La condamnation de Ridouan Taghi ne signifie pas la fin de la Mocro Maffia

29 février 2024 - 20h30 - Monde - Ecrit par : Bladi.net

Le verdict est tombé en début de semaine : Ridouan Taghi, figure redoutée du narcotrafic européen, a été condamné à la prison à vie par un tribunal néerlandais. Cette décision historique représente une victoire importante pour la justice, mais elle ne sonne pas le glas de la Mocro Mafia, l’organisation criminelle qu’il dirigeait.

La Mocro Mafia est un réseau criminel composé principalement de membres d’origine marocaine. Ses ramifications s’étendent à travers l’Europe, avec des membres en Amérique du Sud et en Afrique. L’organisation est spécialisée dans le trafic de cocaïne, une activité lucrative qui génère des milliards d’euros chaque année.

Le gang de Taghi a semé la terreur aux Pays-Bas et dans d’autres pays d’Europe. « Si tu parles, tu es mort », telle était la devise impitoyable de l’homme d’origine marocaine, qui n’hésitait pas à recourir à la violence extrême pour éliminer ses ennemis et intimider les témoins.

A lire : La Mocro Maffia sème la terreur dans les rues de Bruxelles

Le procès de Taghi et de ses coaccusés s’est déroulé dans un contexte de sécurité jamais vu jusqu’à maintenant aux Pays-Bas. Menaces, assassinats et intimidations ponctuaient les audiences, ce qui montre la dangerosité des ramifications du narcotrafic.

La condamnation de Taghi à la prison à vie est un symbole important de la détermination des autorités néerlandaises à lutter contre le trafic de drogue. Cependant, il ne s’agit que d’une étape dans un combat de longue haleine. La chute de Taghi ne signifie pas la fin de l’organisation. D’autres figures criminelles pourraient prendre sa place et à poursuivre ses activités criminelles.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Pays-Bas - Drogues - Mocro Maffia - Ridouan Taghi

Aller plus loin

Les liens entre la Mocro Maffia et le cartel de Medellin révélés par une arrestation clé

La police espagnole a arrêté, en collaboration avec les autorités colombiennes, un baron de la drogue « présumé responsable des opérations du cartel (de Medellin) en Europe »....

Marbella : La police met fin au règne d’un chef de la Mocro Maffia (vidéo)

La Police espagnole a procédé à l’arrestation d’un important trafiquant de drogue à Marbella, connu pour son rôle dans la Costa del Sol. Karim Bouyakhrichan est également...

La Mocro Maffia : Un empire de sang et de cocaïne s’effondre

Le verdict est tombé : Ridouan Taghi, figure de proue de la Mocro Maffia, a été condamné à la prison à vie. Ce procès hors norme, baptisé Marengo, a offert un aperçu saisissant...

L’étau se resserre sur la Mocro Maffia aux Pays-Bas

Alors qu’il devait sortir de prison, le présumé homme de main de Ridouan Taghi, présumé chef de la Mocro maffia, a été arrêté pour son implication dans le meurtre de plusieurs...

Ces articles devraient vous intéresser :

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »