Vaccin anti Covid-19 : AstraZeneca suspend les essais cliniques

10 septembre 2020 - 13h30 - Monde - Ecrit par : J.K

L’entreprise pharmaceutique britannico-suédoise AstraZeneca suspend ses essais cliniques pour un vaccin contre le coronavirus menés avec l’Université d’Oxford, après le développement d’un malaise non expliqué par un des volontaires à la vaccination. Du coup, tous les essais menés à travers le monde seraient suspendus.

Le participant aux tests de vaccination concerné est basé au Royaume-Uni indique un porte-parole de la société AstraZeneca à CNN. Les essais cliniques sont menés également aux USA, au Brésil et en Afrique du Sud, et doivent être menés auprès de 50 000 participants.

C’est la première suspension connue d’un essai clinique concernant un vaccin expérimental contre le Covid-19. Il s’agit d’une procédure standard dans les tests de vaccins pour s’assurer que les versions expérimentales ne causent pas de réactions graves parmi les volontaires.

"Dans de larges essais cliniques, des maladies surviennent par hasard mais doivent être évaluées indépendamment pour les vérifier avec prudence", a expliqué un porte-parole de l’Université d’Oxford à la BBC.

Le laboratoire a déjà pré-vendu des centaines de millions de doses à plusieurs pays, en cas d’efficacité. C’est le cas avec la Commission européenne pour l’achat de 300 millions de doses, la Belgique, 7,5 millions de doses. L’Australie s’inscrit dans la même ligne pour une administration gratuite du vaccin dès le début de l’année 2021.

Mardi, neuf patrons de sociétés développant des vaccins contre le Covid-19, dont AstraZeneca ont signé un engagement commun à respecter la plus haute rigueur scientifique dans le développement d’un vaccin.

Sujets associés : Grande-Bretagne - Santé

Aller plus loin

Covid-19 : le vaccin chinois en essai au Maroc

Les essais cliniques du vaccin anti-covid chinois débuteront dès la semaine prochaine au Maroc. Cette démarche est incontournable dans le processus qui permet de s’assurer de la...

De hauts responsables marocains testent le vaccin chinois anti-Covid-19

Le Maroc a commencé les essais cliniques du vaccin chinois contre le Covid-19. Au nombre des tout premiers volontaires, les patrons de la DGSN, de la Gendarmerie royale, de la...

Vaccin anti covid-19 : deux laboratoires travailleront avec le Maroc

Le chef du gouvernement a annoncé au cours du Conseil du jeudi 24 septembre que le vaccin contre le Covid-19 sera disponible à la fin des essais cliniques qui ont démarré, il y...

Un traitement à l’essai d’AstraZeneca aide à prévenir le Covid-19

Le traitement AZD7442 du groupe pharmaceutique anglo-suédois AstraZeneca a montré son efficacité pour prévenir le Covid-19. Le laboratoire a réalisé les essais en Espagne, en...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc manque cruellement de psychiatres

Malgré des progrès significatifs ces dernières années, le Maroc ne dispose pas d’assez de ressources humaines en termes de santé mentale. Le royaume ne compte que 343 psychiatres et 214 psychologues, pour une population estimée en 2020 à près de 37...

Près d’un tiers des Marocains ont connu une dépression

Le ministère de la Santé initie un projet dont la mise en œuvre permettra de répondre aux besoins des 48,9 % des Marocains âgés de plus de 15 ans qui connaissent, ou ont déjà connu, des signes de troubles mentaux et psychiques.

La députée Zineb Simou victime d’une intoxication alimentaire

Zineb Simou, députée du Rassemblement national des indépendants (RNI) a été victime d’une intoxication alimentaire, après avoir mangé dans un petit restaurant à Ksar El Kébir.

Le jeûne du ramadan est-il compatible avec le diabète ?

Quel est l’impact du jeûne de ramadansur la santé d’un fidèle diabétique et quels sont les risques encourus ? Abdul Basit et Yakoob Ahmedani, tous deux médecins, donnent leur avis sur cette question qui préoccupe de nombreux fidèles musulmans.

Les Marocains de plus en plus obèses

Près de la moitié de la population marocaine (46 %) sera obèse d’ici 2035, selon les prévisions de la World Obesity Forum.

Covid-19 au Maroc : la deuxième vague Omicron terminée

Au Maroc, la deuxième vague Omicron est terminée. Ceci après deux semaines consécutives de niveau de vigilance « vert faible » de la circulation du Covid-19 et le début de la phase post-vague ou la quatrième période intermédiaire.

Les biscuits “Gerblé” avec de la drogue ne sont pas commercialisés au Maroc

L’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) affirme que les lots de biscuits de la marque française “Gerblé”, contaminés par la drogue “burundanga”, ne sont pas entrés ni vendus sur le marché marocain.

Le Maroc teste un système de santé intelligent

Le Maroc prévoit d’installer un « système de santé intelligent » dans les centres de santé des régions de Rabat-Salé-Kénitra (16), Fès-Meknès (15), Beni Mellal-Khénifra (11) et Draâ-Tafilalet (11). Cette première phase du projet devrait nécessiter un...

Le Maroc pleure la mort de la "fille de la lune" Fatima Ezzahra Ghazaoui

Fatima Ezzahra Ghazaoui, 31 ans, star marocaine des réseaux sociaux, a perdu son combat contre la Xeroderma pigmentosumn, une maladie génétique rare à l’origine d’une hypersensibilité aux rayonnements ultraviolets, qui interdit toute exposition au soleil.

Maroc : bonne nouvelle pour le personnel de la santé militaire

Au Maroc, le gouvernement a décidé de revaloriser les primes de risque attribuées au personnel de la santé militaire bénéficiant du statut de salariés des Forces armées royales (FAR).