Recherche

Les Marocains très divisés sur les relations hors mariage

© Copyright : DR

17 novembre 2021 - 11h40 - Maroc - Par: A.P

Un Marocain sur deux estime que les relations sexuelles hors mariage relèvent des libertés individuelles, selon une étude qui vient d’être publiée.

Selon l’étude menée entre mai et juin derniers par le centre MENASSAT pour les recherches et les études sociales, auprès de 1 312 personnes, « 50 % des sondés considèrent que les relations sexuelles relèvent des libertés individuelles et 76,3 %, soit trois Marocains sur quatre, estiment que la pratique est très répandue au Maroc ». D’autres estiment que les relations sexuelles hors mariage sont contraires à la religion, aux bonnes mœurs et dénotent une mauvaise éducation.

À lire : Que pensent les Marocains des relations sexuelles hors mariage ?

8,8 % des sondés ne font pas de différence entre leur corps et leur identité, et 2 % le considèrent comme un outil de travail ou un moyen d’expression. La grande majorité des personnes interrogées, soit 80 %, s’accordent toutefois sur le fait que chacun est libre de disposer de son corps et selon sa volonté.

L’étude a aussi porté sur la religion, la liberté de croyance et la tolérance d’une part, et sur la sexualité et d’autres questions liées aux lois sur les libertés individuelles, notamment les articles 490, 222 et 220 du Code pénal, d’autre part.

Mots clés: Mariage , Code pénal marocain

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact