Recherche

Molenbeek fête le nouvel an amazigh

© Copyright : DR

9 janvier 2020 - 23h30 - Culture

L’association Marbel prolonge les festivités du nouvel an en organisant, à Molenbeek, le Nouvel An berbère. Ce sera le vendredi 10 janvier au château du Karreveld.

Les Amazighs passeront à l’année 2970. Leur calendrier figure en effet parmi les plus anciens du monde. Contrairement aux calendriers grégoriens et islamiques, celui des amazighs ne coïncide avec aucun événement religieux. Le seul événement historique en commun avec les autres, est la bataille des Amazighs contre les anciens Egyptiens. Cette date marque l’investiture d’un roi Amazigh Chichong sur le trône pharaonique, après qu’il a vaincu le Roi Ramsès III et ses troupes, rapporte le journal La dernière heure.

Pour ce qui est de la célébration du Nouvel An berbère, MarBel entend sensibiliser la communauté d’origine amazighe et maghrébine en Belgique à ses spécificités identitaires et créer un lien culturel entre les générations issues de l’immigration en Belgique. Au cours de la soirée, trois groupes de musique amazigh de renommée internationale vont émerveiller le public à travers la richesse culturelle de leurs chansons.

Il s’agit du groupe folklorique Ahwach Taafrougte connu pour ses inspirations qui viennent des rites du sud du Maroc, le groupe Kif-Kif Bledi, qui promeut une ouverture sur la culture arabo-berbère en explorant, avec une approche moderne, les danses issues des traditions du Maghreb et du Moyen-Orient. Enfin, le groupe Imdyazen N’Arrif, originaire de la région du Rif, et dont les spécificités culturelles ne sont plus à démontrer.

En dehors de la richesse culturelle et culinaire amazighe qui sera célébrée, un hommage sera rendu à trois couples de la première génération dont les enfants ont réussi dans la vie académique, professionnelle, indique la même source.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact