Les Marocains, champions de l’achat de biens immobiliers en Espagne

11 octobre 2022 - 19h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

L’achat et la vente de logements en Espagne par les étrangers dont les Marocains ont augmenté de 52,7 % en un an, atteignant 72 987 opérations. Au cours du premier semestre de cette année, près de 80 000 opérations d’achat-vente ont été réalisées par des étrangers, selon les données du Conseil général du notariat.

Dans le détail, les opérations réalisées par des étrangers en Espagne ont représenté 20,3 % du total des ventes au plan national, dépassant les 18,7 % enregistrés entre 2012 et 2019. Les étrangers résidents ont réalisé 54,3 % des ventes, soit une augmentation de 25,3 % d’une année à l’autre, contre 45,7 % pour les étrangers non-résidents (+106,1 %).

À lire : Immobilier : les Marocains se ruent vers l’Espagne

Parmi les étrangers résidents, les Marocains et les Roumains étaient les principaux acheteurs dans presque tout le pays, sauf en Galice et dans les archipels où les acheteurs allemands, italiens et portugais étaient les plus nombreux. Les prix les plus bas au mètre carré ont été aussi payés par les Marocains (694 euros), les Roumains (1 097 euros) et les Equatoriens (1 198 euros). Les prix moyens les plus élevés au mètre carré ont été payés par les Danois (2 870 euros), les Américains (2 837 euros), les Norvégiens et les Suédois (2 701 euros), les Allemands (2 657 euros), les Suisses (2 567 euros).

À lire : Les Marocains, toujours friands de l’immobilier espagnol

Par commune, la vente des logements par des étrangers a augmenté dans toutes les régions. Les îles Canaries sont en tête avec 8,6 %. Suivent la Communauté Valencienne avec 78 %, l’Andalousie avec 62,3 %, les îles Baléares avec 50,4 %, l’Estrémadure avec 42,2 %, les communautés autonomes de Catalogne avec 37,2 %, Cantabrie avec 36,2 %, les Asturies avec 35,1 %, Murcie avec 32,7 %, Galice avec 29,4 %, Castille-La Manche avec 27,1 %, Castille et León avec 20,5 %. Aragon avec 18,6 %, Madrid avec 17,7 %, Navarre avec 16,1 %, le Pays basque avec 14,5 % et La Rioja avec 14 %.

Sujets associés : Immobilier - Espagne

Aller plus loin

Les Marocains, champions de l’achat de biens immobiliers en Catalogne

Les Marocains font partie des étrangers qui ont réalisé beaucoup d’achats immobiliers en Catalogne entre octobre 2021 et septembre 2022.

Les Marocains ont acheté moins de logements en Espagne en 2022

Les Marocains font partie des étrangers qui ont moins investi dans l’immobilier en Espagne au cours de l’année écoulée.

Immobilier : les Marocains se ruent vers l’Espagne

Les Marocains ont acquis plus de 5 000 logements en Espagne, à fin juin 2021, soit 10,8 % du total des opérations. Suivent ensuite les Britanniques et les Roumains.

Vacances en Espagne : une baisse des locations de la part des Marocains

Les Marocains font partie des étrangers qui ont fait moins de demande de logements locatifs en Espagne ces dernières années, selon une étude réalisée par le portail immobilier...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les MRE font grimper les ventes immobilières

Les transactions immobilières sont en hausse au Maroc en ce début d’été, avec la forte demande des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et notamment en Europe, qui affluent vers le royaume pour y passer leurs vacances.

Immobilier au Maroc : les MRE en première ligne

L’apport considérable des Marocains résidant à l’étranger (MRE) devrait contribuer à booster le marché de l’immobilier au Maroc au troisième trimestre 2023.

Airbnb échappe au fisc marocain

Airbnb, la plateforme communautaire permettant de mettre en relation des voyageurs avec des entreprises hôtelières (hôtels, gîtes, chambres d’hôtes), des investisseurs en immobiliers locatifs para-hôteliers, échappe au fisc marocain.

L’activité immobilière au Maroc ralentit fortement

La crise semble s’installer. Les ventes de ciment, principal indicateur de l’activité immobilière continue de baisser au Maroc. À fin août dernier, ces ventes ont diminué de 7,2 % en rythme annuel, selon la Direction des études et des prévisions...

Crédit immobilier : la hausse des taux s’accélère au Maroc

L’inflation touche de plus en plus les Marocains. Et les crédits immobiliers ne sont pas épargnés. Ces derniers devraient en effet connaitre une hausse au 4ᵉ trimestre de l’année, selon les professionnels. Qu’est-ce qui explique cette prévision ?

L’inclusion des MRE à l’aide au logement passe mal

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent bénéficier de l’aide directe au logement au même titre que les Marocains résidant au Maroc, ce qui n’est pas du goût de bon nombre d’internautes. Certains d’entre eux n’hésitent pas à appeler à...

L’immobilier marocain en berne, les acheteurs attendent l’aide du gouvernement

Le marché de l’immobilier au Maroc a connu une tendance à la baisse ces derniers mois, en raison de la sévérité des conditions d’octroi de crédit. Selon le dernier tableau de bord des crédits et dépôts bancaires de Bank Al-Maghrib, cette tendance se...

Maroc : le secteur immobilier marque des points malgré la crise

En 2023, malgré les chocs endogènes, la conjoncture internationale et la stagnation de l’activité, le secteur de l’immobilier au Maroc a montré sa résilience. Et, les perspectives pour l’année prochaine s’annoncent meilleures.

Immobilier au Maroc : des opportunités en vue

Le recul de l’inflation et la stabilité des taux de crédits immobiliers apportent non seulement un soulagement aux acquéreurs, mais ils suscitent également un nouvel espoir pour le marché immobilier.

Marocains, n’oubliez pas de déclarer les revenus fonciers

Le dépôt de la déclaration de revenus fonciers soumis à l’impôt sur le revenu (IR) et le paiement dudit impôt, doivent être effectués au plus tard le 29 février, a prévenu la Direction générale des impôts (DGI).