Grève de M’dina Bus : impossible de bouger à Casablanca

8 août 2019 - 20h40 - Ecrit par : Bladi.net

Pris de court, le mercredi 7 août 2019, au matin, par une grève des chauffeurs de M’dina Bus, les Casablancais ne savent plus à quel saint se vouer, surtout quand on connaît le déficit qui prévalait déjà, par rapport aux grands taxis.

Depuis la matinée du mercredi 7 août 2019, à Casablanca, il est pratiquement impossible pour une grande partie de la population, habituée à ce moyen de transport, d’effectuer ses mouvements. Les citoyens de la mégapole se retrouvent face à une situation plutôt inattendue : une grève des chauffeurs de M’dina Bus.

Par conséquent, les populations se sont retrouvées sans moyen de transport, ce mercredi matin, surtout dans des zones à forte densité de population, comme à Aïn Chock ou à Sidi Bernoussi, suite à ce mouvement des chauffeurs, rapporte Challenge.

Le comble, relève le média, reste que "les stations des grands taxis se sont remplies de citoyens à la recherche d’un moyen de transport". Malheureusement, "ils se sont heurtés aux chauffeurs qui ont refusé de les transporter au centre-ville à cause de la très grande demande de transport vers cette destination, ce qui a causé plusieurs bouchons".

Les déconvenues qui pourraient découler de cette situation seront énormes et, surtout, préjudiciables à l’économie. En effet, plusieurs travailleurs, de même que des commerçants, ont attendu pendant plusieurs heures qu’un moyen de transport les emmène vers leurs lieux de travail, situés au centre-ville, mais, en vain !

Tags : Casablanca - Grève - Transport en commun

Aller plus loin

Casablanca : M’dina bus au cœur d’un gros scandale

M’dina bus, l’ancien délégataire des transports en commun a quitté Casablanca en laissant une ardoise salée. En tout, 60 fournisseurs cherchent désespérément à entrer en possession...

Nous vous recommandons

Les touristes marocains désertent Sebta

Le tourisme a repris timidement à Sebta depuis la réouverture de la frontière avec le Maroc. Près de 4 500 touristes dont 1760 Marocains sont entrés dans la ville en mai, un chiffre bien loin des 6 400 enregistrés entre 2012 et...

Sahara : « Le Maroc veut faire plier l’Espagne »

La crise entre l’Espagne et le Maroc n’est pas près de connaître son épilogue, du moins pas tant que l’Espagne ne reconnaîtra pas la marocanité du Sahara, assure un journaliste espagnol.

Les États-Unis interdisent l’importation de chiens marocains

Les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) des États-Unis ont suspendu temporairement l’importation de chiens de plus de 100 pays dont le Maroc, où la rage se propage. La décision est entrée en vigueur le 14 juillet...

Ryanair lance une nouvelle liaison vers Marrakech

L’aéroport de Limoges va lancer, dès le 27 mars, une nouvelle liaison vers Marrakech. Deux vols allers-retours seront effectués par semaine par la compagnie Ryanair jusqu’à la fin du mois d’octobre.

L’Espagne inflige des amendes « injustes » à des camionneurs marocains

Les routiers marocains, très affectés par la mesure de restrictions de visas imposée par la France, appellent les autorités marocaines au secours.

Pedro Sanchez au roi Mohammed VI : « Sebta et Melilla sont espagnoles »

Le président du gouvernement, Pedro Sanchez, a déclaré mercredi devant le Congrès que « la souveraineté espagnole sur Ceuta et Melilla ne fait aucun doute ». Il affirme en avoir parlé au roi Mohammed...

Un premier ferry d’Intershipping à destination du Maroc a pris la mer

Victoria I, un des ferries de la société marocaine Intershipping, a effectué samedi 10 juillet la première liaison vers le Maroc au départ du port de Sète. Une troisième ligne qui rencontre déjà beaucoup de...

La Niña, cause probable de la sécheresse au Maroc

La grave sécheresse qui sévit depuis plusieurs mois en Espagne et au Maroc serait due au phénomène de la Niña.

Royal Air Maroc annonce un changement

La compagnie aérienne nationale a mis à jour les conditions d’éligibilité aux vols spéciaux au départ des Émirats arabes Unis, du Portugal et de la Turquie vers le Maroc afin de permettre le retour au royaume d’autres Marocains qui y résident effectivement...

L’ONSSA réagit au scandale des « vers dans le tagine »

Le scandale du tajine d’Azilal a remis sur le tapis la question de l’hygiène dans les restaurants au Maroc. L’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) a tenu à apporter quelques précisions sur cette affaire de vers trouvés dans...