Recherche

Déclaré mort et enterré, un imam marocain réapparait

© Copyright : DR

13 août 2021 - 20h20 - Société - Par: G.A

Quelques jours après avoir enterré la dépouille d’un imam supposé mort du Covid-19, sa famille se rend compte que ce dernier est bien vivant et qu’il se remettait doucement du virus pour lequel il avait été conduit à l’hôpital.

Une histoire incroyable qui met à nu les erreurs administratives dans les hôpitaux. Il s’agit de l’imam de la mosquée de Dalia à Marrakech. Infecté par le coronavirus, l’état de santé de ce dernier s’est dégradé rapidement, obligeant ses proches à le conduire au Centre hospitalier universitaire (CHU) Mohammed VI, avec l’espoir que les médecins sur place lui sauveront la vie.

À lire : Par peur d’être contaminée, une famille refuse d’enterrer un proche mort du Covid-19

Mais quelques jours plus tard, ils ont appris la nouvelle du décès de ce dernier et sont passés récupérer la dépouille. Alors que cette famille croyait avoir enterré l’imam, elle reçoit un coup de téléphone pour le moins surprenant, rapporte le quotidien Al Ahdath Al Maghribia.

À lire : Royaume-Uni : décédé du covid-19, Ismaïl, 13 ans, inhumé sans sa famille

Surpris de ne plus recevoir la visite de sa famille, l’imam a appelé ses proches pour se plaindre de leur absence et de leur manque de compassion dans cette situation difficile. Quel ne fut pas le choc de constater que celui qu’ils ont enterré était bien vivant et qu’il récupérait de sa maladie.

À lire : Emoi au Maroc après le décès du Covid-19 du Dr Othmane Baid

Une fois le choc passé, la famille s’est rendue à l’hôpital pour comprendre ce qui s’est passé et surtout savoir à qui appartient la dépouille qu’on leur a remise comme étant celle de l’imam. Selon le journal, le corps qu’elle avait récupéré et enterré était celui d’un jeune homme âgé d’une trentaine d’années, admis à l’hôpital une semaine avant la fête de l’Aïd Al-Adha et qui ne s’en était pas sorti.

À lire : Le coronavirus a tué un nourrisson à Oujda

Le nom de l’imam a été attribué au jeune homme décédé, et comme on ne peut vérifier l’identité d’une personne décédée du Covid-19, la famille s’est contentée de l’information qu’on lui a donnée à l’hôpital.

Mots clés: Coronavirus au Maroc (Covid-19) , Marrakech , Décès

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact