Recherche

Les Marocains condamnent l’acte des séparatistes du Rif à Betz

© Copyright : DR

22 janvier 2020 - 11h40 - Maroc

Les Marocains se sont insurgés contre l’attitude des séparatistes du Rif qui ont brûlé et piétiné le drapeau marocain et des photos du roi Mohammed VI, dimanche 19 janvier 2020, près du château appartenant au souverain à Betz, en France. Saïd Chaou, serait la main invisible derrière cette manifestation.

Peu de temps après la publication des photos et vidéos de cette manifestation sur la page du séparatiste rifain Mohamed El Ghadioui, alias « Yuba El Ghadioui », les internautes marocains ont exprimé leur indignation. Ils ont qualifié le commanditaire de ce mouvement d’humeur et les manifestants de « traitres désireux de vendre leur pays en contrepartie de l’argent provenant de plusieurs sources obscures, notamment du trafic de drogue ».

Saïd Chaou œuvre pour la sédition en appelant à l’indépendance de la région du Rif, rapporte Al Ahdath Al Maghribia. C’est ainsi que ce homme a mis à contribution un groupe d’individus, dirigé par « Yuba El Ghadioui ». Ces derniers ne ratent aucune occasion pour s’attaquer, explique le journal, aux symboles du royaume, et pour discréditer la justice marocaine qui met à nu leurs affaires criminelles. La même source indique cette nouvelle manifestation, serait une diversion pour acheminer la drogue vers l’Europe en toute sécurité.

Le 26 octobre dernier, une manifestation du genre avait eu lieu lors du troisième anniversaire de la mort du vendeur de poissons, Mouhcine Fikri.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact