Moncef Slaoui menace de démissionner

6 septembre 2020 - 12h00 - Monde - Ecrit par : S.A

Le chercheur marocain Moncef Slaoui qui codirige le développement d’un vaccin contre le Covid-19 avec le général américain Gustave Perna brandit la menace de démission au cas où il subirait des pressions politiques devant l’amener à précipiter la libération des vaccins avant la fin de la recherche scientifique.

Dans une interview accordée à Science Insider, M. Moncef a exprimé son opposition à toute pression politique qui le contraindrait à libérer les vaccins contre le Covid-19 avant le 3 novembre, jour de la présidentielle américaine. Il a déclaré que son équipe de recherche a encore des défis à relever.

Il cite entre autres de nouvelles questions de la FDA, l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux, des déséquilibres dans l’échantillon de la population, le changement de la situation géographique des sites en raison de la progression de l’épidémiologie.

Son équipe, explique-t-il, "aborde actuellement la phase III de la recherche avec 30 000 sujets." Il assure que lorsqu’elle aura réussi à développer un vaccin contre le Covid-19, une demande d’Autorisation d’Usage devra être d’abord déposée. Il insiste sur le respect de la procédure en la matière. Il martèle en outre que la date de la présidentielle américaine ne devrait avoir aucune incidence sur le calendrier de développement du vaccin.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : États-Unis - Santé - Moncef Slaoui

Aller plus loin

Moncef Slaoui annonce le démarrage de la vaccination anti-Covid aux États-Unis

Le chercheur marocain Dr Moncef Slaoui, conseiller scientifique de l’opération «  Warp Speed  » affirme que la campagne de vaccination contre le coronavirus pourrait démarrer...

Moncef Slaoui se retire de la vie publique

Suite à son licenciement du groupe GlaxoSmithKline (GSK), Moncef Slaoui a publié une lettre relayée par les médias américains. L’immunologue a été licencié suite à la réception...

Moncef Slaoui poussé vers la sortie par Joe Biden

Moncef Slaoui, le Belgo-Marocain chargé par Donald Trump de l’opération « Warp Speed », a été démis de ses fonctions, à la demande du président élu des États-unis, Joe Biden.

Quand CNN fait l’éloge de Moncef Slaoui (vidéo)

La chaîne CNN a couvert d’éloges le chercheur marocain Moncef Slaoui, conseiller scientifique de l’opération «  Warp Speed  », nommé par le président américain Donald Trump pour...

Ces articles devraient vous intéresser :

Ramadan et diabète : un mois sacré sous haute surveillance médicale

Le jeûne du Ramadan, pilier de l’islam, implique une abstinence de boire et de manger du lever au coucher du soleil. Si ce rite revêt une importance spirituelle majeure pour les fidèles, il n’en demeure pas moins une période à risque pour les personnes...

Les Marocains de plus en plus obèses

Près de la moitié de la population marocaine (46 %) sera obèse d’ici 2035, selon les prévisions de la World Obesity Forum.

Le Maroc ouvre ses portes aux médecins étrangers

Des médecins étrangers pourront bientôt exercer au Maroc. C’est ce que vient de confirmer le ministre de la Santé Khaled Ait Taleb.

L’acteur marocain Mustapha Zaari en mauvaise passe

L’acteur marocain Mustapha Zaari traverse une passe difficile en ce moment. Diagnostiqué d’un cancer de la prostate, il a été hospitalisé récemment à l’hôpital militaire de Rabat pour recevoir un traitement adéquat.

Ces plantes qui empoisonnent les Marocains

L’intoxication par les plantes et les produits de pharmacopée traditionnelle prend des proportions alarmantes au Maroc. Le Centre antipoison du Maroc (CAPM) alerte sur ce problème de santé publique méconnu du grand public.

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

Pénurie de médecins au Maroc : Le système de santé à bout de souffle

La pénurie de médecins persiste au Maroc. Par ailleurs, la réduction de la durée de formation en médecine suscite actuellement une vive protestation de la part des étudiants.

Près d’un tiers des Marocains ont connu une dépression

Le ministère de la Santé initie un projet dont la mise en œuvre permettra de répondre aux besoins des 48,9 % des Marocains âgés de plus de 15 ans qui connaissent, ou ont déjà connu, des signes de troubles mentaux et psychiques.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.