Un médecin maghrébin en France : "On me traite de sale bougnoule et il ne se passe rien"

16 juin 2020 - 19h30 - France - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

La vie d’Ali*, un médecin généraliste du Dunkerquois n’a pas été un long fleuve tranquille. Il raconte ses déboires.

En quinze ans de vie professionnelle, Ali a dû faire face à des humiliations en tous genres. Au début de sa carrière, "la Sécurité sociale s’amusait à me renvoyer mes feuilles ; ça prenait du temps et je n’étais pas payé", se souvient ce médecin généraliste. Cette surcharge administrative le conduit vers burn-out, et ruine son moral. Le jeune médecin qui avait contracté des dettes pour ouvrir son cabinet n’était pas pour autant au bout de ses peines.

L’ordre des médecins exige de lui une expertise psychiatrique. "On veut savoir si je suis dangereux, alors que je leur ai simplement demandé à être payé. On a refusé de me dire pourquoi j’allais être expertisé", raconte-t-il à Le Phare du Dunkerquois. Une situation inexplicable et paradoxale. "C’est terrible, parce que, dans le même temps, des médecins pédophiles et violeurs dans le Dunkerquois peuvent exercer à nouveau", dit-il faisant ainsi référence à deux affaires judiciaires en cours à Dunkerque.

Un peu plus tard, Ali ouvre un nouveau cabinet avec une capacité d’accueil ne dépassant pas 20 patients la journée. Il devra à nouveau faire face à des railleries et à d’autres problèmes. "Trois médecins de Cappelle prenaient leur retraite. J’ai accueilli quelques patients", relate-t-il. Parmi eux, se trouvaient des patients qui avaient des arrêts de travail longs comme le bras. "Un jour, un mec de la Sécu débarque et me dit que je prescris trop d’arrêts." Il l’invite alors à augmenter sa patientèle pour réduire son ratio d’arrêts. "On m’a même menacé de me mettre sous tutelle", se souvient-il.

En septembre dernier, ses ordonnances ont été volées. Une jeune fille serait la présumée voleuse. À en croire Ali, elle utilise les sésames en imitant l’écriture. Les problèmes se multiplient. "Récemment, une patiente me demande un rendez-vous, mais je n’ai plus de place. Alors elle m’insulte de sale bougnoule. Et me menace de mort", relate le médecin du Dunkerquois. Il a beau déposer plainte mais rien n’y fera. "Quand le bougnoule fait appel à la loi, elle ne s’applique pas pour le protéger", se désole le spécialiste.

"Je suis emmerdé par la Sécu, par certains de mes confrères, je suis agressé et volé dans mon cabinet. Tout ça, sans pouvoir faire appel à personne ; c’est trop difficile à gérer, se lamente Ali. (…) On me traite de sale bougnoule et il ne se passe rien. Quoi que je fasse, je serai toujours le bougnoule. […] Mes parents sont en pleurs et ma famille est éclatée."

*Le prénom a été modifié

Sujets associés : France - Racisme - Dunkerque

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

« Tu croyais qu’on était tes amis, sale arabe » : violente agression raciste à Tarn

Deux gérants de la librairie La Confiserie ont été victimes d’une violente agression raciste dans la nuit de samedi 5 mars à dimanche à Rabastens (Tarn). Samedi, un rassemblement de...

Des Marocains réduits à l’esclavage à Rouen

Un patron marocain s’est absenté à son procès qui s’est ouvert lundi devant la chambre des appels correctionnels de la cour d’appel de Rouen lundi 7 novembre 2022. Cinq de ces...

« Et les rebeus là ? » : insultes et racisme à l’hôpital de Montauban

Alors qu’un couple tentait de prendre rendez-vous pour se faire vacciner contre le Covid-19, il essuie des insultes de la part d’un agent de l’hôpital de Montauban. Le message...

L’auteur du courrier anonyme raciste adressé au maire de Givors condamné

L’auteur du courrier anonyme raciste adressé au maire de Givors, Mohamed Boudjellaba, a écopé de six mois de prison ferme. Tel est le jugement rendu par le tribunal de...

Nous vous recommandons

France

Bloqués au Maroc, des Français n’ont pas de moyens pour rentrer

Bon nombre de Français sont restés bloqués à Tanger depuis plus de deux mois et demi en raison de la fermeture des frontières, de la suspension du trafic aérien mais surtout du manque de moyens pour rentrer en France. Tant les prix sont...

Youssef T. mis en examen pour avoir percuté des policiers

Youssef T., le jeune qui a percuté des policiers, lundi dernier à Colombes dans les Hauts-de-Seine, a été présenté, vendredi, au juge d’instruction pour sa mise en examen.

Voici le nombre de visas délivrés aux Marocains par la France en 2021

Pour l’ensemble de l’année 2021, les consulats français au Maroc ont délivré 69 408 visas aux ressortissants marocains, un chiffre en baisse de 29,6 % par rapport à 2020.

Samanah Country Club à Marrakech : nouvelles révélations

Dix-huit ans après son lancement, le projet de construction du complexe touristique Samanah Country Club à Marrakech est toujours au point mort. L’un des associés du cabinet d’audit français KPMG est soupçonné d’avoir aidé à maquiller les comptes de la...

Emmanuel Macron reçoit les responsables du CFCM

Le président de la République française, Emmanuel Macron reçoit, ce lundi 18 janvier 2021, les dirigeants du Conseil français du culte musulman (CFCM). Ceux-ci ont fini par s’accorder sur la « charte des principes » de l’islam de...

Racisme

Un policier d’origine maghrébine témoigne : "Je n’ai jamais rencontré le racisme..."

Alors que les manifestations contre le racisme et les violences policières se poursuivent, un policier français d’origine maghrébine et de confession musulmane a fait un témoignage qui rompt avec les déclarations de ces derniers...

Un Marocain victime d’agression raciste en Espagne

Un Marocain a été victime d’une agression xénophobe en mai dernier à Artà (Îles Baléares). L’auteur présumé de cet acte risque deux ans de prison.

"Un bicot comme ça, ça nage pas", une enquête ouverte

Deux policiers filmés en train de proférer des insultes racistes à l’encontre d’un Égyptien lors d’une interpellation, dans la nuit de samedi à dimanche 26 avril, dans la Seine, à l’Ile-Saint-Denis, seront suspendus. Ainsi en décidé le préfet de police de...

Pays-Bas : la Marocaine Kauthar Bouchallikht, première femme voilée au parlement

La Néerlandaise d’origine marocaine Kauthar Bouchallikht entre dans l’histoire politique des Pays-Bas en devenant la première femme voilée qui siégera au parlement. Le chemin a été long et parsemé de propos islamophobes et racistes, mais qui n’ont guère...

Oxfam critique les politiques migratoires européennes au Maroc

L’ONG Oxfam vient de dénoncer le silence coupable de l’Union européenne face à la politique migratoire pratiquée dans les pays avec lesquels elle est en partenariat et qui pourtant, affecte l’humain, les droits des migrants et des demandeurs...

Dunkerque

Un médecin maghrébin en France : "On me traite de sale bougnoule et il ne se passe rien"

La vie d’Ali*, un médecin généraliste du Dunkerquois n’a pas été un long fleuve tranquille. Il raconte ses déboires.