Morad : « Je gagne plus qu’un footballeur de première division en un an »

21 février 2022 - 20h00 - Ecrit par : A.S

Morad, le rappeur espagnol d’origine marocaine, a déclaré dimanche sur l’émission «  Lo de Évole  » sur La Sexta qu’il a gagné beaucoup d’argent grâce aux téléchargements de ses chansons sur les plateformes comme Spotify et YouTube.

Morad, l’un des jeunes artistes les plus écoutés en Espagne, a accordé sa première interview télévisée à Jordi Evole, dans l’émission « Lo de Évole » qui démarrait dimanche sa troisième saison. Le rappeur d’origine marocaine a levé un coin de voile sur ses débuts dans la musique et comment il arrivait à vivre de son art. « Lors de ma première tournée, je n’ai pas gagné mille euros, car j’ai emmené neuf amis avec moi. J’ai tout dépensé pour eux… », a-t-il déclaré en début d’émission.

Le jeune artiste a ensuite précisé qu’il a gagné « beaucoup d’argent » grâce aux téléchargements de ses chansons sur des plateformes comme Spotify ou YouTube. « Je ne connais pas le chiffre exact, mais c’est vrai que j’ai gagné beaucoup d’argent, plus qu’un footballeur de première division en un an. Je peux gagner un million d’euros par an », a-t-il souligné.

À lire : Le rappeur marocain Morad se dévoile ce soir dans une émission (vidéo)

Morad a en outre confié à Jordi Evole qu’il avait rencontré des difficultés pour ouvrir un compte bancaire à ses débuts. « Avant, je n’avais même pas de compte en banque, je n’avais jamais cotisé de ma vie. Quand j’ai voulu ouvrir un compte, les banques n’ont pas accepté… J’ai dit que je gagnais de l’argent avec la musique et elles m’ont dit : « Dégage d’ici ». Je suis allé dans toutes les agences du quartier, sans succès. Finalement, ma mère a dû négocier avec une banque à Sant Feliu, à trois pas d’ici », a raconté le rappeur.

Par ailleurs, Morad a dénoncé le racisme qui continue d’exister en Espagne aujourd’hui et qu’il subit tous les jours. « Je ne peux pas prendre le métro. Si je m’assieds, mon voisin se déplace », a déploré l’artiste, ajoutant qu’il s’est même fait arrêter dans la rue parce qu’on l’a soupçonné de vouloir braquer des passants.

Tags : Espagne - Morad - Rap - Youtube

Aller plus loin

Le rappeur marocain Morad arrêté en Espagne

Le rappeur marocain Morad a été arrêté par la police, mercredi à son domicile, pour avoir manqué de répondre à une citation à comparaître en tant qu’accusé d’un délit contre la...

Morad, un « garçon de la rue » devenu star du rap en Espagne

Morad, 22 ans, a réussi à trouver sa voie dans la musique urbaine espagnole. Il est aujourd’hui le premier artiste espagnol d’origine marocaine à connaître le succès. Ses chansons...

Le rappeur marocain Morad délaisse sa Mercedes pour une Audi

Morad, amoureux des véhicules haut de gamme, a fait une nouvelle acquisition. Le rappeur espagnol d’origine marocaine a délaissé sa luxueuse Mercedes contre une Audi beaucoup plus...

Le rappeur marocain Morad fait entrer une expression dans le langage courant

Que signifie « MDLR », entendez littéralement «  Mec de la rue  »  ? Le rappeur espagnol d’origine marocaine Morad, qui en est le concepteur, explique ce qu’il faut comprendre par ces...

Nous vous recommandons

Maroc : bonne nouvelle pour les soignants

Bonne nouvelle pour les milliers de soignants marocains. Ils vont enfin percevoir une autre tranche de la prime Covid promise par le gouvernement.

L’Italienne incarcérée au Maroc pour blasphème libérée

Le tribunal de première instance de Marrakech avait condamné fin juin une maroco-italienne à trois ans et demi de prison pour outrage à l’islam. Cette peine a été réduite en appel.

Séville fixe le prix de Youssef En-Nesyri

Convoité par de nombreux clubs européens dont Arsenal, l’international marocain Youssef En-Nesyri pourrait quitter le FC Séville. Le club andalou s’est finalement décidé à fixer le montant contre lequel il pourrait céder son attaquant...

Au Maroc, des cliniques deviennent des cachettes pour criminels

Recherchés par la police, de nombreux criminels se cachent dans des cliniques privées de Casablanca, où ils se font hospitaliser. Une manière de se soustraire à la justice.

Le Maroc, destination prisée par les Corses

En Corse, le Maroc est l’une des destinations demandées dans les agences de voyages. Le royaume a toujours la cote auprès des Français.

L’Algérie n’ira pas au Maroc pour son match

Prévu pour se tenir au Maroc, le match Djibouti-Algérie a été finalement délocalisé en Égypte. Djamel Belmadi, le coach de la sélection algérienne, accueille favorablement la nouvelle et espère que l’Égypte portera...

Covid-19 : le Maroc placé sur la liste rouge par la France

Le Maroc a été classé par la France sur la liste rouge des «   pays où le virus circule de façon assez active avec des variants préoccupants   ». Tout comme le Maroc, l’Algérie sera aussi sur cette liste, alors que la Tunisie y figurait déjà depuis un...

Vahid Halilhodzic vivement critiqué

Mardi dernier, les Lions de l’Atlas ont décroché leur billet pour la Coupe du monde au Qatar. Mais pour Jérôme Rothen qui a connu le coach Vahid au Paris Saint-Germain, les méthodes du sélectionneur risquent d’être un obstacle à l’évolution du Maroc durant...

Gazoduc : l’Algérie en passe de fermer le robinet au Maroc

L’Algérie n’a pas encore tranché officiellement sur le renouvellement du gazoduc Maghreb-Europe traversant le Maroc dont le contrat vient à expiration le 31 octobre. Sa décision sera effective en novembre. Déjà des signes...

Maroc : la mort programmée des guichets bancaires

Entre 2019 et 2020, soit en un an, le Maroc a perdu 45 guichets bancaires. C’est la preuve que ces installations physiques perdent de plus en plus leur importance dans le paysage bancaire marocain, au profit des services...