« Et les rebeus là ? » : insultes et racisme à l’hôpital de Montauban

3 avril 2021 - 09h20 - France - Ecrit par : S.A

Alors qu’un couple tentait de prendre rendez-vous pour se faire vacciner contre le Covid-19, il essuie des insultes de la part d’un agent de l’hôpital de Montauban. Le message vocal reçu montre clairement que les Maghrébins ne sont pas les bienvenus dans cet hôpital.

« Mes parents ont tous les deux 67 ans et présentent des comorbidités attestées. J’ai pris un premier rendez-vous via Doctolib. Le centre d’appels les a appelés et ils ont été récusés. Je ne sais toujours pas pourquoi », raconte à La Dépêche du Midi Sandrine. Elle ne désespère pas. Elle réussit à prendre un nouveau rendez-vous. Un agent de l’hôpital rappelle ses parents, le 20 mars. Les parents reçoivent un message vocal sur leur répondeur. Seulement, la secrétaire a oublié de raccrocher. Elle engage une discussion avec sa collègue et partage avec elle son « rêve d’être standardiste ». « Vous êtes récusés », dit-elle, en rigolant.

Les insultes fusent rapidement. « Et les rebeus là », dit-elle. Elle parle du père de Sandrine et de son épouse, qui se sont heurtés au premier refus de vaccination. « Avec sa “Conchita”, ils s’y sont mis à deux. Et les malins, ils ont des doublons tous les deux. Je vais t’en donner des doublons, enfoirés  ! Regarde, ils ont même changé son adresse mail le bouffon », poursuit l’agent. Elle change de sujet. « Jusqu’au lundi, il y a tellement d’Arabes à nettoyer… lui aussi il a été récusé… le bâtard. Il y a du nettoyage à faire le lundi ».

Les parents de Sandrine originaires de Nohic, dans le Tarn-et-Garonne ont fait écouter le message à leur fille. Les propos ont suscité l’indignation de Sandrine. Ces propos renvoient à un tri suivant son origine. Agacée, elle contacte à nouveau la secrétaire. «  Je lui ai dit qu’il fallait qu’elle arrête, mais elle a tout nié », confie-t-elle. Lundi dernier, la première injection a été finalement administrée aux parents de Sandrine. Pour celle-ci, cela est tout de même “décourageant”. « Si cela se trouve, il y a d’autres personnes comme elle en France. Castex et Véran nous poussent à aller se faire vacciner mais c’est le parcours du combattant. Heureusement que j’ai été hargneuse pour mes parents. Ce que cette femme a dit fait beaucoup de mal. C’est un comportement dangereux. J’espère qu’elle sera lourdement sanctionnée ».

La sanction tombe. La direction de l’hôpital de Montauban « a décidé de suspendre l’agent dès le 31 mars et de lancer une procédure disciplinaire. » « Par ailleurs, la direction en charge des relations avec les usagers rencontrera très prochainement la personne ayant rapporté les propos incriminés », a-t-elle ajouté, rappelant son engagement vis-à-vis de la défense des valeurs du service public et pour la qualité de la prise en charge des usagers du centre hospitalier.

Sujets associés : France - Racisme - Santé

Aller plus loin

Éric Zemmour : "En France, l’hôpital est victime de l’invasion des étrangers… "

Le polémiste Éric Zemmour a déclaré que les hôpitaux français sont victimes de "l’invasion" des étrangers "qui viennent s’y faire soigner". Pour lui, il existe deux millions de...

Le joueur Imran Louza menacé de mort après une défaite

Le joueur marocain Imran Louza, sociétaire du FC Nantes fait les frais du racisme tant décrié en France. Il a été victime d’insultes racistes et de menaces de mort sur les...

Lutte contre le racisme systémique : l’appel de l’ONU à la France

Le haut-commissariat aux droits de l’Homme de l’ONU appelle plusieurs États dont la France à avoir recours davantage aux statistiques ethno-raciales et à prendre « des mesures...

France : une élue d’origine marocaine insultée pour avoir parrainé Emmanuel Macron

Naoual Guéry, conseillère régionale, de Normandie a essuyé des insultes racistes et sexistes, après avoir annoncé son parrainage pour Emmanuel Macron à la prochaine élection...

Ces articles devraient vous intéresser :

Près d’un tiers des Marocains ont connu une dépression

Le ministère de la Santé initie un projet dont la mise en œuvre permettra de répondre aux besoins des 48,9 % des Marocains âgés de plus de 15 ans qui connaissent, ou ont déjà connu, des signes de troubles mentaux et psychiques.

Le Maroc teste un système de santé intelligent

Le Maroc prévoit d’installer un « système de santé intelligent » dans les centres de santé des régions de Rabat-Salé-Kénitra (16), Fès-Meknès (15), Beni Mellal-Khénifra (11) et Draâ-Tafilalet (11). Cette première phase du projet devrait nécessiter un...

Haine envers les Marocains : prison ferme prononcée par la justice

Le parquet de Valence spécialisé dans les délits de haine a requis trois ans de détention contre un homme accusé de diffusion d’informations mensongères sur les réseaux sociaux ciblant les musulmans, notamment Marocains.

Opticalia renforce sa présence au Maroc

Cofides va allouer 750  000 euros sous forme de prêt à Opticalia pour renforcer sa filiale au Maroc. Spécialisé dans l’achat, la vente et la distribution d’articles optiques et de lunettes de soleil, le groupe est présent dans le royaume depuis 2020.

Maroc : les taxes sur les cigarettes électroniques passent à 40%

Les droits d’importation des cigarettes électroniques devraient passer de 2,5 à 40 % dès l’année prochaine. La mesure est très mal accueillie par les commerçants.

Maroc : mauvaise nouvelle pour les fumeurs

Sale temps pour les fumeurs marocains qui devront, une fois encore, passer à la caisse pour s’acheter leurs cigarettes. Cette augmentation vient d’être validée définitivement et doit entrer en vigueur au début de l’année.

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Kourtney Kardashian se tourne vers le Maroc pour sa ligne de produits naturels

La star de téléréalité Kourtney Kardashian, 43 ans, et son époux, le batteur du groupe de rock Blink-182, Travis Barker, 46 ans ont lancé une gamme de produits entièrement naturels, végétaliens faits notamment à base d’une ressource provenant des...

L’implication des MRE attendue dans les réformes du système sanitaire

Le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) attend des cadres de santé marocains résidant à l’étranger, un engagement citoyen pour la réussite du projet de réforme du système sanitaire national.

Une maladie menace les enfants marocains

La propagation de la maladie de leishmaniose dans plusieurs provinces marocaines préoccupe le Parlement. Une députée a interpellé le ministre de la Santé et de la Protection sociale Khalid Ait Taleb sur ce sujet.