Sahara : la Mauritanie pourrait changer sa position vis-à-vis du Polisario

23 février 2021 - 10h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

La Mauritanie s’apprêterait à annoncer prochainement l’annulation du décret portant reconnaissance du Front Polisario. Le pouvoir actuel veut remettre en cause cette décision prise sous l’ancien président Mohamed Khouna Ould Haidala, et qui n’a été jusque-là contrariée par aucun gouvernement par crainte de représailles ou de pressions.

Se basant sur la position des Nations Unies qui ne reconnaît pas la « République arabe sahraouie démocratique (RASD) » et les récentes résolutions de son Conseil de Sécurité sur le sujet, la Mauritanie s’active pour la remise en cause du décret portant reconnaissance du Polisario, rapporte le journal électronique mauritanien Anbaa.info.

Selon une source du journal, les gouvernements successifs n’ont jamais approuvé cette décision prise en février 1984 par le gouvernement de l’ancien président Mohamed Khouna Ould Haidala mais n’ont pas pu l’annuler par craintes de représailles ou de pressions. Ces gouvernements ont toujours redouté que la remise en cause de cette décision provoque des tensions entre la Mauritanie et le Polisario, protégé de l’Algérie. À l’époque, l’armée mauritanienne n’était pas capable de gérer une situation conflictuelle.

Aujourd’hui, l’armée mauritanienne se classe aux premiers rangs des armées continentales. La Mauritanie peut par conséquent prendre cette décision historique, fait savoir le journal.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Polisario - Mauritanie - République Arabe Sahraouie démocratique (RASD)

Aller plus loin

En « guerre » contre le Maroc, le Polisario perd un de ses soutiens

Suite au regain de tensions entre le Maroc et le Polisario, la République Coopérative de Guyana a décidé de retirer sa reconnaissance de la «  République arabe sahraouie...

La Mauritanie renforce sa présence militaire à la frontière avec le Maroc

La Mauritanie a décidé de renforcer sa présence militaire à la frontière avec le Maroc afin d’éviter toute éventuelle incursion du Polisario sur son territoire.

La Mauritanie renforce sa frontière avec le Sahara

La Mauritanie vient d’installer trois radars de surveillance près de la frontière avec le Sahara, dans la ville de Zouerate, à environ 700 kilomètres au nord de Nouakchott.

La NASA « rend justice » au Maroc

Plus de trois mois après la reconnaissance de la marocanité du Sahara par les États-Unis, l’agence spatiale américaine a adopté la carte intégrale du Maroc, incluant les...

Ces articles devraient vous intéresser :

Brahim Ghali s’en prend à nouveau au Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD), Brahim Ghali, a mis en garde lundi contre les politiques hostiles du Maroc dans la région, allusion faite à son alliance avec Israël.

Brahim Ghali dénonce le « silence complice » de l’ONU sur les «  abus  » du Maroc

Le secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a accusé le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, de maintenir un « silence complice et injustifiable » sur «  la violation par le Maroc du cessez-le-feu  », menaçant qu’il n’y...

Quatre dirigeants du Polisario tués par un drone marocain

Au moins quatre dirigeants du front du Polisario ont été tués par un drone des Forces armées royales (FAR) dans la zone tampon.

Le Polisario dit « accepter la paix » mais ne veut pas « déposer les armes »

Le Front Polisario a déclaré qu’il est pleinement engagé pour une paix juste, mais aussi pour la défense, par « tous les moyens légitimes », du droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination.

Smara : « Ces attaques ne resteront pas impunies », prévient le Maroc

Omar Hilale, représentant permanent du Maroc aux Nations unies a réagi à l’attaque que le Polisario a affirmé avoir mené dans la nuit du samedi à dimanche dans la ville d’Es-Semara et qui a fait un mort et trois blessés dont deux sont dans un état grave.

L’Espagne tire un trait sur le Sahara occidental

Le ministère espagnol des Affaires étrangères, sous la houlette de José Manuel Albares, a retiré de son site internet une section consacrée au Maghreb et au Moyen-Orient. Auparavant, cette partie incluait l’engagement de l’Espagne pour...

Le Polisario s’oppose à tout à accord de pêche entre le Maroc et l’Europe

Faisant référence à l’accord de pêche qui expire ce lundi 17 juillet, le Front Polisario a déclaré dimanche qu’il rejettera tout accord entre l’Union européenne et le Maroc qui affecte « le sol, la mer territoriale ou l’espace aérien » du Sahara...

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.

Attaque marocaine de drone : Le Polisario décrète trois jours de deuil

Le chef du Polisario, Brahim Ghali, vient de décréter trois jours de deuil, après le décès vendredi d’un haut responsable militaire et trois miliciens dans une attaque marocaine.

Quatre membres du Polisario tués par un drone marocain

Quatre personnes auraient été tuées ces derniers jours par des drones marocains au Sahara, selon des médias proches du Polisario.