« Tu croyais qu’on était tes amis, sale arabe » : violente agression raciste à Tarn

14 mars 2022 - 21h00 - France - Ecrit par : S.A

Deux gérants de la librairie La Confiserie ont été victimes d’une violente agression raciste dans la nuit de samedi 5 mars à dimanche à Rabastens (Tarn). Samedi, un rassemblement de soutien a été organisé sur la place de l’église faisant face à l’établissement.

« Par souci de transparence et pour éviter les déformations », les deux gérants ont fait le récit via Facebook. Les faits remontent au samedi 5 mars. Majid Berdjouh et Kévin Zeguile venaient de participer à un vernissage sur place, suivi d’une soirée dans un bar à vin tenu par des amis. « Nous sommes restés jusqu’à la fermeture puis sommes retournés à la librairie pour continuer la soirée en petit comité. Vers 3 heures du matin, alors que nous fumions une cigarette devant la librairie, une dizaine de jeunes, la vingtaine, sont arrivés par une rue adjacente avec une petite moto », racontent les deux libraires.

À lire : « Sale arabes » : des Marocains victimes de racisme aux Chantiers de l’Atlantique

« La soirée a continué dans une ambiance bon enfant. Au bout de quelque temps, la plupart s’en vont, en restent trois, ils nous demandent s’ils peuvent rentrer voir l’expo. […] Au bout d’une heure, ils nous annoncent leur départ et Majid les raccompagne à la sortie. » C’est à ce moment précis que l’un deux le frappe au visage. « Sous le choc, il tombe à terre et il continue à lui donner des coups de pieds et il lui lance : ‘Tu croyais qu’on était tes amis sale arabe’, t’ façon, on va s’occuper de vous ! » Les agresseurs prennent la fuite. Majid avait le visage en sang. Les amis qui se trouvaient encore dans la cave de la librairie se lancent à la poursuite des agresseurs.

À lire : « Tête d’arabe », Sonia Mabrouk essuie des insultes racistes

« En nous voyant arriver, l’auteur des coups portés à Majid me saute dessus, nous roulons par terre, il m’étrangle et m’enfonce son pouce dans l’œil. On s’extirpe du conflit et nous nous réfugions dans la librairie au fond du magasin où Majid et une amie nous attendaient totalement choqués », raconte Kévin. Les trois suspects ne s’arrêtent pas. Ils « font de nouveau irruption dans la librairie, nous coincent au fond de la boutique avec la volonté de nous lyncher », poursuit Kévin. S’ensuit une pluie d’insultes et de menaces : « Toi t’es noir, donc tu parles pas ! » ou encore « On sait où tu habites, on va venir te crever ! » Ayant su que les gendarmes ont été alertés, les agresseurs ont pris la fuite.

À lire : « Et les rebeus là ? » : insultes et racisme à l’hôpital de Montauban

« Nous avons porté plainte et médiatisons la situation pour que cela ne tombe pas dans l’indifférence. […] Si nous nous sentions seuls au moment des faits, nous nous sentons désormais soutenus et cela nous a donné la force d’ouvrir […]. Malgré le choc et la peur, nous restons debout », ont affirmé Majid Berdjouh et Kévin Zeguile. Ils ont témoigné leur gratitude aux organisateurs du rassemblement de samedi qui a réuni 300 personnes. Le rassemblement de soutien vient « rappeler que nous sommes ensemble pour partager des valeurs qui ont plus à voir avec l’amour que la haine ».

Sujets associés : France - Racisme - Violences et agressions

Aller plus loin

Agression raciste à Valence : Un Marocain demande des comptes et réclame justice

Le jeune Marocain qui avait été victime en mars dernier d’une violente agression raciste de la part des agents de sécurité d’une boite de nuit de Valence, en Espagne, et ayant...

Roschdy Zem viré à cause d’une collègue « raciste »

L’acteur d’origine marocaine Roschdy Zem revient sur une situation « raciste » intolérable qu’il a vécue au début de sa carrière. Engagé pour jouer dans un blockbuster, il avait...

« Tête d’arabe », Sonia Mabrouk essuie des insultes racistes

Alors que Elisabeth Lévy, directrice de la rédaction du magazine Causeur commentait les déclarations d’une mère de famille à propos de la mixité, elle a qualifié sa collègue...

« Et les rebeus là ? » : insultes et racisme à l’hôpital de Montauban

Alors qu’un couple tentait de prendre rendez-vous pour se faire vacciner contre le Covid-19, il essuie des insultes de la part d’un agent de l’hôpital de Montauban. Le message...

Ces articles devraient vous intéresser :

Rapport inquiétant sur les violences faites aux femmes marocaines

Au Maroc, les femmes continuent de subir toutes sortes de violence dont les cas enregistrés ne cessent d’augmenter au point d’inquiéter.

Majda Sakho réagit aux insultes racistes visant ses enfants

La Marocaine Majda Sakho, l’épouse de l’international français Mamadou Sakho règle ses comptes avec les personnes ayant proféré des injures racistes envers ses trois enfants.

Accusé de racisme, Christophe Galtier a le soutien de Laurent Blanc

À l’instar de Genesio, Kombouaré et Roy, le coach de l’Olympique lyonnais (OL) Laurent Blanc a défendu son collègue et ami Christophe Galtier, entraîneur du PSG accusé de racisme dans une affaire qui remonte à son passage à l’OGC Nice la saison dernière.

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.

Un Marocain tabassé par des videurs dans le nord de l’Espagne

Un jeune homme de 23 ans, médiateur culturel d’origine marocaine résidant à la Corogne, dans le nord-ouest de l’Espagne, a porté plainte, affirmant avoir été victime d’une agression racistede la part de deux videurs.

Catalogne : un Algérien suspecté d’agression violente d’un Marocain arrêté

L’homme d’origine algérienne qui a violemment agressé un ressortissant marocain cette semaine dans le nord de l’Espagne a finalement été arrêté par la police. Un avis de recherche avait été émis le qualifiant d’individu « très dangereux ».

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.

Accusé de viol, Achraf Hakimi se sent « trompé et piégé », selon ses proches

Achraf Hakimi a été mis en examen vendredi pour viol. Le défenseur marocain du Paris Saint-Germain (PSG), qui nie les faits, est soutenu par sa famille et son club. Selon ses proches, il dit se sentir « trompé ».