Marocanité du Sahara : pour Hubert Védrine, le Maroc a été malin

26 juin 2021 - 12h50 - Ecrit par : A.S

Hubert Védrine, ancien ministre français des Affaires étrangères, et par ailleurs ancien secrétaire général de l’Élysée estime que « les Marocains ont été malins en profitant de la période entre Trump et Biden », période au cours de laquelle les États-Unis ont reconnu la souveraineté du Maroc sur le Sahara en échange de la normalisation des relations avec Israël.

« Les Marocains ont été malins en profitant de la période entre Trump et Biden et en faisant un geste envers Israël, ce qui n’est pas une révolution non plus puisque le Maroc avait eu des relations avec Israël avant qu’elles ne soient suspendues, tout en rappelant le droit des Palestiniens. C’est pour ça que c’était bien joué », a déclaré Hubert Védrine dans une interview accordée au site Le Desk. Selon lui, la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara n’incite pas pour autant les pays européens à marcher dans le sillage des États-Unis, car « chaque pays d’Europe considère que c’est un sujet et aucun, n’estime avoir intérêt à clarifier sa position ».

À lire : L’Europe met à mal ses relations avec le Maroc

Abordant la résolution du Parlement européen adoptée contre le Maroc, le condamnant à mettre un terme à sa pression sur l’Espagne, Hubert Védrine a fait observer que la plupart des eurodéputés qui ont voté ne connaissent rien au sujet. Selon lui, ils ont agi par solidarité avec le voisin du Nord par principe. Toutefois, il soulève un autre problème. «  […] Est-ce que le Maroc fait le mieux possible pour faire connaître ses positions ?, s’interroge Hubert Védrine. J’aime beaucoup le Maroc, comme tout le monde le sait, mais je trouve que les positions marocaines ne sont pas bien connues, pas bien expliquées ». « Quel est le contenu de la fameuse autonomie ? Ce n’est pas connu, même pour un parlementaire européen pas spécialement hostile au Maroc », a-t-il ajouté.

À lire : Sahara : le vrai point de discorde entre le Maroc et l’Espagne

Sur la question du flux migratoire, « le Maroc est surtout un pays de transit, même s’il reste relativement un pays de départ, mais ce n’est pas expliqué. Je ne dis pas que l’Espagne a raison. L’Espagne a bien travaillé son dossier et la solidarité a joué. Ajoutez à cela que le Parlement européen n’est pas un lieu de rationalité », analyse l’ancien secrétaire général de l’Élysée.

Tags : France - États-Unis - Israël - Sahara Marocain

Aller plus loin

L’Europe met à mal ses relations avec le Maroc

Le parlement européen a adopté jeudi 10 juin « une résolution sur la violation de la convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant et l’instrumentalisation des...

Normalisation avec Israël : « des retombées extrêmement intéressantes pour le Maroc »

La reprise des relations économiques avec Israël peut avoir des retombées extrêmement intéressantes pour le Maroc, estime Carmine Mandola, consultant en investissement et expert en...

Marocanité du Sahara-normalisation avec Israël : « il s’agit définitivement d’une transaction »

Bruce Maddy-Weitzman, spécialiste des relations israélo-marocaines à l’université de Tel-Aviv qualifie de "transaction" la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara...

Les États-Unis maintiennent leur position sur le Sahara marocain (Joey Hood)

En visite au Maroc, le secrétaire d’État adjoint américain aux affaires du Proche-Orient, Joey Hood, a rassuré les autorités marocaines sur le maintien de la position des États-Unis...

Nous vous recommandons

Angleterre : les raisons de la suspension des vols vers le Maroc

Ce lundi en Angleterre, plusieurs vols ont été annulés, en raison de la pénurie de personnel, touché par le Covid-19. Parmi ces vols plusieurs sont à destination du Maroc.

Rico Verhoeven, le bourreau des kick-boxeurs marocains

Après le champion marocain, Badr Hari, son compatriote Jamal Ben Saddik s’est incliné samedi dernier devant le Néerlandais, Rico Verhoeven, tenant du titre mondial de kick-boxing poids lourd, lors de la soirée Glory 79, tenue dans le GelreDome d’Arnhem...

Un Franco-marocain arrêté à Nador pour trafic de drogue

Un Français d’origine marocaine a été arrêté par la Brigade de police de Nador pour son implication dans une affaire de drogue. L’homme était sur le point de prendre un bateau vers un pays étranger.

Le Maroc modernise son état civil

Le ministère de l’Intérieur se dote d’un centre de données pour la gestion des naissances et des décès des Marocains et étrangers résidant au Maroc. Ceci dans le cadre de la mise en œuvre de la nouvelle loi sur l’état civil adoptée par le parlement il y a...

Les raisons du maintien de la fermeture des frontières maritimes marocaines

Quelques semaines après la réouverture de l’espace aérien marocain, les frontières maritimes marocaines demeurent fermées. Un expert évoque les raisons qui expliquent le maintien de cette décision.

Le soutien militaire de l’Iran au Polisario confirmé

Des informations font état de ce que l’Iran apporte un soutien militaire au front du Polisario. Avec l’aide du Hezbollah libanais, il entraîne les miliciens du mouvement indépendantiste sur le territoire...

Maroc : une mauvaise surprise à la pompe

Les automobilistes marocains devront s’attendre à une nouvelle hausse du prix de l’essence dans les stations-service en raison de l’inflation importée.

Fincantieri en négociations avec le Maroc, Naval Group se sent menacé

L’Italien Fincantieri discute avec le Maroc qui souhaite acquérir deux frégates multi-missions. Ces discussions sont vues comme une menace par l’industriel français Naval Group.

Transavia annule ses vols au départ de la France vers le Maroc

Suite à la fermeture du ciel marocain, la compagnie aérienne Transavia a décidé d’ajuster son programme de vols dans le sens France vers Maroc et Maroc vers France. Plusieurs vols ont été annulés tandis que d’autres ont été...

Algérie : une base aérienne militaire près de la frontière marocaine

L’Algérie a décidé de construire une base aérienne militaire près de la frontière marocaine. Dans ce sens, elle développerait une partie de l’aéroport de Tindouf.