Vers l’autodissolution du CFCM ?

8 janvier 2022 - 11h00 - Monde - Ecrit par : S.A

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) sera auto-dissout pour l’émergence d’une nouvelle organisation du culte musulman. C’est ce que vient d’évoquer son président Mohammed Moussaoui.

Dans une tribune publiée dans L’Opinion, Mohammed Moussaoui annonce l’autodissolution du Conseil français du culte musulman (CFCM). L’instance créée en 2003 « n’est plus viable » à ses yeux. « Il y a possibilité de faire émerger d’une façon coordonnée avec les pouvoirs publics une nouvelle organisation du culte musulman, légitimée par les acteurs du terrain », écrit-il. Afin de relever ce défi, il invite « toutes les composantes du CFCM […] à acter cette orientation à l’occasion d’une assemblée générale extraordinaire ».

À lire : Réaction du CFCM suite aux propos de Gérald Darmanin

Cette tribune est publiée quelques semaines après les déclarations du ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin sur le CFCM. Celui-ci avait indiqué, lors d’une interview, que le conseil est “mort” et « n’existait plus pour les pouvoirs publics et n’était plus l’interlocuteur de la République ». Depuis quelques mois, le gouvernement français travaille à réorganiser le culte musulman. Il a d’ailleurs lancé le Forum de l’islam de France (FORIF), qui se tiendra dans les prochaines semaines. L’objectif poursuivi est la création d’une forme de représentation de l’islam basée sur les acteurs départementaux, et non plus à partir de la tutelle des fédérations de mosquées affiliées à des pays (Algérie, Maroc, Turquie) qui composent actuellement le CFCM.

À lire : Mohammed Moussaoui : « Le slogan du “tous pourris” a frappé l’instance représentative du culte musulman »

Le souhait du président du CFCM, c’est que cette nouvelle organisation du culte soit créée, en concertation avec son instance. « Celle-ci doit être le fruit d’une concertation associant le FORIF et les structures départementales du culte musulman mises en place ou en cours de l’être », ajoute Mohammed Moussaoui.

Sujets associés : Religion - Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) - Mohammed Moussaoui - Islam

Aller plus loin

France : report du congrès fondateur du Conseil national des imams

Initialement prévu le 12 décembre prochain, le congrès du conseil fondateur du Conseil national des imams (CNI) a été reporté en 2022, a annoncé le Conseil français du culte...

Réaction du CFCM suite aux propos de Gérald Darmanin

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a réagi aux propos du ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin. Celui-ci a indiqué que le CFCM est “mort” et « n’existait plus pour...

Un nouveau départ pour le CFCM

À l’issue de son assemblée générale extraordinaire tenue dimanche 12 mars à Bagnolet, le Conseil français du culte musulman (CFCM) qui n’est plus considéré comme instance de...

Mohammed Moussaoui : « Le slogan du “tous pourris” a frappé l’instance représentative du culte musulman »

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) traverse une crise profonde ces derniers mois. Son président Mohammed Moussaoui se désole de constater que « le slogan du “tous...

Ces articles devraient vous intéresser :

Israël importe des étrogs marocains pour la fête de Souccot

Pour la célébration de la fête de Souccot cette année, les juifs d’Israël vont utiliser des étrogs marocains. Une grande quantité de ce fruit a été acheminée en Israël, en raison des restrictions liées à la loi juive et grâce à la normalisation des...

Le ramadan est « clairement un sujet sensible dans les clubs » de football

Alors que les joueurs musulmans tiennent à leur foi et préfèrent jeûner, les clubs se soucient bien souvent de leurs performances pendant le ramadan. Un ancien préparateur physique assure que cette période est « clairement un sujet sensible dans les...

Maroc : les salaires des imams vont augmenter

Les imams au Maroc verront leur allocation augmenter de façon progressive pendant les quatre prochaines années. Le roi Mohammed VI en a donné l’instruction, selon le ministère des Habous et des Affaires islamiques

Maroc : voici la date de l’Aid Al Mawlid Annabaoui

Le mois de Rabie-I 1445 de l’hégire débutera le dimanche 17 septembre 2023 et Aïd Al Mawlid Annabaoui célébré le jeudi 28 septembre, a annoncé le ministère des Habous et des affaires islamiques.

Maroc : voici le montant de la zakat al fitr

Le montant de la zakat Al Fitr vient d’être annoncé par les autorités religieuses marocaines, et plus précisément par le Conseil supérieur des oulémas (CSO).

Les chrétiens marocains contraints de vivre leur foi en secret

Les chrétiens marocains sont rejetés par leurs familles et la société. Bien que la Constitution de 2011 garantisse la liberté de conscience, la pratique d’une religion autre que l’islam sunnite est passible d’une peine pouvant aller jusqu’à trois ans...

Début de Ramadan au Maroc : décision ce mercredi

Alors que la majorité des pays musulmans débutent officiellement le ramadan ce jeudi 23 mars 2023, les Marocains, eux, devront attendre ce soir la décision du ministère des Habous et des Affaires islamiques.

L’affaire Zakaria Aboukhlal prend de l’ampleur

L’affaire Zakaria Aboukhlal continue de créer des remous. Après la Fédération royale marocaine de football (FRMF), c’est au tour du Conseil national de la presse de condamner les propos contenus dans un article d’un site électronique sur un supposé...

Gad Elmaleh évoque « le modèle marocain de fraternité judéo-musulmane »

À l’occasion de la sortie de son film « Reste un peu » qui sort le 16 novembre, l’humoriste marocain Gad Elmaleh revient sur la richesse spirituelle du Maroc, « une terre de fraternité judéo-musulmane » dont le modèle n’existe « nulle part ailleurs ».

Vaucluse : les raisons de l’annulation d’une conférence musulmane

Programmée le 27 novembre à Montfavet, une conférence musulmane organisée par l’association D’Clic Valence, a été reportée au 8 janvier avant d’être annulée. Qui des raisons derrière cette annulation ?