Le Mauritanien qui a tenté de s’immoler par le feu transféré au Maroc

18 janvier 2011 - 19h02 - Monde - Ecrit par : J.L

Le Mauritanien qui avait essayé de s’immoler par le feu lundi à Nouakchott, a été transporté d’urgence au Maroc mardi, suite à l’aggravation de son cas, indique le site d’information belge 7/7 qui cite une source aéroportuaire.

Brûlé à 95%, l’homme, dont l’état de santé s’était rapidement détérioré après son hospitalisation à Nouakchott, devait être évacué vers l’étranger pour essayer d’être sauvé.

Homme d’affaires de son état, Yacoub Ould Dahoud, 43 ans, avait stationné sa voiture devant le Sénat, avant de s’arroser d’un liquide inflammable à l’intérieur de sa voiture.

Il avait justifié son acte à des journalistes qu’il avait prévenus quelques minutes avant sa tentative d’immolation, par le fait qu’il était "mécontent de la situation politique du pays et en colère contre le régime en place" à Nouakchott.

Élu président de la République Islamique de Mauritanie en 2009, Mohamed Ould Abdel Aziz avait déposé lors d’un coup d’État militaire en 2008, Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi élu démocratiquement en 2007. Ce dernier est devenu imam dans un petit village de Mauritanie.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Santé - Mauritanie - Immolation par le feu

Ces articles devraient vous intéresser :

Le jeûne du ramadan est-il compatible avec le diabète ?

Quel est l’impact du jeûne de ramadansur la santé d’un fidèle diabétique et quels sont les risques encourus ? Abdul Basit et Yakoob Ahmedani, tous deux médecins, donnent leur avis sur cette question qui préoccupe de nombreux fidèles musulmans.

Abdelhamid Sabiri de retour sur le terrain après sa blessure

L’international marocain Abdelhamid Sabiri a repris l’entraînement avec la Sampdoria après une absence causée par une blessure musculaire.

L’acteur marocain Mustapha Zaari en mauvaise passe

L’acteur marocain Mustapha Zaari traverse une passe difficile en ce moment. Diagnostiqué d’un cancer de la prostate, il a été hospitalisé récemment à l’hôpital militaire de Rabat pour recevoir un traitement adéquat.

Tatouage au henné : attention danger

La fin du Ramadan et la période de l’Aïd, pour les jeunes filles, une période propice pour mettre du henné sur les mains. Si certaines mères acceptent que leurs filles appliquent le henné, d’autres préfèrent se passer de cette pratique pour préserver...

Maroc : vers une hausse des taxes sur la chicha et les cigarettes électroniques

Le Maroc entend augmenter les taxes sur la chicha et les cigarettes électroniques. Une décision motivée, dit-on, par le souci de préserver la santé des consommateurs, notamment les jeunes Marocains.

Maroc : vers un congé menstruel pour les femmes ?

Le Maroc s’apprête-t-il à emboîter le pas à d’autres pays en octroyant aux femmes un congé menstruel ? Le sujet intéresse un groupe parlementaire qui a déjà déposé un projet de loi dans ce sens.

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

Maroc : les taxes sur les cigarettes électroniques passent à 40%

Les droits d’importation des cigarettes électroniques devraient passer de 2,5 à 40 % dès l’année prochaine. La mesure est très mal accueillie par les commerçants.

Diabète : les précautions pour passer un mois de Ramadan en toute sérénité

Le mois de Ramadan est un mois sacré pour les musulmans. Néanmoins, quelques précautions sont à suivre scrupuleusement par certaines personnes à risque souffrant de maladies chroniques, telles que le diabète.

Les biscuits “Gerblé” avec de la drogue ne sont pas commercialisés au Maroc

L’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) affirme que les lots de biscuits de la marque française “Gerblé”, contaminés par la drogue “burundanga”, ne sont pas entrés ni vendus sur le marché marocain.