Les Marocains boudent l’immobilier aux îles Baléares

14 février 2022 - 14h10 - Ecrit par : A.S

Contrairement aux Allemands et aux Britanniques, les Marocains pourtant friands de l’immobilier espagnol, ont acheté moins de résidences (principales comme secondaires) aux îles Baléares au cours de la dernière décennie.

La hausse croissante des prix des logements aux îles Baléares amène les résidents étrangers à préférer d’autres communautés pour s’installer. Selon la présidente du gouvernement, Francina Armengol, l’achat de résidences secondaires sur les îles est l’un des facteurs à l’origine de la hausse croissante des prix dans le secteur immobilier.

À lire : Les Marocains, toujours friands de l’immobilier espagnol

En 10 ans, le prix moyen des achats a augmenté de près de 50 %, passant à 3 607 euros par mètre carré en moyenne en 2021 contre 2 524 euros en 2010, fait savoir Menorca.

Les Allemands, résidents ou touristes, sont les premiers acquéreurs de logements (résidence habituelle ou secondaire) sur les îles, loin devant les Marocains et les Roumains qui sont pourtant les premiers acheteurs étrangers de résidences dans la plupart des communautés autonomes.

Tags : Immobilier - Espagne

Aller plus loin

Immobilier : les Marocains se ruent vers l’Espagne

Les Marocains ont acquis plus de 5 000 logements en Espagne, à fin juin 2021, soit 10,8 % du total des opérations. Suivent ensuite les Britanniques et les...

Ruée des Marocains vers l’immobilier espagnol

Les Marocains résidant au Maroc ont acquis un nombre important de biens immobiliers en Espagne en 2020. L’Office des changes a décidé de procéder à un audit des opérations...

Les Marocains, toujours friands de l’immobilier espagnol

Les Marocains sont désormais l’un des plus grands acheteurs étrangers de biens immobiliers en Espagne. Entre le troisième et le quatrième trimestre 2020, leur part a augmenté de 16 ...

Nous vous recommandons

Opération Marhaba : changement au niveau de l’accès aux ports

Pour accéder aux ports au Maroc et en Espagne, les Marocains résidant à l’étranger (MRE) doivent présenter un billet. C’est l’une des nouveautés de l’opération Marhaba 2022.

Le Maroc veut acquérir des patrouilleurs turcs

Le Maroc souhaiterait acquérir 10 patrouilleurs rapides ARES 35 FPB et de 5 bateaux de type ARES 80 SAT fabriqués en Turquie. Des discussions sont en cours entre les deux parties.

Le dirham se redresse face à l’euro et au dollar

Le dirham s’est apprécié de 0,61 % par rapport à l’euro et de 1,74 % vis-à-vis du dollar américain au cours du premier trimestre de 2021. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Ahmed Belkorchi n’est plus

Le monde sportif marocain est en deuil. Le légendaire gardien de but Ahmed Belkorchi surnommé « Chaoui » et qui a marqué les années 70, est décédé à l’âge de 69 ans.

Visite du prince héritier d’Abou Dhabi au Maroc

Le prince héritier d’Abu Dhabi, Mohammed ben Zayed Al-Nahyane effectue depuis lundi 20 décembre 2021 une visite privée au Maroc.

Une famille française victime d’un terrible accident au Maroc

Alors qu’elle traversait le Sahara en buggy, une famille originaire de Thizy les Bourgs a été victime d’un accident grave qui a coûté la vie aux grands-parents et leur petite fille. La gendarmerie royale mène une enquête pour faire la lumière sur les...

Mohammed VI salue l’« excellente » qualité des relations entre le Maroc et l’Espagne

Le roi Mohammed VI s’est dit satisfait des « solides liens d’amitié » entre le Maroc et l’Espagne, des relations qu’il souhaite voir renforcées dans le « respect mutuel  ».

Drame à Nador, l’alcool frelaté tue une dizaine de personnes

Suite à la consommation d’alcool frelaté, 10 personnes sont décédées, dimanche, à Nador. C’est un nouveau drame qui intervient quelques semaines après celui d’Oujda qui a emporté 25 personnes dans les mêmes...

Quatre MRE originaires de Toulouse décèdent au Maroc

Quatre membres d’une famille toulousaine en vacances à Kénitra, ont perdu la vie dans la nuit de vendredi à samedi, des suites d’une intoxication au gaz. Une enquête a été ouverte pour élucider les circonstances du tragique...

Le blues des restaurateurs marocains

L’été 2021 devait apporter un peu d’espoir aux professionnels du tourisme et de la restauration. Mais avec les nouvelles mesures de restriction mises en place pour faire face à la flambée des cas de contamination enregistrée ces dernières semaines, c’est à...