Les Marocains résidant à l’étranger boostent l’économie grâce à leurs transferts de fonds

29 avril 2023 - 07h50 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

Selon l’Office des changes, les transferts de fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont connu une croissance significative de 16 % en mars 2023, pour atteindre près de 27,11 milliards de dirhams. Ce chiffre représente une hausse de 3,73 milliards de dirhams par rapport à la même période de l’année précédente.

Cette augmentation des transferts de fonds des MRE a eu un impact positif sur l’économie marocaine, qui a toutefois connu une hausse du déficit commercial à la fin mars 2023. Selon les données de l’Office des changes, le déficit commercial s’est établi à plus de 72,62 milliards de dirhams, en hausse de 13,5 % par rapport à la même période en 2022.

L’Office fait également état d’un excédent de la balance des échanges de services en hausse de plus de 17,2 milliards de dirhams. Cette progression est le résultat d’une hausse des exportations qui ont augmenté de 56,4 % à 60,05 milliards de dirhams, soit une croissance plus importante que celle des importations qui ont augmenté de 19,9 % à 26,86 milliards de dirhams.

A lire : Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

De même, les importations ont augmenté de 10,1 % à plus de 182,17 milliards de dirhams, tandis que les exportations ont progressé de 8 % à 109,54 milliards de dirhams. Le taux de couverture, quant à lui, s’est établi à 60,1 % contre 61,3 % une année auparavant.

L’Office des changes indique que la hausse des importations de biens a touché la majorité des groupes de produits. Les achats des biens d’équipement ont ainsi augmenté de 22 % à 38,87 milliards de dirhams, notamment grâce à la croissance des achats de moteurs à pistons (+49,1 %) et de parties d’avions (+37,3 %).

En ce qui concerne les importations de produits finis de consommation, elles ont connu une hausse de 15,1 %, principalement en raison de la hausse des importations de parties et de pièces pour voitures de tourisme de 46,2 %. Les importations des produits énergétiques et alimentaires ont également augmenté, respectivement de 15,7 % et 16,9 %. En revanche, les achats de produits bruts ont baissé de 6,5 %, en raison de la diminution des achats de soufres bruts et non raffinés de 45,3 %.

Enfin, les exportations de marchandises ont connu une croissance dans la majorité des secteurs, en particulier dans l’automobile, l’électronique et l’électricité et le textile et le cuir.

Sujets associés : Transferts des MRE - Office des changes - MRE

Aller plus loin

Les transferts des Marocains du monde encore en forte hausse

Les transferts des Marocains résidant à l’étranger se maintiennent à la hausse, selon les derniers chiffres dévoilés par l’Office des changes.

Maroc : les envois de fonds des MRE en forte hausse

Un peu plus de 45 milliards de dirhams ont été envoyés au Maroc par les Marocains résidant à l’étranger à fin mai dernier, selon les chiffres dévoilés par l’Office des Changes.

Vers une forte progression des transferts des MRE

Bank Al-Maghrib (BAM) est persuadée que les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) devraient poursuivre la tendance à la hausse amorcée depuis le début de l’année.

Le dilemme des MRE : vendre leurs biens ou se soumettre à l’échange fiscal

Des Marocains résidant à l’étranger (MRE) appellent à la suspension de l’accord multilatéral sur les échanges de renseignement automatiques des comptes financiers.

Ces articles devraient vous intéresser :

Les transferts de fonds des MRE augmentent de 46,3 % à fin janvier 2023

Les transferts de fonds effectués par les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont connu une hausse significative de 46,3 % à fin janvier 2023, atteignant plus de 9,22 milliards de dirhams, selon les données publiées par l’Office des changes. Cette...

Le Maroc s’attaque aux avoirs non déclarés à l’étranger

Au Maroc, les personnes qui sont en infraction à la réglementation des changes et à la législation fiscale sont visées par une nouvelle opération de régularisation.

Les adieux émouvants de Salima Belabbas, présentatrice du RTL Info

C’est avec une grande émotion et une voix tremblante que Salima Belabbas, présentatrice d’origine marocaine du RTL Info, a fait ses adieux aux téléspectateurs dimanche.

Transferts de fonds des MRE : un record et une bouffée d’air pour le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent fortement à l’économie marocaine à travers les transferts de fonds qui vont crescendo ces dernières années. Ces flux sont passés de 22,96 milliards de dirhams en 2000 à 93,67 milliards en 2021.

Échange de données fiscales sur les MRE : le projet de loi reporté

Le gouvernement d’Akhannouch est appelé à revoir deux projets de loi sur l’échange de renseignements fiscaux et de données des Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui ont fait l’objet d’une polémique. L’année 2025 est la date du délai de leur...

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.

Espagne : des policiers sauvent un jeune Marocain de 23 ans de sa tentative de suicide

Trois policiers ont évité une tragédie à Lugo, dans le nord-ouest de l’Espagne. Grâce à leur intervention rapide, ils ont sauvé un jeune homme de 23 ans d’origine marocaine qui menaçait de sauter d’un immeuble en construction. Plusieurs riverains...

Deux pertes dans la famille d’Omar Achadoud : décès soudain du footballeur et de son père

Le footballeur Omar Achadoud est décédé subitement dans son sommeil samedi dernier. Ce triste événement a été suivi par une autre perte douloureuse pour la famille trois jours plus tard, le décès de son père, Mbark, selon la mosquée de Houthalen...

La justice espagnole sépare une famille marocaine : Nasser Bourita réagit

Suite à la décision de la justice espagnole de retirer la garde des enfants à une famille marocaine établie dans le nord du pays, le ministère des Affaires étrangères a tenu à commenter cette décision et fournir quelques détails.

MRE et l’OCDE : l’heure de la renégociation fiscale

Le gouvernement marocain affirme vouloir préserver les intérêts des six millions de Marocains résidant à l’étranger (MRE). Il entend engager dans les prochains jours des négociations avec l’OCDE pour revoir les conventions relatives à l’échange des...