Recherche

Les migrants, des laissés-pour-compte par le Maroc en plein confinement

© Copyright : DR

8 avril 2020 - 18h00 - Société

L’Association marocaine des droits humains (AMDH), section Marrakech-Menara, attire l’attention des autorités locales sur les nombreux migrants d’Afrique subsaharienne qui ont pris d’assaut les avenues adjacentes du mont Gueliz. Ce genre de regroupement dans l’une des villes ayant enregistré le plus grand nombre de contaminations, est un danger, selon l’AMDH.

Dans un contexte marqué par une crise sanitaire comme celle que traverse le Maroc actuellement, il est inacceptable que ces migrants d’origine subsaharienne, "sans abri et sans travail, trimbalant femmes et enfants", ne remplissent pas les conditions minimales pour vivre dans le pays, selon les normes imposées par l’État d’urgence, déclare l’association qui souligne que "les appels successifs du Haut-Commissariat aux droits de l’Homme, de l’Organisation mondiale de la santé et du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés insistent pour qu’une attention soit accordée à ce segment de la population". Pour ces organisations, "l’épidémie ne pourrait être maîtrisée que s’il existe une voie qui protège tous les droits à la vie et à la santé, sans discrimination, y compris pour les migrants irréguliers et les réfugiés", rapporte Hespress.

C’est pour cela que les représentants locaux de l’AMDH appellent les autorités publiques compétentes à intervenir "immédiatement" et "de toute urgence" pour mettre fin aux souffrances des migrants d’Afrique subsaharienne à Marrakech. Il s’agit de leur permettre "de s’abriter en lieu sûr, de se nourrir décemment, et de les soumettre au confinement, tout en surveillant leur état de santé, dans des conditions qui préservent leur dignité humaine et leur droit fondamental de vivre en sécurité".

L’urgence selon l’AMDH, est de "préserver leur sécurité et leur protection contre la pandémie, de rendre acquis leur droit à bénéficier des services de santé publique, y compris la protection du covid-19, et de les intégrer à tous les régimes de protection sociale et de soins de santé".

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact