Plus de 50 % des Marocains pour le port du hijab

18 novembre 2021 - 15h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

61,2 % des Marocains sont favorables au port du hijab, selon une étude qui vient d’être publiée par par l’organisation « Menassat pour les recherche et études sociales ».

Sur les 1 320 jeunes marocains interrogés, 65,3 % de femmes et 57,1 % d’hommes sont pour le port du hijab. Selon le document, 62,5 % des sondés estiment que le port du voile relève de l’ordre de la religion musulmane et environ 38 % considèrent que le voile est souvent porté pour des raisons d’ordre pratique, personnel et moral, notamment pour éviter le harcèlement.

À lire : Autriche : les élèves du primaire autorisées à porter le hijab

3,8 % des Marocains interrogés affirment être contre le port du hijab pour des raisons d’égalité entre l’homme et la femme. L’étude a été menée du 17 mai au 17 juin 2021 sur un échantillon représentant la plupart des régions du Maroc et de divers catégories sociales.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Religion - Femme marocaine - Islam

Aller plus loin

Espagne : le port du hijab se normalise dans les écoles publiques

Le port du hijab par les musulmanes, membres du corps enseignant dans les écoles publiques en Espagne, relève de plus en plus de la normalité. La situation ne semble pas...

65 % des Marocains favorables au port du voile (Enquête)

65 % des Marocains dont 62 % d’hommes et 67 % de femmes sont favorables à l’obligation du port du voile, selon une récente étude.

La Nouvelle-Zélande teste le port du hijab dans la police

La police du Leicestershire a autorisé une élève policière à porter le hijab. Une décision qui vise à encourager les musulmanes à s’enrôler davantage dans la police.

Autriche : les élèves du primaire autorisées à porter le hijab

Après une longue période d’interdiction, la Cour constitutionnelle autrichienne vient d’autoriser les jeunes filles scolarisées à porter le hijab dans les écoles primaires....

Ces articles devraient vous intéresser :

Ramadan et grossesse : jeûner ou pas, la question se pose

Faut-il jeûner pendant le Ramadan quand on est enceinte ? Cette question taraude l’esprit de nombreuses femmes enceintes à l’approche du mois sacré. Témoignages et éclairages pour mieux appréhender cette question à la fois religieuse et médicale.

Nora Fatehi convertie au Christianisme ?

L’artiste marocaine Nora Fatehi a déclenché une vague de réactions sur Instagram après avoir publié un extrait vidéo la montrant portant un collier avec une croix.

Christophe Galtier : garde à vue pour discrimination raciale

L’ex-entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, ainsi que son fils, John Valovic-Galtier, ont été placés en garde à vue ce vendredi dans le cadre d’une enquête portant sur des allégations de discrimination au sein du club.

Maroc : pas de congé menstruel pour les femmes fonctionnaires

La proposition de loi visant à instaurer un congé menstruel, d’une durée ne dépassant pas deux jours par mois, en faveur des femmes fonctionnaires n’a pas reçu l’assentiment du gouvernement.

Voici les dates de début et de fin du ramadan au Maroc

Les dates de début et de fin du mois sacré de ramadan au Maroc sont désormais connues.

Maroc : Les femmes toujours "piégées" malgré des avancées

Le Maroc fait partie des pays de la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord qui travaillent à mettre fin aux restrictions à la mobilité des femmes, mais certaines pratiques discriminatoires à l’égard des femmes ont encore la peau dure. C’est ce...

Une prière musulmane à l’aéroport de Roissy fait polémique

Augustin de Romanet, PDG d’ADP a réagi à une prière collective réunissant une trentaine de musulmans dimanche 5 novembre dans une salle d’embarquement de l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle, et qui a soulevé de vives polémiques.

Maroc : Ahmed Assid dénonce la répression des voix d’opposition par l’astuce des mœurs

Dans un podcast, l’universitaire et activiste amazigh Ahmed Assid s’est prononcé sur plusieurs sujets dont la répression des voix contestataires au Maroc, la liberté d’expression ou encore la laïcité.

Michel Houellebecq s’excuse auprès des musulmans

L’écrivain Michel Houellebecq revient sur les propos dangereux qu’il avait tenus envers les musulmans lors d’une discussion entre l’essayiste Michel Onfray et lui, et présente ses « excuses à tous ceux » qui se sont sentis offensés.

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.