75% des brevets déposés au Maroc le sont par des Marocains du monde

28 mars 2017 - 21h00 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

Les Marocains du monde aiment investir dans leur pays d’origine et cela se ressent non seulement dans leurs transferts de fonds mais également par le nombre de brevets déposés.

Ainsi, selon une étude de la Banque mondiale, sur le 844 brevets déposés sur la période 2001-2010, environ trois quarts l’ont été par des Marocains du monde, rapporte l’Economiste.

En Tunisie, ils sont 77% sur un total de 743 brevets, alors qu’en Algérie ils dépassent les 80% et seulement 60% en Egypte.

D’après la même étude, 90% des brevets déposés au Qatar le sont par des Qataris vivant à l’étranger, 80% aux Emirats Arabes Unis et 50% en Arabie Saoudite.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Transferts des MRE - Banque mondiale - Rachid Yazami - MRE

Aller plus loin

Un Marocain parmi les musulmans qui ont marqué le monde en 2015

Le chercheur Marocain Rachid Yazami, inventeur d’une puce révolutionnaire qui permet de charger une batterie de téléphone en 10 minutes, fait partie des musulmans qui ont marqué...

Ces articles devraient vous intéresser :

Vers une forte progression des transferts des MRE

Bank Al-Maghrib (BAM) est persuadée que les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) devraient poursuivre la tendance à la hausse amorcée depuis le début de l’année.

MRE : Peut-on importer une voiture de location au Maroc ? 

La douane marocaine vient de publier une nouvelle version de son guide dédié aux Marocains résidant à l’étranger. Une section dédiée à l’importation par les MRE des voitures de location. Qu’en est-il ?

L’ONCF a pensé aux MRE pendant les vacances

L’Office National des Chemins de Fer (ONCF) a mis en place un plan pour accueillir les millions de voyageurs attendus à bord de ses trains lors de la prochaine saison estivale. Une attention particulière est accordée aux Marocains résidant à l’étranger...

Opération Marhaba 2023 : des billets moins chers pour les MRE ?

Considérant le coût élevé des billets de bateau, le groupe parlementaire du Parti Authenticité et Modernité (PAM) a demandé au gouvernement de prendre des mesures pour faciliter l’arrivée des Marocains résidant à l’étranger (MRE) dans le cadre de...

Match Maroc-France : difficile pour les binationaux de faire un choix

La qualification du Maroc et de la France pour la demi-finale de la coupe du monde au Qatar est une joie pour les Franco-marocains. Certains parmi eux ont encore du mal à réaliser la surprenante ascension de l’équipe marocaine, véritable surprise de...

Marhaba 2023 (MRE) : un record dans les ports marocains

L’opération « Marhaba 2023 », visant à faciliter le passage des Marocains résidant à l’étranger (MRE), a enregistré un flux record cette année, avec près de 2,84 millions de passagers et 642 000 véhicules ayant transité par les ports marocains entre le...

Football : la stratégie de la FRMF pour attirer les binationaux

La sélection marocaine de football est composée de plusieurs joueurs binationaux qui ont opté pour le Maroc au détriment de la Belgique, de l’Espagne, des Pays-Bas, de l’Italie et bien d’autres. Derrière ces choix parfois difficiles, se trouve un...

Un Marocain de 14 ans poignardé dans le nord de l’Espagne

Un Marocain âgé de 14 ans se trouve actuellement dans un état grave à l’hôpital après avoir été poignardé à la jambe lors d’une altercation survenue à Saint-Jacques-de-Compostelle (Nord-ouest de l’Espagne).

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.

« Comment sortir du monde ? », le premier roman poignant de Marouane Bakhti

« Comment sortir du monde ? » C’est le titre du tout premier roman du Franco-marocain Marouane Bakhti, paru aux Nouvelles Éditions du réveil en mars 2023. Il y raconte la vie, telle qu’elle vient, dans une famille biculturelle. Un récit éblouissant.