Recherche

400.000 dirhams pour une lycéenne en terminale privée de la session de rattrapage

© Copyright : DR

27 décembre 2019 - 13h20 - Société - Par: K.B

Une première au Maroc. Une lycéenne en classe de terminale, vient de gagner son procès contre le Ministère de l’Education nationale.

Après une longue bataille judiciaire qui aura duré près de 4 ans, une lycéenne, originaire de Taroudant, a finalement remporté le procès qui l’oppose au ministère de l’Education nationale.

Privée de la session de rattrapage par la commission de correction, pour avoir triché lors de l’examen de la langue anglaise, la jeune fille, inscrite dans un lycée à Taroudant, n’ayant pas approuvé la sanction à elle infligée, a décidé de porter l’affaire devant la justice.

Le jugement prononcé en première instance était en faveur de l’annulation urgente de la décision de la commission de correction, en attendant la fin du procès. Mais l’ordonnance du juge d’instruction n’a pas été prise en considération par l’Académie régionale, qui s’est obstinée à priver la lycéenne de son droit.

Prenant son mal en patience, la jeune bachelière est entrée dans une longue bataille judiciaire contre la délégation du ministère, qui s’est finalement soldée, 4 ans plus tard, par une indemnisation de 400.000 dirhams en sa faveur.

Mots clés: Taroudant , Procès , Baccalauréat Maroc 2020 , Ministère de l’Education nationale

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact