Migrants à Sebta : le Maroc évoque la fatigue des policiers

23 mai 2021 - 10h00 - Espagne - Ecrit par : G.A

Le Maroc ne faiblit pas devant les «  provocations  » de l’Espagne qui, face au flux migratoire de cette semaine, a convoqué en des termes peu diplomatiques, l’ambassadrice du royaume à Madrid. Retournée à Rabat « cette semaine » pour des « consultations », Nasser Bourita a estimé « qu’il est important de parler directement de l’état actuel des relations bilatérales entre Rabat et Madrid »

L’ambassadrice du Maroc en Espagne, rappelée à Rabat « ne reviendra pas tant que durera la crise, et elle durera tant que sa vraie cause perdurera ». Nasser Bourita fait référence à l’hospitalisation en Espagne du leader du Front Polisario, Brahim Ghali, « dans des conditions indignes d’un État de droit ». Cette attitude vise à éviter « sa comparution devant la justice espagnole » a déclaré le chef de la diplomatie marocaine, lors d’un bref point devant la presse.

Sur la question de la vague de migrants qui, par milliers, ont rejoint Sebta au début de la semaine, Bourita a déclaré que cette avalanche était due « à la fatigue de la police marocaine après les festivités de fin de Ramadan », mais aussi « l’inaction totale de la police espagnole », qui selon lui se déploie à raison d’un policier pour cent agents marocains dans les zones frontalières.

Au cours du point de presse, le ministre des Affaires Étrangères a dénoncé « la campagne d’hostilité médiatique » menée par des supports espagnols, autant publics que privés, à travers « des couvertures à charge contre le Maroc, impliquant parfois de hauts fonctionnaires étatiques ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Diplomatie - Ceuta (Sebta) - Immigration - Nasser Bourita - Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération

Aller plus loin

Nasser Bourita dénonce l’attitude de l’Espagne

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a dénoncé mercredi, l’attitude du gouvernement espagnol visant à « européaniser une crise exclusivement bilatérale...

Sebta : Aznar critique Sánchez de n’avoir pas su anticiper sur la crise avec le Maroc

L’ex-président du gouvernement espagnol, José María Aznar a fustigé mardi, la façon dont l’exécutif espagnol conduit la crise actuelle avec le Maroc, soulignant que le...

Ceuta : la précarité est la cause principale de la crise migratoire, selon Transparency

La précarité dans le nord du Maroc serait la cause principale des départs irréguliers et massifs de plusieurs jeunes marocains dont des mineurs vers Ceuta, a indiqué...

Des manœuvres militaires à Ceuta

Les manœuvres militaires effectuées habituellement à Ceuta et qui passaient inaperçues, ont suscité mercredi un intérêt particulier en raison de la crise diplomatique entre le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Le nouveau modèle dédié aux MRE bientôt une réalité

Le processus pour la réalisation d’un nouveau modèle dédié aux Marocains de l’étranger se poursuit. Mardi, les différents comités thématiques ont déposé leurs premières propositions lors d’une rencontre tenue à Rabat et présidée par le ministre des...

Le Maroc et le Cambodge veulent organiser un forum d’affaires

En marge de la visite de Prak Sokhonn, vice-premier ministre et ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération internationale du royaume du Cambodge au Maroc, il a été décidé de l’organisation d’un forum d’affaires.

Combien de Marocains ont émigré à l’étranger cette année ?

À fin septembre dernier, plus de 26 000 Marocains ont émigré à l’étranger pour s’y installer et travailler, d’après le ministère chargé de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences.

Le Maroc mise sur ses compétences à l’étranger

Le Maroc veut impliquer davantage ses compétences à l’étranger à son processus de développement. Dans ce sens, un mécanisme est en cours d’élaboration pour accompagner les talents marocains à l’étranger, conformément aux orientations royales.

Antonio Guterres reçu par le roi Mohammed VI

Le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres, a été reçu mercredi en audience par le roi Mohammed VI, annonce le cabinet royal dans un communiqué.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Les Marocains du monde, au cœur d’une importante réunion à Rabat

Le Premier ministre marocain, Aziz Akhannouch, a présidé la dixième réunion de la Commission ministérielle dédiée aux Marocains résidant à l’étranger (MRE)à Rabat hier, jeudi. Dans le cadre de cette réunion, il a mis en avant l’engagement du...

Agression de MRE en Europe : le parlement marocain interpellé

Un parlementaire du parti de l’Istiqlal vient d’appeler Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération africaine, à agir pour combattre les attaques racistes répétées ciblant les Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Consulats à l’étranger : le Maroc passe de la location à l’achat

Afin de rationaliser les dépenses et atténuer les coûts élevés des locations à l’étranger, le ministère marocain des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a mis en place un plan stratégique.