Monétique : le Cash, toujours en vogue au Maroc

26 janvier 2020 - 15h00 - Economie - Ecrit par : I.L

Un nombre important de Marocains sont restés attachés à la pratique du cash, lorsqu’ils souhaitent effectuer leurs achats.

En dépit d’une progression des performances globales de l’activité monétique, il n’en demeure pas moins que l’option pour laquelle les cartes bancaires sont plus usitées, demeure le retrait d’espèces, ont révélé les dernières statistiques du Centre monétique interbancaire (CMI)..

Selon la même source, le retrait d’espèces représente encore 80,6 % des opérations effectuées par les détenteurs de cartes bancaires et totalisent 316 millions d’unités pour 286,8 milliards de dirhams. Ils représentent également 90,3 % du montant global des opérations au Royaume, et 8.6 % de plus que l’année 2018.

En ce qui concerne les données, qui comptabilisent les opérations de retrait, les opérations de cash advance, les paiements en cartes bancaires marocaines ou étrangères, elles ont atteint 413,8 millions d’opérations pour un montant global de 346,3 milliards de dirhams (32,6 milliards d’euros) l’an dernier, indique le CMI.

Par ailleurs, le Centre note une progression de 10,4 % en termes d’opérations et de 9,7 % en valeur, comparé à l’année précédente. Sur l’ensemble du royaume, au 31 décembre dernier, on dénombrait un encours de 16,2 millions de cartes, soit une hausse de 7,6 % par rapport à l’année précédente, soutient la même source. A l’opposé de la tendance mondiale, le nombre de guichets au Maroc ne connaît pas de déclin, les banques marocaines ayant installé 324 nouveaux guichets automatiques, portant leur nombre à 7.613, est-il précisé.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Banques - Centre monétique interbancaire (CMI)

Aller plus loin

À cause du covid-19, les Marocains se ruent sur le cash

Les Marocains font de plus en plus des opérations de retrait d’argent en ces temps de covid-19. D’après Bank Al-Maghrib (BAM), pour le seul mois d’avril, plus de 12 milliards de...

Bank Al-Maghrib présente les avantages du paiement mobile à sa clientèle (vidéo)

Bank Al-Maghrib (BAM) a mis en ligne sur YouTube une vidéo promotionnelle pour promouvoir les opérations de paiement et de transfert d’argent par téléphone mobile (Maroc Pay).

Ces articles devraient vous intéresser :

Bonne nouvelle pour les employés de banque au Maroc

Très bonne nouvelle pour les banquiers marocains qui verront, dès la prochaine fiche de paie, une augmentation de salaire.

Maroc : vers la légalisation de la cryptomonnaie ?

Actuellement interdit au Maroc, la Cryptomonnaie pourrait être autorisée et officialisée par un projet de loi qui attend d’être voté.

La Société générale se sépare de sa filiale marocaine

Les négociations sont très avancées pour le rachat par le groupe Saham Finances, fondé et dirigé par l’ancien ministre de l’Industrie et du Commerce, Moulay Hafid Elalamy (MHE) d’une grande partie de la société générale du Maroc.

Chèques sans provision : une aministie bienvenue au Maroc

Au Maroc, le service centralisé des amendes pour défaut de provision sur chèques a enregistré en 2022 559 918 incidents de paiement, soit une augmentation de près de 12 %, comparativement à l’année précédente. C’est ce qui ressort d’un rapport sur la...

Maroc : les virements bancaires instantanés effectifs en 2023

Les derniers tests sont en cours pour permettre une réception instantanée des virements bancaires pour les particuliers et les entreprises au Maroc. Le déploiement général de ce système est prévu début 2023.

Société Générale Maroc officiellement racheté

La Société Générale a annoncé vendredi 12 avril la cession de ses filiales marocaines, Société Générale Marocaine de Banques (SGMB) et La Marocaine Vie, au groupe Saham pour un montant total de 745 millions d’euros. Cette opération s’inscrit dans le...

Appel à mettre fin à l’échange d’informations fiscales des MRE

L’Organisation démocratique du travail (OMT) a vivement critiqué la politique gouvernementale à l’égard des Marocains résidant à l’étranger, pointant du doigt une approche jugée superficielle et occasionnelle, particulièrement lors de l’accueil des MRE...

Le fisc marocain examine de près les comptes bancaires

Au Maroc, la Direction générale des Impôts (DGI) continue de traquer les « mauvais contribuables ». Elle a récemment lancé une vaste opération de contrôle et de vérification des comptes bancaires.

L’immobilier marocain en berne, les acheteurs attendent l’aide du gouvernement

Le marché de l’immobilier au Maroc a connu une tendance à la baisse ces derniers mois, en raison de la sévérité des conditions d’octroi de crédit. Selon le dernier tableau de bord des crédits et dépôts bancaires de Bank Al-Maghrib, cette tendance se...

Les banques marocaines se disent asphyxiées par les taxes

Afin d’élargir l’assiette fiscale, le gouvernement envisage de prendre de nouvelles mesures vis-à-vis des entreprises du secteur financier. Ainsi, à partir de 2026, les banques doivent supporter un taux de 40% sur leurs bénéfices et payer 5%...