Qui est Mitsui Kinzoku Act, qui vient de s’installer à Tanger ?

4 avril 2019 - 15h30 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

Un nouvel investissement dans le secteur automobile au Maroc avec l’annonce de l’installation à la Tangier Automotive City (TAC) du groupe japonais Mitsui Kinzoku Act.

Ce spécialiste des mécanismes de portes vient de mettre sur la table 12,5 millions d’euros, soit environ 130 millions de dirhams, pour la construction d’une usine sur un terrain de plus de 20.000 m2. Dans le détail, la première phase des travaux concernera un poste de production de 5.600 m2 qui doit accueillir des lignes d’assemblage dotées de la dernière technologie du Japonais.

Un bâtiment de 1.200 m2 doit également voir le jour, indique le groupe dans un communiqué, précisant que dans un premier temps 100 personnes devraient être embauchées avant d’accueillir 200 autres, soit un total de 300 employés.

Les débouchés pour sa nouvelle usine sont nombreux, fait savoir le groupe, selon lequel les mécanismes de verrouillage doivent alimenter Renault-Nissan-Mitsubishi au Maroc mais aussi en Europe. De plus, son installation à la TAC lui permettra une connectivité maritime avec quasiment toute la planète.

6.400 salariés de par le monde travaillent chez Mitsui Kinzoku Act, qui compte une dizaine d’installations dans le monde fournissant les principaux constructeurs automobiles.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tanger - Automobile - Tanger Automotive City - Mitsui Kinzoku Act

Ces articles devraient vous intéresser :

Une usine géante de batterie bientôt au Maroc ?

Le scientifique marocain Rachid Yazami, inventeur de l’anode graphite pour les batteries au lithium, envisage de créer deux usines destinées à la production de batteries rechargeables au lithium au Maroc.

Les Marocains plébiscitent encore Dacia

Le Maroc a vendu 12 084 voitures neuves à fin janvier 2024, ce qui représente une hausse de 6,63 % par rapport à la même période de l’année précédente, selon les données actualisées de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM).

Maroc : bond spectaculaire des exportations automobiles

Au Maroc, les exportations du secteur automobile ont atteint plus de 141,76 milliards de dirhams à fin décembre 2023, soit une augmentation de 27,4 % par rapport à l’année précédente.

La première voiture 100 % marocaine présentée au public

Le roi Mohammed VI a présidé lundi au Palais royal de Rabat la cérémonie de présentation du premier véhicule d’un constructeur automobile marocain, ainsi que le prototype d’un véhicule à hydrogène développé par un Marocain résidant à l’étranger.

Le Maroc, nouvel eldorado des batteries de voiture électrique ?

Le Maroc se donne les moyens pour devenir le prochain hub pour la batterie électrique. Il mise également sur l’expertise de Rachid Yazami, le scientifique marocain qui a inventé l’anode graphite pour les batteries lithium-ion.

La Ferrari 250 GT Coupé du roi Mohammed V est à vendre

Dans quelques semaines, une Ferrari 250 GT Coupé Spéciale de 1956, ancienne possession du Roi Mohammed V, trouvera un nouveau propriétaire lors d’une vente aux enchères organisée par RM Sotheby’s.

Boom de l’automobile, chute du phosphate : les deux visages de l’économie marocaine

Le secteur automobile marocain a connu une forte croissance de ses exportations, atteignant près de 116,38 milliards de dirhams (MMDH) à fin octobre 2023, selon les dernières données de l’Office des changes.

L’automobile, pilier des exportations marocaines

Le secteur automobile continue de booster les exportations marocaines, avec des ventes atteignant déjà 57 milliards de dirhams lors des cinq premiers mois de cette année.

Maroc : Une année record pour l’industrie automobile

L’année 2023 a été exceptionnelle pour l’industrie automobile au Maroc, affichant une hausse des ventes de 30,5 % et atteignant 116,38 milliards de dirhams à fin octobre.

Le Maroc interdit l’importation de véhicules polluants

Le Maroc poursuit ses efforts visant à réduire l’impact de la pollution sur la santé des citoyens et sur l’environnement. Le ministère du Transport et de la logistique et le département de la Transition énergétique et du développement durable ont pris...