Le viol et le meurtre de Adnane bouleversent les habitants de Tanger

13 septembre 2020 - 22h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Les habitants de Tanger ne se remettront pas de si tôt du viol et du meurtre de Adnane, le jeune de 11 ans dont la vie a été sauvagement fauchée par un prédateur sexuel. Dans un reportage, 2M.ma a relevé l’indignation, la colère et surtout la peur des habitants de savoir que leurs enfants sont exposés au danger à chaque coin de rue.

Au quartier “Bni Makada” à Tanger, c’est l’émoi, la consternation et la tristesse, suite à la découverte du corps sans vie d’un enfant de 11 ans. Enlevé, séquestré, violé et tué, il sera lâchement enterré, non loin du domicile de ses parents. Sorti pour acheter un produit à la pharmacie, il meurt dans la fleur de l’âge laissant des parents, des proches et même des inconnus encore sous le choc de ce drame sans précédent.

Fort heureusement, le violeur a été interpellé cinq jours après la disparition de Adnane. De même, ses 3 colocataires résidant près du domicile de la victime ont été aussi interpellés et placés en garde à vue. La police leur reproche d’être restés passifs après avoir reconnu leur ami sur les images de caméra-surveillance diffusées sur les réseaux sociaux. Selon Abdelkbir Farah, chef du service préfectoral de la police judiciaire de Tanger, le violeur avant son arrestation a tenté de brouiller les pistes en envoyant une lettre écrite au père de la victime réclamant une rançon en contrepartie de la libération de l’enfant, alors qu’il l’avait déjà tué et enterré, rapporte 2M.ma

Qu’ils soient de Tanger ou d’ailleurs, les Marocains sont en colère face à un drame d’une telle violence. Au micro de 2M, beaucoup ont dénoncé «  l’assassinat d’une âme si innocente  » et se disent blessés par un tel acte. Mohamed Taieb Bouchiba, le coordinateur de l’association “Touche pas à mon enfant”, souligne qu’ils ont milité pour un «  système d’alerte à l’enlèvement d’enfants  » qui se trouve avec la DGSN et qui permettrait aux médias de relayer les informations sur ce genre de situation pour faciliter les recherches.

Pendant que les parents du petit Adnane pleurent leur enfant, les enquêtes se poursuivent pour déterminer les causes de cet acte inhumain. Les Marocains dans leur majorité exigent que ce crime soit sévèrement puni.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tanger - Homicide - Pédophilie - Kidnapping

Aller plus loin

Meurtre d’Adnane à Tanger : nouvelle audience ce mardi

Après les deux premières audiences du procès relatif au meurtre du jeune Adnan, la troisième audience doit se dérouler ce mardi, a annoncé la Cour d’appel de Tanger.

Trois arrestations après la découverte du corps d’Adnane Bouchouf

Les trois colocataires résidant dans le même appartement que le meurtrier présumé du petit Adnane Bouchouf ont été arrêtés par la police et placés en garde à vue à Tanger.

Le meurtre d’Adnane Bouchouf remet sur le tapis la question de la peine capitale

Après l’indignation et le choc, le viol suivi du meurtre du jeune Adnane Bouchouf a fait ressortir du tiroir, le vieux débat sur l’application de la peine capitale. Dans...

Après Adnane la police empêche un autre garçon de subir le même sort à Tanger

Un homme de 36 ans a été arrêté samedi soir par les forces de l’ordre à Tanger. Il serait impliqué dans une affaire de détournement et tentative d’attentat à la pudeur sur un...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : Abdelali Hamieddine, ancien parlementaire, condamné pour meurtre

La Cour d’appel de Fès a rendu son verdict dans l’affaire de l’ex-parlementaire Abdelali Hamieddine, qui vient d’être condamné à une peine de 3 ans de prison ferme.

Un Britannique poignarde l’amant Marocain de sa compagne qu’il surprend chez lui

Un citoyen britannique de 28 ans a été interpellé par la Guardia Civil, suite à une tentative de meurtre envers un Marocain à Santa Ponsa (Baléares).

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.

Meurtre de Malak : des traces d’agressions sexuelles révélées par le médecin légiste

Lors d’une conférence de presse donnée jeudi par le parquet de Liège, des révélations choquantes ont été faites sur le meurtre de Malak, la jeune adolescente de 13 ans tuée par Olivier Theunissen, un Sérésien de 37 ans. Le médecin légiste a en effet...

Youssra Zouaghi, Maroco-néerlandaise, raconte l’inceste dans un livre

Victime d’abus sexuels et de négligence émotionnelle pendant son enfance, Youssra Zouaghi, 31 ans, raconte son histoire dans son ouvrage titré « Freed from Silence ». Une manière pour elle d’encourager d’autres victimes à briser le silence.