Le Premier ministre algérien s’exprime sur les relations avec le Maroc

15 avril 2018 - 14h40 - Monde - Ecrit par : Bladi.net

Lors d’une conférence de presse organisée samedi, le Premier ministre algérien Ahmed Ouyahia a affirmé que les autorités de son pays ne céderont pas à « l’offensive médiatique marocaine » et observeront la « sagesse » dans le traitement des questions internationales.

« L’Algérie ne mesure pas les choses en fonction de ce qui se dit ici et là et ne prête pas attention à ce genre de dérapages, elle ne construit pas ses relations avec les pays sur cette base », a déclaré Ouyahia, expliquant que les choses connaissent actuellement une certaine « exagération » mais affirmant ne pas vouloir « se laisser entrainer dans ses spirales pour simuler des crises et donner l’écho à une thèse complètement à l’opposé de notre réalité géostratégique ».

« Le malentendu entre l’Algérie et le Maroc voisin est sur la question du Sahara Occidental. Les frères marocains veulent que l’Algérie soit partie prenante du conflit or le concerné est le Front Polisario et la République arabe sahraouie démocratique et non l’Algérie », a-t-il soutenu.

« Les autorités algériennes et conformément à la politique judicieuse adoptée par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, observent la sagesse dans le traitement des questions et le développement des relations avec tous les pays et non le contraire ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Sahara Occidental - République Arabe Sahraouie démocratique (RASD) - Ahmed Ouyahia

Aller plus loin

Le Premier ministre algérien dénonce les "attaques" du Maroc

Lors de l’ouverture de la 5e session du Conseil national du Rassemblement national démocratique (RND), le Premier ministre algérien Ahmed Ouyahia s’en est une nouvelle fois pris...

Ces articles devraient vous intéresser :

Brahim Ghali s’en prend à nouveau au Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD), Brahim Ghali, a mis en garde lundi contre les politiques hostiles du Maroc dans la région, allusion faite à son alliance avec Israël.

Soupçons de corruption par le Maroc au Parlement européen

Le scandale de corruption qui secoue le Parlement européen continue de livrer ses secrets. Le Maroc est, lui, aussi soupçonné d’avoir sollicité des eurodéputés pour qu’ils interviennent en sa faveur notamment sur la question du Sahara.

Le Polisario dit « accepter la paix » mais ne veut pas « déposer les armes »

Le Front Polisario a déclaré qu’il est pleinement engagé pour une paix juste, mais aussi pour la défense, par « tous les moyens légitimes », du droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination.

L’Espagne tire un trait sur le Sahara occidental

Le ministère espagnol des Affaires étrangères, sous la houlette de José Manuel Albares, a retiré de son site internet une section consacrée au Maghreb et au Moyen-Orient. Auparavant, cette partie incluait l’engagement de l’Espagne pour...

Quatre dirigeants du Polisario tués par un drone marocain

Au moins quatre dirigeants du front du Polisario ont été tués par un drone des Forces armées royales (FAR) dans la zone tampon.