Recherche

Sahara : le vrai point de discorde entre le Maroc et l’Espagne

© Copyright : DR

5 juin 2021 - 19h00 - Monde - Par: A.P

Au-delà de l’accueil en avril de Brahim Ghali, le leader du Front Polisario, par l’Espagne, le Sahara constitue la cause principale de la crise diplomatique actuelle entre le Maroc et l’Espagne.

Selon un rapport du renseignement militaire espagnol, adressé en juin 2018 à Pedro Sánchez dès sa prise de pouvoir, le Maroc accorde un intérêt particulier à la question du Sahara, « un territoire qu’il revendique comme une province et une affaire qu’il considère comme casus belli ». Autrement dit, toute opposition contraire à celle du Maroc sur cette question, donne lieu à des représailles de la part de ce dernier, fait observer Challenge qui rappelle à titre d’exemple, le différend entre l’Allemagne et le Maroc, qui a précédé celui en cours avec l’Espagne.

Télécharger : Maghreb Security Scenario 2040

« La question du Sahara […] est le nœud gordien du scénario Maghreb 2040. Une question gelée qui empêche le rapprochement entre les deux puissances, le Maroc et l’Algérie, et freine le développement d’initiatives crédibles », analyse le colonel Fernando Caballero Echevarría, auteur de ce rapport de 20 pages intitulé Maghreb Security Scenario 2040. L’expert ajoute que le Sahara est un « problème pour lequel il n’y a aucune solution en vue pour les deux prochaines décennies ».

Plusieurs analyses ont déjà alerté sur le risque de détérioration des relations entre le Maroc et l’Espagne à cause de la position de cette dernière sur le Sahara. Selon OKDIARIO, un autre rapport de 2011 du ministère de la Défense, indiquait que « le risque sur Ceuta et Melilla est permanent. S’il n’est pas géré correctement depuis le niveau politique, il risque de dégénérer en guerre et conflit ».

Mots clés: Algérie , Espagne , Polisario , Diplomatie , Sahara Marocain , Ceuta (Sebta) , Melilla
Ces articles peuvent vous intéresser

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact