Recherche

Montigny-lès-Cormeilles : des heurts après la mort de Kamil percuté par un train

© Copyright : DR

31 mai 2020 - 13h00 - Monde

Le décès de Kamil, 18 ans, dans la nuit du mercredi 27 mai à Montigny-lès-Cormeilles, a provoqué la colère des habitants. Ces derniers tiennent les forces de l’ordre pour responsable de ce drame. Le jeune homme vivait dans le quartier des Aubépines.

Alors que le jeune circulait sur une mini-moto, il a été percuté par un train de la ligne H du Transilien sur un passage à niveau piéton, chemin des Hautes-Bornes. Il est mort sur le coup. Le corps de Kamil a été projeté sur le côté. Sa mini-moto est restée bloquée sous la rame, qui s’est immobilisée quelques mètres plus loin. Selon des témoins, l’accident s’est produit vers 18 h 50. Alertés par la surveillance générale (SUGE) de la sûreté ferroviaire, les policiers se sont rendus sur les lieux.

À leur arrivée, des violences ont éclaté. Les forces de l’ordre ont interpellé huit jeunes, âgés de 16 à 32 ans. Des interpellations rythmées par des jets de projectiles, des slogans hostiles à la police. Sur Twitter et Snapchat, des vidéos ont été publiées pour inciter les internautes à "venger Kamil". "Il n’y avait aucune patrouille sur zone, et pas de course-poursuite en cours dans le secteur", a déclaré à franceinfo la police nationale, jeudi 28 mai, tentant de démentir toute responsabilité dans l’accident du jeune homme.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact