Mocro-Maffia : Dubaï dément avoir maltraité Ridouan Taghi avant son extradition

11 décembre 2023 - 12h00 - Monde - Ecrit par : S.A

Les nouveaux avocats de Ridouan Taghi, présumé chef de la Mocro maffia, par ailleurs principal suspect dans l’affaire Marengo demandent des éclaircissements sur une possible maltraitance de leur client.

Ridouan Taghi a-t-il été maltraité lors de son extradition des Émirats arabes unis vers les Pays-Bas ? Répondant à cette question posée par Inez Weski, l’ancienne avocate de Taghi, en mai 2021 lors du procès Marengo, le ministère émirati de la Justice a assuré que le présumé chef de la Mocro maffia n’était pas blessé lorsqu’il a été transféré de Dubaï aux Pays-Bas fin 2019. De plus, l’opération d’arrestation a été menée selon les procédures légales et Taghi a été traité de manière humaine. Pourtant, Taghi avait des blessures visibles sur son visage à son arrivée aux Pays-Bas. Un médecin avait d’ailleurs constaté des blessures chez Taghi, a confirmé le ministère public néerlandais.

À lire : Mocro Maffia : nouvel avocat pour Ridouan Taghi

Ces éléments poussent les nouveaux avocats de Taghi, dont Michael Ruperti, à demander des éclaircissements sur la possible maltraitance de leur client, qu’ils espèrent obtenir lors d’une nouvelle audience dans l’affaire Marengo prévue le 21 décembre. « Si Taghi est monté dans l’avion à Dubaï sans blessures et est ensuite arrivé aux Pays-Bas avec diverses blessures, quelque chose doit s’être passé en cours de route », estime Ruperti, soupçonnant par ailleurs les services de sécurité néerlandais d’avoir maltraité son client. Dans un communiqué, celui-ci déclarait en 2020 qu’il avait été gravement maltraité par des agents de Dubaï et du Maroc après son arrestation aux Émirats arabes unis.

À lire : Pays-Bas : lourdes condamnations pour des membres de la Mocro Maffia

Taghi est détenu dans l’Établissement de Sécurité Maximale de Vught. Soupçonné d’être impliqué dans plusieurs meurtres et tentatives de meurtre, il encourt la perpétuité. Ces cinq autres co-accusés aussi. Le verdict sera rendu le 27 février 2024.

Sujets associés : Ridouan Taghi - Mocro Maffia

Aller plus loin

Drogue : des Marocains traqués par la France à Dubaï

Alors que Dubaï est devenue le paradis des trafiquants de drogue - parmi eux des Franco-marocains-, la France adopte une nouvelle stratégie pour les traquer aux Émirats arabes...

L’étau se resserre autour des trafiquants belgo-marocains réfugiés à Dubaï

Après la toute première extradition d’un baron de la drogue des Émirats arabes unis vers la Belgique, l’étau se resserre autour des narcotrafiquants belgo-marocains installés à...

Mocro Maffia : nouvel avocat pour Ridouan Taghi

L’avocat Michael Ruperti prend la défense de Ridouan Taghi, soupçonné d’être à la tête de la Mocro Maffia et personnage central du procès Marengo. Il remplace Inez Weski,...

Mocro Maffia : Nabil B., la traque d’un repenti

Ridouan Taghi a été condamné à la prison à vie. Mais pour Nabil B., le témoin principal qui a permis sa condamnation, c’est aussi la fin d’une vie.

Ces articles devraient vous intéresser :