Maroc : la sexualité hors mariage divise

20 février 2024 - 20h30 - Maroc - Ecrit par : A.P

Les Marocains sont divisés sur la question des relations sexuelles hors mariage. Alors que certains sont favorables au maintien de leur pénalisation, d’autres appellent à leur admission.

De nombreuses organisations de la société civile ont appelé à l’abolition de l’article 490 du Code pénal qui criminalise les relations sexuelles consensuelles hors mariage. Mais une importante frange de la population marocaine reste très attachée aux valeurs traditionnelles du mariage et militent pour le maintien du statu quo.

Selon une récente enquête menée par le journal L’Économiste en partenariat avec Sunergia, 91 % des personnes sondées sont contre la reconnaissance des relations sexuelles hors mariage, tandis que 6 % ont affirmé y être favorables. Dans le détail, 8 % des hommes sont pour la légalisation des relations sexuelles hors mariage, contre 3 % pour les femmes. À l’inverse, 87 % des hommes et 94 % des femmes s’opposent à la criminalisation de ces relations.

À lire : Quelle est la perception des jeunes marocains sur les relations sexuelles hors mariage ?

Par tranche d’âge, les 65 ans et plus sont plus favorables à la reconnaissance des relations hors mariage, avec 15 % pour et 76 % contre, suivis des 25-34 ans avec 9 % pour et 91 % contre. En revanche, les jeunes de 18-24 ans sont les plus nombreux à s’opposer à la légalisation de ces relations, avec 96 %, suivis des 45-54 ans et des 55-64 ans, avec 94 %.

Par région, l’enquête révèle que le centre et le nord-est enregistrent les forts taux de rejet de la légalisation de ces relations avec respectivement 89 % et 93 %. Les sondés dans les zones rurales semblent plus favorables à ce type de relations, avec 7 % contre 5 % pour ceux résidant dans les zones urbaines.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Etude - Enquête - Mariage - Sexualité - Code pénal marocain

Aller plus loin

Que pensent les Marocains des relations sexuelles hors mariage ?

Au moins trois Marocains sur quatre estiment que les relations hors mariage sont très répandues au Maroc. C’est ce que révèle une enquête sur « les libertés individuelles,...

Maroc : une pétition contre la pénalisation des relations sexuelles hors mariage

La lutte menée par le Collectif 490 (Moroccan Outlaws) contre la pénalisation des relations sexuelles hors mariage s’intensifie. Le mouvement appelle à l’abrogation de l’article...

Quelle est la perception des jeunes marocains sur les relations sexuelles hors mariage ?

Une majorité de jeunes marocains reste fermement opposée à toute relation sexuelle hors mariage. C’est ce que révèle une récente enquête dont les résultats ont été présentés...

L’égalité des sexes, une « européanisation » du Maroc

Lors d’un discours à Marrakech, l’ancien chef du gouvernement marocain Abdelilah Benkirane a fait des déclarations controversées sur l’égalité des sexes et le mariage des mineures.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : des changements majeurs pour les MRE en matière de droit de la famille

Le Maroc a décidé d’alléger considérablement les procédures administratives en matière du Droit de la famille, notamment le mariage, le divorce et l’état civil en faveur des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Le mariage des mineures au Maroc : une exception devenue la règle

Depuis des années, le taux de prévalence des mariages des mineurs évolue en dents de scie au Maroc. En cause, l’article 20 du Code de la famille qui donne plein pouvoir au juge d’autoriser ce type de mariage « par décision motivée précisant l’intérêt...

Le Maroc confronté à la réalité des violences sexuelles

Les femmes marocaines continuent de subir en silence des violences sexuelles. Le sujet est presque tabou au Maroc, mais la parole se libère de plus en plus.

Une famille marocaine au tribunal de Beauvais pour un mariage blanc

Une famille marocaine est jugée devant le tribunal de Beauvais pour association de malfaiteurs dans le but d’organiser un mariage blanc. Le verdict est attendu le 12 janvier 2023.

Le mariage qui a sauvé un village

La célébration d’un mariage a sauvé tous les habitants d’un village marocain lors du tremblement de terre meurtrier du 8 septembre, qui a détruit leurs maisons.

Saad Lamjarred et Ghita El Allaki organiseront un mariage au Maroc

Le chanteur marocain Saad Lamjarred vient de confirmer dans un live sur Instagram l’organisation prochaine au Maroc, d’une vraie fête de mariage avec Ghita El Allaki.

Qui est Ghita El Allaki, la fiancée de Saâd Lamjarred ?

Le chanteur marocain Saâd Lamjarred s’apprête à se marier avec sa meilleure amie Ghita El Allaki.

Le harcèlement sexuel des mineures marocaines sur TikTok dénoncé

Lamya Ben Malek, une militante des droits de la femme, déplore le manque de réactivité des autorités et de la société civile marocaines face aux dénonciations de harcèlement sexuel par des mineures sur les réseaux sociaux.

Malgré les obstacles juridiques, la polygamie persiste au Maroc

Alors que le gouvernement est en train de plancher sur une réforme du Code de la famille, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire vient de publier son rapport sur la polygamie dans lequel on apprend que quelque 20 000 demandes pour un deuxième...

Maroc : risque d’augmentation des mariages de mineures après le séisme

Le séisme survenu dans la province d’Al Haouz vendredi 8 septembre pourrait entrainer une multiplication des mariages de mineures, craignent les femmes sinistrées dormant désormais avec leurs filles sous des tentes dans des camps.