Marrakech : surpris avec des prostituées dans une villa, le fils d’un responsable prend la fuite

9 juillet 2024 - 23h00 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Une intervention musclée de la gendarmerie royale a eu lieu dans une villa située dans la périphérie de Marrakech. Le fils d’un élu participait à une soirée arrosée en compagnie de prostituées.

Deux véhicules ont été saisis sur place, dont l’un appartenant à un membre du conseil communal de Harbil Tamansourt. Le conducteur de ce véhicule officiel a pris la fuite à l’arrivée des forces de l’ordre, rapporte Rue20, selon lequel d’autres participants ont également réussi à s’échapper, abandonnant leurs voitures sur les lieux.

A lire : Maroc : démantèlement d’un vaste réseau de prostitution géré par des MRE

À l’intérieur de la villa, louée pour l’occasion, les gendarmes ont découvert un véritable arsenal festif : drogues en tout genre, bière, alcool, stimulants sexuels, préservatifs, narguilés et tabac à chicha.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - Prostitution Maroc - Gendarmerie Royale

Aller plus loin

Salons de massage au Maroc : Des lieux de prostitution déguisés ?

La Cour d’appel de Ouarzazate a confirmé la condamnation d’une gérante de salon de massage pour proxénétisme, en lui infligeant une peine de 3 ans de prison ferme et une amende...

Fès : des salons de massage épinglés pour prostitution

Poursuivis pour une affaire de prostitution dans les salons de massage et de spa à Fès, 17 individus ont été condamnés à différentes peines de prison par la Cour d’appel de la...

Prostitution à Tanger : des Saoudiens et des Marocaines arrêtés

Les éléments de la police judiciaire relevant de la préfecture de police de Tanger se sont rendus dans une villa dédiée à la prostitution pour les étrangers, où ils ont arrêté...

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Des nouvelles caméras-piétons pour les gendarmes marocains

La Gendarmerie Royale a reçu dernièrement des nouvelles caméras-piétons. Ces dispositifs doivent protéger les gendarmes lors de leur intervention mais aussi servir de preuve en cas de contestation de l’infraction.

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.

Maroc : les auteurs d’infractions routières plus durement sanctionnés

Au Maroc, certaines infractions routières seront plus sévèrement punies. Tel est le vœu de la Gendarmerie royale qui mise sur la correction de certaines lacunes judiciaires.

La police marocaine exemptée de contrôle de vitesse

Le gouvernement s’apprête à adopter un nouveau projet de décret visant à exempter les véhicules de la police, de la gendarmerie et des forces auxiliaires de l’obligation d’installation d’un dispositif de mesure de vitesse.