M’jid El Guerrab placé en garde à vue après ses coups de casque contre un responsable du PS

1er septembre 2017 - 21h00 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Tournure judiciaire pour l’affaire des coups de casque données par le député M’jid El Guerrab. Il vient d’être placé en garde à vue, indique une source policière à l’AFP.

Plus tôt dans la journée, il avait annoncé lui même se mettre en congé de République en Marche et de son groupe parlementaire. Dès mercredi, une enquête pour « violences aggravées » a été ouverte par le parquet de Paris après cette altercation qui a entrainé l’admission « en soins intensifs » de Boris Faure et son « opération en urgence ».

D’après des témoins présents sur place, le député franco-marocain aurait frappé à coups de casque le responsable socialiste après une altercation devant son domicile. D’autres affirment que Faure aurait insulté El Guerrab de « communautariste de merde » et de « sale arabe ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Paris - Droits et Justice - Violences et agressions - Garde à vue - M’jid El Guerrab

Aller plus loin

Boris Faure reproche à M’Jid El Guerrab d’être proche du roi Mohammed VI

Les versions divergent entre le responsable du Parti socialiste Boris Faure et M’Jid El Guerrab qui, la semaine dernière, ont eu une violente altercation entraînant...

M’jid El Guerrab démissionne de République en Marche mais reste député

La décision de M’jid El Guerrab était attendue. Sous pression depuis son altercation avec un responsable du Parti socialiste, le député vient d’annoncer sa démission de La...

Traité de sale arabe, M’Jid El Guerrab frappe un responsable du PS à coups de casque

Des insultes, des coups échangés et un homme à terre en sang. C’est ce qui se serait passé hier, mercredi, à Paris après une bagarre entre le député M’Jid El Guerrab et le...

Boris Faure dément les insultes racistes envers M’jid El Guerrab et porte plainte

Le responsable du Parti socialiste violemment agressé par le député M’jid El Guerrab vient d’annoncer son intention de porter plainte pour diffamation et dénonciations...

Ces articles devraient vous intéresser :

Plaidoyer pour l’abolition de la peine de mort au Maroc

La lutte contre l’abolition de la peine capitale est toujours d’actualité au Maroc. En témoigne la récente participation des réseaux et militants marocains contre la peine de mort, à la 8ᵉ édition du congrès mondial qui s’est tenu à Berlin du 18 au 25...

Maroc : révocation en vue des députés poursuivis par la justice

Les députés poursuivis par la justice pour détournement ou dilapidation de fonds au Maroc pourraient être déchus de leurs mandats. La Chambre des représentants s’apprête à voter des amendements dans ce sens.

Corruption au Maroc : des élus et entrepreneurs devant la justice

Au Maroc, plusieurs députés et élus locaux sont poursuivis devant la justice pour les infractions présumées de corruption et d’abus de pouvoir.

Rapport inquiétant sur les violences faites aux femmes marocaines

Au Maroc, les femmes continuent de subir toutes sortes de violence dont les cas enregistrés ne cessent d’augmenter au point d’inquiéter.

Enfants hors mariage : « la fête d’une nuit est à payer pendant 21 ans »

Comme pour les couples mariés, les enfants nés hors mariage au Maroc seront pris en charge par les parents. Une disposition est prévue dans le nouveau Code pénal pour reconnaitre leur droit, a annoncé le ministre de la Justice Abdellatif Ouhabi.

Violences faites aux hommes : les Arabes brisent le silence

Dans les pays arabes, les hommes victimes de violences conjugales commencent à briser le silence. Au Maroc, on dénombre environ 24 000 cas et les chiffres sont sans doute sous-estimés.

Maroc : utilisation frauduleuse de l’autorisation de polygamie

Le premier président de la Cour de cassation et président délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ), Mohamed Abdennabaoui, a mis en garde les présidents des tribunaux contre l’utilisation frauduleuse de l’autorisation de polygamie.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Les avocats marocains passent à la caisse

Les avocats marocains doivent désormais s’acquitter d’une avance sur l’impôt sur le revenu ou sur les sociétés au titre de l’exercice en cours auprès du secrétaire–greffier à la caisse du tribunal pour le compte receveur de l’administration fiscale....

Carte du Maroc sans le Sahara : l’ONCF annonce des poursuites judiciaires

L’Office national des chemins de fer (ONCF) aurait publié sur l’une de ses affiches une carte incomplète du Maroc, suscitant la colère des internautes marocains. L’Office vient de démentir l’information et envisage de poursuivre les auteurs de cette...