Mocro Maffia : de nouvelles révélations aux Pays-Bas

22 septembre 2023 - 18h00 - Monde - Ecrit par : S.A

Aux Pays-Bas, l’ADN du frère de Ridouan Taghi, chef présumé de la Mocro Maffia, l’un des réseaux criminels les plus dangereux dans le pays, a été retrouvé sur l’une des armes découvertes dans une grange à Alphen-sur-le-Rhin. Poursuivis devant la justice néerlandaise, trois prévenus risquent de lourdes peines de prison.

16 pistolets, six revolvers, huit fusils, 15 armes automatiques et quatre lance-roquettes et des milliers de balles. C’est l’énorme stock d’armes découvert par la police dans une grange de la rue Meidoornstraat. La clé du stockage était cachée sous une dalle de trottoir dans le quartier résidentiel, fait savoir Studio Alphen. Cet important arsenal a suscité une enquête supplémentaire. La police a découvert que l’ADN de plusieurs suspects du procès Marengo, qui se déroule aux Pays-Bas depuis 2019, et au cours duquel 17 personnes ont été reconnues coupables pour leur participation dans la « Mocro Maffia », un groupe criminel organisé, responsable de plusieurs assassinats, qui serait dirigé par Ridouan Taghi, détenu en Hollande. L’ADN du frère de celui-ci a été également retrouvé sur l’une des armes.

À lire :Des aveux d’un criminel de la mafia napolitaine compromettent Ridouan Taghi

Le magasin contenait également des pistolets à gaz modifiés. L’un d’entre eux a été utilisé pour assassiner le journaliste Peter R. de Vries, fait savoir le ministère public. Abattu le 6 juillet 2021 dans le centre d’Amsterdam, ce journaliste avait succombé à ses blessures neuf jours plus tard. Peu après l’attentat, Kamil E., le conducteur de la voiture en cavale a été arrêté sur l’autoroute A4 près de Leidschendam. Son téléphone avait auparavant été repéré à Alphen. Il s’agirait de l’adresse du suspect de 46 ans, Pascal L, qui aurait été payé pour stocker un grand nombre d’armes. Ce quadragénaire a sollicité son ami Jeremy W. (30 ans) qui a mis à disposition son hangar, croit savoir le ministère public.

À lire :La Mocro Maffia sous pression : arrestation clé à Dubaï

Jeudi, un procès s’est ouvert devant le tribunal de Zwolle. Ces deux hommes, ainsi qu’un troisième suspect, un homme de 24 ans d’Eindhoven dont l’ADN a été retrouvé sur plusieurs armes, un chargeur et un sac contenant plusieurs armes étaient sur le banc des accusés. Le procureur a requis huit ans de prison les deux hommes d’Alphen aan den Rijn et une peine de six ans contre le suspect d’Eindhoven. Le jugement est attendu le 5 octobre.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Pays-Bas - Droits et Justice - Prison - Criminalité - Mocro Maffia - Ridouan Taghi

Aller plus loin

Mocro Maffia : nouvel avocat pour Ridouan Taghi

L’avocat Michael Ruperti prend la défense de Ridouan Taghi, soupçonné d’être à la tête de la Mocro Maffia et personnage central du procès Marengo. Il remplace Inez Weski,...

Des aveux d’un criminel de la mafia napolitaine compromettent Ridouan Taghi

La police italienne a retrouvé au domicile de Raffaele Imperiale, un baron de la Camorra, la mafia napolitaine, arrêté à Dubaï en 2021, une importante quantité d’armes dont des...

La Mocro Maffia sous pression : arrestation clé à Dubaï

Les autorités des Émirats arabes unis ont procédé à l’arrestation du fils du chef présumé de la Mocro maffia, Ridouan Taghi, soupçonné notamment d’être impliqué dans des...

Assassinat d’un journaliste aux Pays-Bas : La justice explore la piste Mocro Maffia

Dans l’affaire de l’assassinat du célèbre journaliste Peter R. de Vries, une nouvelle piste émerge. Il s’agit du chef de la Mocro Maffia, actuellement emprisonné.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le kickboxeur marocain Mohammed Jaraya arrêté par la police

Le kickboxeur néerlandais d’origine marocaine, Mohammed Jaraya, risque gros. Il vient d’être arrêté par la police et les accusations à son encontre pourraient mettre définitivement fin à une carrière pourtant prometteuse.

Maroc : plus de droits pour les mères divorcées ?

Au Maroc, la mère divorcée, qui obtient généralement la garde de l’enfant, n’en a pas la tutelle qui revient de droit au père. Les défenseurs des droits des femmes appellent à une réforme du Code de la famille pour corriger ce qu’ils qualifient...

Maroc : des biens et des comptes bancaires de parlementaires saisis

Au Maroc, les parquets des tribunaux de première instance ont commencé à transmettre aux nouvelles chambres chargées des crimes de blanchiment d’argent les dossiers des présidents de commune et des parlementaires condamnés pour dilapidation et...

Mohamed Ihattaren rattrapé par la justice

Selon un média néerlandais, Mohamed Ihattaren aurait des démêlés avec la justice. Le joueur d’origine marocaine serait poursuivi pour agression et tentative d’incitation à la menace.

Réaction de la mère d’Achraf Hakimi après les accusations de viol

La mère du latéral droit marocain du PSG, Achraf Hakimi, a réagi aux accusations de viol portées par une femme de 24 ans contre son fils. Cette semaine, le joueur a été mis en examen par la justice.

Maroc : appel à l’arrêt immédiat des opérations d’abattage de chiens

Un collectif des associations marocaines de protection animale dénonce « des opérations brutales et inhumaines, de capture et d’abattage des animaux à travers tout le pays, incluant ceux déjà stérilisés, vaccinés et identifiés ».

Trafic de billets de match : le député Mohamed El Hidaoui interrogé par la police

Soupçonné d’être impliqué dans une affaire de vente illégale de billets au Mondial 2022, le député RNI, Mohamed El Hidaoui, a été entendu, vendredi, par la justice.

Corruption : Rachid M’barki reconnaît les faits

Après avoir juré, sous serment, en mars dernier devant la commission d’enquête parlementaire sur les ingérences étrangères, n’avoir jamais perçu de rémunération occulte en contrepartie de la diffusion d’informations erronées ou très orientées pour...

Maroc : utilisation frauduleuse de l’autorisation de polygamie

Le premier président de la Cour de cassation et président délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ), Mohamed Abdennabaoui, a mis en garde les présidents des tribunaux contre l’utilisation frauduleuse de l’autorisation de polygamie.

Un ancien ministre interdit de quitter le Maroc après ses propos sur le roi Mohammed VI

Les autorités marocaines ont interdit à l’ancien ministre Mohamed Ziane de quitter le royaume, après ses déclarations contre le roi Mohammed VI dont il dénonçait l’absence prolongée.