Recherche

Le Ministre Amara fera-t-il les frais du scandale financier du Port de Safi ?

Abdelkader Amara

27 août 2019 - 18h20 - Maroc

Le Ministre de l’Équipement, Abdelkader Amara, vient de demander une rallonge sur le délai de livraison du nouveau Port de Safi. Accusant un grand retard et des pertes d’un montant de 500 millions de dirhams, le projet pourrait précipiter sa chute.

Les précédentes expériences du Ministère n’ont pas servi d’exemple au Ministre de l’Équipement, selon le quotidien Assabah, qui fait référence à la colère royale qui avait suivi la débâcle du programme "Al Hoceima Manarat Al Moutawassit".

Lancé en 2013, le projet devait voir le jour cinq ans plus tard. Mais, la précipitation de la société prestataire de services et l’absence de conformité aux normes techniques et de qualité ont entraîné la fissure de 700 blocs de béton formant le quai, rendant l’amarrage des bateaux impossible et le port inopérationnel.

Le délai d’une année, accordé par le Gouvernement, n’avait pas suffi à la direction provisoire chargée de l’exécution du projet au sein du Ministère, obligeant celui-ci à adopter un nouveau décret, le 22 août dernier, qui renvoie le délai à octobre 2020.

En dépit des rallonges accordées et des pertes occasionnées par ces remaniements, estimées à 500 millions de dirhams, en plus des 600 millions de l’ONEE, le quotidien remet en doute l’achèvement à temps des travaux entrepris dans le Port de Safi.

Censé accompagner la nouvelle centrale thermique de la ville, son retard de livraison pourrait compromettre les chances du Ministre Amara, qui, selon le quotidien, fera vraisemblablement partie des départs du Gouvernement liés au prochain remaniement ministériel.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact