Des masques 100% italiens fabriqués ... au Maroc

18 mai 2020 - 08h00 - Monde - Ecrit par : S.A

Les masques italiens fabriqués au Maroc ont soulevé de vives polémiques à Turin. Et pour cause, une partie de ces masques censée être produite exclusivement dans le Piémont, a été fabriquée à Casablanca et porte l’inscription "made in Morocco".

La découverte fait l’objet d’une publication devenue virale sur les réseaux sociaux. Les habitants du Piémont, qui ont reçu des masques de protection gratuits dans leurs boîtes aux lettres, ont du mal à comprendre que des masques prétendument produits et emballés par des entreprises piémontaises, soient fabriqués au Maroc.

"J’ai reçu les masques promis par la région du Piémont. Très bienvenu et aussi confortable, j’en avais besoin et je suis heureux et reconnaissant de les avoir à ma disposition et celle de ma famille. Je ne pensais tout simplement pas que le Maroc était dans le Piémont …", ironise Carlo Bogliotti, directeur éditorial de Slow Food Edizioni dans les colonnes du journal Torino Repubblica.

La région du Piémont tente de clarifier la situation. "Il est précisé que le contrat de production de 5 millions de masques lavables à distribuer gratuitement à tous les Piémontais a été attribué, par le biais de l’avis d’appel d’offres Scr, à trois sociétés piémontaises. Les sociétés Casalinda et Pratrivero utilisent leurs propres chaînes de production, qui comprend des partenaires en dehors de la région du Piémont, mais néanmoins italiens, indique un communiqué de la région.

"La société Miroglio, d’autre part, utilise sa propre usine de production du groupe Miroglio au Maroc pour une petite partie de la production destinée au Piémont, environ 350 000 masques", précise la même source. Cette production a également fait polémique au Maroc, rappelle Le360.

Les Marocains avaient fustigé le fait que cette usine ait converti sa production de prêt-à-porter en production de masques dont une partie vendue au Maroc au prix de 14 dirhams l’unité contre 80 centimes pour les masques marocains. Une concurrence jugée inadmissible.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Italie - Turin - Industrie

Aller plus loin

Le Maroc fournit l’Europe en masques réutilisables

Le Maroc a atteint l’autosuffisance avec ses masques réutilisables. Depuis le 10 mai dernier, il exporte le surplus vers l’Europe.

Ces articles devraient vous intéresser :

Séisme : l’économie marocaine touchée en plein cœur

Le puissant séisme qui a touché le Maroc dans la nuit du vendredi 8 septembre, n’a pas causé que des dégâts humains et matériels. Il affecte durement l’économie du royaume, en plein essor depuis une dizaine d’années.

Sortie imminente du premier véhicule militaire 100% marocain

Les choses se précisent pour la sortie du premier véhicule blindé 100 % marocain destiné aux Forces armées royales (FAR). Rendez-vous à la 5ᵉ édition des Journées de l’industrie, Industry Meeting Days.

L’huile de table Afia rachetée par le Marocain Nourredine Zine

« Savola Morocco SA », fabricant de la marque d’huile de table Afia et filiale du groupe saoudien éponyme, fait désormais partie du portefeuille du marocain Zine Capital Invest SA. Par cette acquisition soumise à l’obtention de l’autorisation du...

Un avion « made in Morocco » d’ici 2030

Le Maroc affiche de grandes ambitions concernant le secteur de l’industrie aéronautique. Il compte fabriquer son propre avion.

Aéronautique : le Maroc décolle et concurrence les géants européens

À l’heure où les constructeurs aéronautiques de l’Europe peinent à répondre à la demande, le Maroc travaille à devenir une plaque tournante de l’aérospatiale.

Véhicules électriques : deux usines géantes de batteries au Maroc

Le Maroc va bientôt disposer de deux usines de fabrication de batteries de véhicules. Les projets sont évalués à 6 milliards d’euros et à 4 milliards d’euros, a annoncé cette semaine Ryad Mezzour, le ministre marocain de l’Industrie et du commerce.

Maroc : un nouveau géant de la production de batteries ?

Le scientifique marocain Rachid Yazami, inventeur de l’anode graphite pour les batteries au lithium, se dit persuadé que le Maroc peut devenir un producteur majeur de batteries lithium-ion.

La fabrication de drones militaires devient réalité au Maroc

Le Maroc a démarré les activités industrielles de défense, notamment la fabrication de drones équipés de matériel d’observation, de surveillance et d’armement.

Zones industrielles militaires : les grands projets du Maroc

Le Maroc s’active pour la mise en place d’une industrie de défense robuste. Il dévoile sa stratégie axée sur la création de zones industrielles.

Un gisement de manganèse de bonne qualité découvert au Maroc

Les tests de laboratoire effectués au niveau des gisements de manganèse au Maroc sont excellents, affirme la société canadienne Elcora, qui a prévu le démarrage de la production avant la fin de cette année.