Meknès intéresse les investisseurs allemands

7 août 2007 - 14h49 - Economie - Ecrit par : L.A

L’Iinvestissement dans la capitale ismaïlienne séduit à la fois les promoteurs marocains et étrangers. « Le montant global relatif à leurs projets dépasse les 120 millions de DH », indique Hassan Bahi, directeur du Centre régional d’investissement (CRI). Selon lui, Meknès continue ses opérations de séduction auprès des opérateurs internationaux. La dernière en date est celle organisée, le 26 juillet dernier, en collaboration avec la Chambre allemande de commerce et d’industrie au Maroc (AHK).

Initiée sous le thème « le marché allemand, une opportunité à saisir par les PME marocaines », cette rencontre maroco-allemande a connu la participation des responsables de l’AHK, l’ambassade d’Allemagne et de nombreux organismes bancaires.

L’objectif étant de poser les premiers jalons d’un partenariat gagnant-gagnant. Les responsables marocains et allemands veulent promouvoir les investissements des deux côtés. Ainsi, les responsables du CRI ont présenté, dans le détail, les possibilités d’investissement dans la région Meknès-Tafilalet. Le directeur du CRI a rappelé, par ailleurs, que cette rencontre s’intègre dans la continuité des actions entreprises conjointement par le centre et les institutions allemandes. Des actions qui donneront naissance prochainement à la mise en place, par le centre d’affaires de Berlin, d’un institut de formation et d’une pépinière d’entreprises en énergie renouvelable à Meknès.

De leur côté, les responsables allemands souhaitent soutenir les échanges dans les deux sens. Pour Marco Wiedeman, directeur de l’AHK, la participation de Meknès au 10e forum arabo-allemand qui s’est tenu à Berlin les 12 et 13 juillet a eu un écho favorable auprès des investisseurs intéressés par le Maroc. A noter que ce forum s’est tenu en présence de plus de 800 hommes d’affaires arabes et allemands. Mais pour aborder ces derniers, il faut connaître au préalable leurs spécificités et disposer des informations nécessaires sur leurs habitudes et leur marché. C’est ce que dira en substance Margarethe Niedermeier, représentante de l’ambassade d’Allemagne à Rabat. Elle ajoute que Berlin souhaite renforcer sa participation au Salon international de l’agriculture de Meknès (SIAGRIM).

Par ailleurs, d’autres représentants de l’AHK ont rappelé l’existence d’un programme de réintégration d’experts marocains formés en Allemagne. Un programme qui comprend le conseil et l’accompagnement pendant la phase de recrutement, l’octroi de subventions de mise à niveau et d’équipement. « Une fois recrutés, ces experts participeront au transfert du savoir-faire, à la consolidation de la coopération économique international et au dialogue culturel », estime Moha Ezzabdi, conseiller en réintégration AHK.
Reste à signaler que le CRI et la Chambre allemande de commerce et d’industrie comptent organiser une rencontre au profit des femmes chefs d’entreprises au niveau de Meknès-Tafilalet. Au menu également une visite en Allemagne d’une délégation marocaine pour développer les échanges économiques entre les deux pays.

1 milliard de DH d’investissement

SELON les statistiques du CRI de Meknès Tafilalet, les projets d’investissement ayant reçu l’avis favorable durant le premier semestre 2007 prévoient un montant global de plus d’un milliard de DH.
Par secteur, le BTP vient en tête avec plus de 50% de l’investissement (566 millions de DH), suivi par le tourisme (22%) et l’énergie et mines (16%). Ces projets permettront la création de 4.567 emplois.
A noter que quelque 722 entreprises ont été créées jusqu’au 30 juin 2007 pour un montant de 759 millions de DH. Ces entreprises ont généré 6.870 postes de travail. Le CRI a délivré par ailleurs, durant la même période, 919 certificats négatifs.

Youness SAÂD ALAMI - L’Economiste

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Allemagne - Investissement - Meknès

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc facilite la vie aux investisseurs

À compter de l’année prochaine, le nombre de documents requis pour le traitement des dossiers d’investissement au Maroc sera réduit de près de la moitié.

Cannabis : des entreprises étrangères attendent leur autorisation au Maroc

Suite à l’adoption du projet de loi sur l’usage légal du cannabis, plusieurs investisseurs étrangers manifestent leur intérêt pour investir dans ce domaine au Maroc. Plus d’une dizaine d’entre eux attendent leurs autorisations, selon le député...

Maroc : la création d’entreprises en forte hausse

Dans un contexte d’inflation et de crise géopolitique, le Maroc a poursuivi sa politique de promotion des entreprises en renforçant ses programmes de soutien et chantiers d’envergure. À fin octobre, la création d’entreprises a connu une hausse, avec 77...

Maroc : les autoroutes en projet

Le programme d’investissement de la Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM) devrait atteindre plus de 8 milliards de dirhams pour les trois prochaines années, révèle le rapport sur les entreprises et établissements publics (EEP), annexé au...

Le Maroc veut augmenter la part d’investissements des MRE

Au Maroc, la part d’investissement privé provenant des Marocains du monde reste faible. Seulement 10 % des transferts des MRE y sont consacrés. Un dispositif incitatif se met en place pour mieux mobiliser les investissements de cette communauté.

Le Maroc facilite encore plus la création d’entreprise

Le gouvernement marocain a franchi un pas important vers la simplification des démarches administratives pour les entrepreneurs. Jeudi 30 mars, le Conseil de gouvernement a approuvé un projet de décret fixant les modalités et les procédures de création...

Maroc : plusieurs aéroports seront rénovés

Dans le cadre de son plan d’investissement dénommé Envol 2025, visant à accompagner l’essor du secteur touristique, l’Office national des aéroports (ONDA) va mobiliser un montant de 4 milliards de dirhams en 2023 pour soutenir la croissance de...

Le Maroc va augmenter la capacité de plusieurs aéroports

Dans le cadre de son plan d’investissement dénommé Envol 2025, l’Office national des aéroports (ONDA) a lancé plusieurs projets pour soutenir la croissance de l’activité des aéroports de Marrakech, d’Agadir et de Tanger. À terme, ces travaux...

Maroc : investissements publics records en 2024

L’investissement public au Maroc devrait s’élever à 335 milliards de dirhams (MMDH) l’année prochaine, d’après la note de présentation du Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un effort qui contribuera à améliorer les conditions de vie des populations.

Le Français Faurecia va créer 1400 nouveaux emplois au Maroc

L’entreprise française Faurecia, spécialisée dans la fabrication d’équipements automobiles, va renforcer sa présence au Maroc, à travers la création d’une nouvelle usine à Salé. Dans ce sens, un protocole d’accord a été signé entre le groupe et l’État.