Des hôteliers marocains appellent à la légalisation des relations hors mariage

14 novembre 2021 - 14h40 - Ecrit par : A.P

L’interdiction des relations sexuelles extraconjugales imposée aux musulmans affecte le marché intérieur hôtelier déjà très affaibli par la crise sanitaire.

Le Code pénal marocain punit d’une peine pouvant aller jusqu’à un an de prison, les relations sexuelles avant le mariage (article 490 du code pénal). La police veille au respect de ce texte en faisant chaque semaine le tour des hôtels pour vérifier leurs registres, les réceptionnistes étant tenus d’exiger les certificats de mariage aux couples avant de remettre les clés. « Je reçois plus d’appels de couples non mariés qui souhaitent rester que quiconque. Je pourrais remplir mon hôtel à 100 % si seulement ils levaient la loi », explique à The Economist, Meryem Zniber, un gérant d’un hôtel situé dans les montagnes du Rif.

Les hôteliers espèrent que les nouvelles autorités gouvernementales vont corriger le tir, car ils estiment avoir souffert de la politique du gouvernement précédent dirigé par le parti islamiste, le PJD, qui n’hésitait pas à étouffer toute initiative jugée haram ou contraire à la loi islamique. D’ailleurs, le gouvernement d’Aziz Akhannouch, « qui a l’air plus libéral », a récemment annoncé une révision profonde du Code pénal.

À lire : Si vous n’êtes pas mariés, attention à Airbnb au Maroc

Pour les conservateurs, les jeunes marocains devraient continuer à respecter la tradition en pratiquant l’abstinence avant le mariage. Les jeunes quant à eux, estiment que cette exigence est dépassée et que d’autres pays musulmans comme les Émirats arabes unis ont dépénalisé il y a un an les relations sexuelles extraconjugales. De leur côté, les hôtels saoudiens ont aussi cessé de réclamer aux couples les certificats de mariage à la réception.

Plusieurs campagnes ont été menées au Maroc pour demander le retrait de cette disposition du Code pénal. La dernière en date, a été lancée sur les réseaux sociaux avec le hashtag « Vote4Love », après « L’amour n’est pas un crime » et « Stop490 ».

Tags : Mariage - Jeunesse - Sexualité - Code pénal marocain - Islam

Aller plus loin

Que pensent les Marocains des relations sexuelles hors mariage ?

Au moins trois Marocains sur quatre estiment que les relations hors mariage sont très répandues au Maroc. C’est ce que révèle une enquête sur « les libertés individuelles,...

Relations hors mariage au Maroc : appel à l’abrogation de l’article 490

Les membres du collectif 490 sont montés à nouveau au créneau pour réclamer « l’abrogation pure et simple » de l’article 490 qui participe « significativement au sentiment...

Le sort du code pénal entre les mains d’El Othmani

Face à l’impasse autour du projet de loi modifiant et complétant le Code pénal, le chef du gouvernement Saâdeddine El Othmani est appelé à débloquer le...

Maroc : en prison pour relations hors mariage

Le procureur du roi près le tribunal de première instance de Youssoufia a placé en détention préventive une femme mariée héroïne d’une vidéo intime devenue virale sur les réseaux...

Nous vous recommandons

Des Israéliens furieux contre Achraf Hakimi

L’international marocain Achraf Hakimi a été sifflé par le public au stade Bloomfield de Tel Aviv dimanche 1ᵉʳ août lors de la finale du Trophée des champions opposant le PSG à Lille. En cause, ses messages de soutien à la...

Maroc : vers l’encadrement de l’utilisation des trottinettes et vélos électriques

Les trottinettes et les vélos électriques seront bientôt logés à la même enseigne que les voitures et les motos en ayant eux aussi, leur référentiel d’homologation. La demande a été faite depuis juillet dernier par le département du Transport dans un courrier...

Les croisières de retour au Maroc

Le MSC Lirica, navire de croisières de Classe Lirica, fera bientôt escale au Maroc dans le cadre du programme de navigation hiver 2022-2023 de MSC Croisières.

L’Espagne dit ne pas craindre le réarmement du Maroc

Le ministère espagnol de la Défense n’envisage pas de modifier sa stratégie de défense des villes autonomes de Ceuta et Melilla, malgré le transfert par le Maroc de drones acquis auprès de la Turquie sur sa base militaire d’Al-Aroui à Nador, à seulement 30...

Hassan Nasrallah critique le Maroc et défend l’Algérie

Le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a déclaré vendredi que la visite au Maroc du ministre israélien de la Défense représente une «  menace  » pour plusieurs pays arabes d’Afrique du Nord, notamment...

Mariage royal à Marrakech

Alfonso Galobart, parent éloigné de la famille royale espagnole, et sa fiancée, Patricia Fabré, ont choisi la ville de Marrakech pour convoler en justes noces. Près de 300 invités venant d’un peu partout dans le monde, assisteront à ce mariage et aux...

Violente agression de deux femmes voilées à Montpellier : une attaque sur fond d’islamophobie ?

Deux femmes maghrébines voilées ont été agressées par un individu mardi 12 avril, en fin de matinée, au niveau des Rives-du-Lez à Montpellier. Une enquête est en cours afin d’identifier l’auteur des faits et de déterminer s’il s’agissait d’une attaque sur fond...

Le non-renouvellement du gazoduc Maghreb-Europe pourrait profiter à Israël

L’Algérie a décidé de ne pas renouveler le gazoduc Maghreb-Europe à travers lequel l’Espagne s’approvisionne en gaz naturel. De son côté, [Maroc avait affirmé auparavant qu’il ne bloquerait pas le dossier GME. Le non-renouvellement de ce contrat qui vient à...

Maroc-Paraguay : un match amical annoncé sous haute sécurité à Séville

Le Maroc sera face au Paraguay mardi 27 septembre prochain à 21 h 00 au stade Benito Villamarín (Séville) du Betis. Un match amical qui se jouera sous haute sécurité, après l’entrée sur le terrain de dizaines de supporters marocains lors du match amical...

Le dirham en hausse face à l’euro

Le dirham s’est apprécié de 0,82 % face à l’euro et s’est déprécié de 1,36 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 11 au 17 novembre, selon Bank Al-Maghrib (BAM).