Recherche

Le CFCM expose les difficultés des musulmans en ces temps de Covid-19

© Copyright : DR

16 décembre 2020 - 16h20 - Monde - Par: S.A

Mohammed Moussaoui, président du Conseil français du culte musulman (CFCM) affirme que les familles musulmanes sont toujours confrontées au manque d’emplacements spécifiques pour enterrer leurs morts dignement en cette période de coronavirus.

"Le culte musulman a énormément souffert, car il n’y a pas de groupements de sépultures. Ce qu’on appelle les carrés confessionnels dans les cimetières. Et cela a mis des familles dans des situations très délicates. Lorsqu’un maire dit à un de ses administrés qu’il ne pouvait pas lui trouver de place dans un lieu qui permettrait d’inhumer le défunt dans le respect de son rite, c’est très dur à entendre", a-t-il déclaré sur le plateau de CNews.

"On n’oblige peut-être pas les maires à créer des carrés de sépulture mais cela n’est pas non plus interdit", a-t-il ajouté. Le responsable pense que l’obligation morale vis-à-vis de ses administrés l’oblige à écouter et à prendre des dispositions pour ne pas rajouter à la détresse, la souffrance de ne pas pouvoir enterrer dans le respect des rites.

Mots clés: Religion , Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) , Mohammed Moussaoui , Islam

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact