Par peur d’être contaminée, une famille refuse d’enterrer un proche mort du Covid-19

19 août 2020 - 15h00 - Maroc - Ecrit par : K.B

Le Coronavirus a sérieusement bousculé les rites funéraires. À Casablanca, les proches d’un homme décédé des suites de la maladie du Covid-19 ont refusé de l’enterrer de peur d’être contaminés.

Cette situation a provoqué la consternation dans l’entourage du défunt. Selon le quotidien Assabah, celui-ci, qui vivait au quartier Hay Mohammadi, a quitté ce monde en laissant derrière lui sa femme et un enfant en bas âge.

On ignore qui s’est chargé de la cérémonie funéraire. Mais, la famille du défunt a été très critiquée sur les réseaux sociaux, surtout que ce rite est connu pour être une phase de transition nécessaire au deuil, selon l’avis des psychologues.

Depuis le début de la pandémie, Casablanca caracole en tête des régions les plus touchées par le Coronavirus, avec un bilan total de 12 361 cas au 18 août dernier.

Sujets associés : Casablanca - Famille - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Le CFCM expose les difficultés des musulmans en ces temps de Covid-19

Mohammed Moussaoui, président du Conseil français du culte musulman (CFCM) affirme que les familles musulmanes sont toujours confrontées au manque d’emplacements spécifiques...

France : une Marocaine empêchée d’assister à l’enterrement de sa petite fille

Alors qu’elle voulait se rendre en France pour assister aux obsèques de sa petite fille, une Marocaine de 56 ans s’est heurtée au refus de visa par l’Ambassade de France à Fès.

Mise en quarantaine de 30 contacts d’un MRE décédé du coronavirus

Un Marocain résidant en France est décédé, samedi 4 avril, à l’hôpital Hassan II d’Agadir, des suites du coronavirus, portant à 4 le nombre total de décès dans la région.

Maroc : comment se passe l’enterrement des personnes mortes du coronavirus ? (vidéo)

La mise en terre des personnes décédées du covid-19 suit une procédure spéciale, et très stricte à cause de l’épidémie du coronavirus. Voici un exemple à Tanger.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc met fin au PCR et pass vaccinal pour les voyageurs

Bonne nouvelle pour les touristes et les MRE souhaitant se rendre au Maroc. Les autorités sanitaires viennent de mettre fin à la présentation du PCR ou du pass vaccinal à l’entrée du territoire.

Le Roi Mohammed VI annule toutes les festivités de la fête du Trône

Toutes les activités, festivités et cérémonies prévues à l’occasion du 23ᵉ Anniversaire de l’accession du Roi Mohammed VI viennent d’être reportées, selon un communiqué du Palais Royal.

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

Plus de 70% des femmes marocaines recourent aux méthodes contraceptives

Au Maroc, plus de 70 des femmes ont recours aux méthodes contraceptives. C’est ce qui ressort d’un récent rapport du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA).

Nouvelle fiche sanitaire pour entrer au Maroc

Tous les voyageurs souhaitant accéder au territoire marocain devront désormais remplir les mêmes conditions. Qu’importe le moyen de transport, la fiche sanitaire du pays a été actualisée, simplifiée et uniformisée.

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Au Maroc, les agences de voyage retrouvent le sourire

Après deux ans de perturbations en raison de la crise de Covid-19, les agences de voyages marocaines retrouvent le sourire, tant les réservations de voyages explosent.

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.