Melilla : quand les enfants marocains paient les pots cassés

28 octobre 2020 - 21h30 - Espagne - Ecrit par : K.B

Plusieurs dizaines d’enfants marocains attendent encore de rejoindre les bancs de l’école à Melilla. Les autorités de l’enclave espagnole refusent de les scolariser, sous prétexte que leurs parents ne sont pas détenteurs d’une carte de séjour.

En 2019, le chef du gouvernement autonome avait interdit l’école à plus d’une centaine d’enfants marocains, en raison de la capacité d’accueil limitée des établissements scolaires à Melilla. La justice avait dès lors tranché en leur faveur, en vertu du droit international des enfants à l’éducation.

En 2020, le sujet a été remis sur le tapis, avec cette fois, en toile de fond, le bras de fer avec les autorités marocaines. Pour le membre de l’Association marocaine des droits de l’homme, "il s’agit d’une violation flagrante des conventions internationales, notamment celles des droits des enfants, et des immigrants en particulier".

"Même en Espagne, la convention est respectée et les enfants sont scolarisés, malgré la situation de leurs parents", a-t-il déploré. Il a appelé les autorités marocaines à assurer la protection des enfants, surtout que la question semble prendre une tournure politique.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Melilla - Education - Association Marocaine des Droits Humains (AMDH) - Enfant - MRE

Aller plus loin

La Kafala au Maroc : appel à une simplification de l’adoption

Plusieurs responsables ont participé, jeudi à Rabat, à une journée d’étude sur la promotion de la Kafala. Les participants ont plaidé en faveur de la facilitation des procédures...

Melilla : les musulmans privés de la prière du vendredi

En interdisant l’accès des imams à l’enclave espagnole, Melilla, les autorités de la ville privent la majorité des musulmans des prières dans les mosquées, en particulier, celle...

L’Espagne sanctionnée par l’ONU pour avoir privé d’école un enfant marocain

Le Comité des Nations Unies sur les droits de l’enfant a condamné l’Espagne pour violation du droit à l’éducation d’un enfant marocain de huit ans à Melilla. L’inscription du...

« Pour son bien, ne lui donne rien », une campagne contre la mendicité des enfants au Maroc

« Pour son bien, ne lui donne rien ». C’est le slogan sous lequel l’association Jood a démarré depuis le 10 mars, une campagne de sensibilisation contre la mendicité à laquelle...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les MRE et la détaxe, ce qu’en dit la Douane

De très nombreux Marocains résidant à l’Etranger effectuent des achats quand ils sont en vacances au Maroc. Ces achats peuvent-ils faire l’objet d’une détaxe, c’est-à-dire donner lieu au remboursement, à ces acheteurs, de la Taxe sur la Valeur ajoutée...

Les adieux émouvants de Salima Belabbas, présentatrice du RTL Info

C’est avec une grande émotion et une voix tremblante que Salima Belabbas, présentatrice d’origine marocaine du RTL Info, a fait ses adieux aux téléspectateurs dimanche.

Les Marocains de France ont transféré 5,4 milliards de DH au Maroc

En 2022, le Maroc a enregistré un pic historique dans les recettes issues des transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), atteignant 110,7 milliards de DH, soit une progression de 16 % par rapport à 2019, d’après le dernier rapport de...

L’inclusion des MRE à l’aide au logement passe mal

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent bénéficier de l’aide directe au logement au même titre que les Marocains résidant au Maroc, ce qui n’est pas du goût de bon nombre d’internautes. Certains d’entre eux n’hésitent pas à appeler à...

Maroc : des changements majeurs pour les MRE en matière de droit de la famille

Le Maroc a décidé d’alléger considérablement les procédures administratives en matière du Droit de la famille, notamment le mariage, le divorce et l’état civil en faveur des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Chaos à Tanger Ville : Un seul ferry et des heures d’attente

Le port de Tanger Ville connait une congestion maritime sans précédent ces derniers jours, en raison d’une pénurie de navires de transport maritime entre Tanger Ville et Tarifa en Espagne.

Bonne nouvelle pour les MRE : Importations de meubles usagés désormais libres

Le ministère marocain de l’Industrie et du commerce vient de lever les restrictions à l’importation par les Marcains résidant à l’étranger des meubles en bois, des tapis et autres articles électroménagers usagés.

Le mariage des enfants légalisé au Maroc ? une photo sème le doute

La publication d’une image montrant des fillettes prétendues marocaines en robe de mariage tenues par la main par des hommes âgés est devenue virale sur les réseaux sociaux. Certains affirment que cela s’est produit au Maroc. Qu’en est-il vraiment ?

Match Maroc-France : difficile pour les binationaux de faire un choix

La qualification du Maroc et de la France pour la demi-finale de la coupe du monde au Qatar est une joie pour les Franco-marocains. Certains parmi eux ont encore du mal à réaliser la surprenante ascension de l’équipe marocaine, véritable surprise de...

La justice espagnole sépare une famille marocaine : Nasser Bourita réagit

Suite à la décision de la justice espagnole de retirer la garde des enfants à une famille marocaine établie dans le nord du pays, le ministère des Affaires étrangères a tenu à commenter cette décision et fournir quelques détails.