Réaction du CFCM suite aux propos de Gérald Darmanin

14 décembre 2021 - 10h40 - Monde - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a réagi aux propos du ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin. Celui-ci a indiqué que le CFCM est “mort” et « n’existait plus pour les pouvoirs publics et n’était plus l’interlocuteur de la République ».

« Le CFCM, pour les pouvoirs publics, n’existe plus, n’est plus l’interlocuteur de la République. […] Nous ne parlons plus institutionnellement à ces trois fédérations (le CCMTF, la Confédération islamique Milli Görüs et Foi & Pratique, NDLR) et le CFCM n’est plus notre interlocuteur », a déclaré Gérald Darmanin lors de son passage sur l’émission Grand Jury RTL/Le Figaro dimanche dernier. Des propos qui ne sont pas du goût de Mohammed Moussaoui, président du CFCM. « Cette déclaration n’est pas acceptable ni sur la forme ni sur le fond, et des propos de cette gravité ne peuvent être tenus par un ministre de la République dans un langage approximatif, au détour d’une réponse à une question d’un journaliste », dénonce-t-il dans un communiqué.

À lire : France : report du congrès fondateur du Conseil national des imams

« La rupture unilatérale du dialogue entre les pouvoirs publics et l’instance représentative du culte musulman n’a jamais été signifiée au CFCM, qui est toujours le représentant du culte musulman devant différentes commissions nationales et européennes et auprès des autres cultes, et continue de désigner les aumôniers et de saisir les pouvoirs publics sur différentes questions liées au culte », assure-t-il, soulignant que l’organisation musulmane qu’il dirige « représente le culte musulman dans toutes les cérémonies officielles ».

À lire : Le CFCM réagit à la fermeture des comptes bancaires des mosquées

Le CFCM rappelle en outre les actions menées pour une nouvelle organisation de l’islam en France. « C’est au sein du CFCM que la charte des principes pour l’islam de France a été rédigée », y compris les textes fondateurs du projet du Conseil National des imams. « Malgré la faiblesse de ses moyens et les tentatives de déstabilisation dont il a été victime, le CFCM a tenu bon », poursuit l’organisation musulmane, notant que « l’annonce faite par le ministre de l’Intérieur n’est pas justifiée et est en rupture totale avec les règles et usages en vigueur dans un État de Droit comme le nôtre ».

À lire : Retrait de la mosquée de Paris du projet du Conseil national des imams

L’organisation musulmane a également rappelé que les trois fédérations (CCMTF, CIMG et Foi et Pratique), membres statutaires du CFCM et partenaires de longue date des pouvoirs publics ont toujours participé activement aux travaux du CFCM et à son dialogue avec l’État. De plus, elles « ont montré leur bonne volonté de vouloir avancer sur le sujet de la Charte en demandant à plusieurs reprises et notamment encore la semaine dernière une audience auprès du ministre de l’Intérieur » et « elles attendent toujours une réponse de sa part », ajoute Mohammed Moussaoui.

Sujets associés : Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) - Islam - Religion - Mohammed Moussaoui

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Les propos d’Eric Zemmour sur l’islam font réagir le CFCM

Des propos tenus par Eric Zemmour dans un entretien avec le philosophe Michel Onfray sur l’islam, ont fait réagir le Conseil français du culte musulman...

France : report du congrès fondateur du Conseil national des imams

Initialement prévu le 12 décembre prochain, le congrès du conseil fondateur du Conseil national des imams (CNI) a été reporté en 2022, a annoncé le Conseil français du culte musulman...

La France s’inspire de la gestion allemande de l’Islam

Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur français, estime que le lancement du Forum de l’islam de France (FORIF) est un acte “fondateur” que ne l’était le Conseil français du culte...

Le CFCM réagit à la fermeture des comptes bancaires des mosquées

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a réagi à son tour à la fermeture soudaine « ces derniers temps » de comptes bancaires des mosquées, jugeant cette situation de «...

Nous vous recommandons

Conseil Français du Culte Musulman (CFCM)

Voici les recommandations du CFCM sur la reprise des prières dans les mosquées

En prélude à la reprise des cérémonies cultuelles, le Conseil français du culte musulman (CFCM) a édicté des recommandations générales en matière de lutte contre la pandémie du coronavirus axées sur les préconisations du ministère de l’Intérieur diffusées le 22...

Voici ce que dit la "charte des principes pour l’Islam de France"

Cinq des huit fédérations composant le Conseil français du culte musulman (CFCM) ont adopté, dimanche 17 janvier, la « charte des principes » de l’islam de France. Composée de 10 articles, cette charte vise à « encadrer l’éthique et les règles déontologiques...

France : la communauté musulmane autorisée à se rendre à la mosquée

La reprise des cérémonies religieuses est officiellement autorisée en France, notamment pour la communauté musulmane. Une reprise qui va s’effectuer dans le respect des mesures barrières contre la pandémie du covid-19. Le ministère de l’Intérieur et les...

France / Communauté musulmane : une guerre ouverte entre la GMP et le CFCM

Une guerre de leadership sape les relations entre le Conseil français du culte musulman (CFCM) et la Grande Mosquée de Paris (GMP). L’initiative du 2 novembre à la Grande Mosquée de Paris, organisée hors du cadre de l’instance représentative du culte...

France : « Ce n’est pas la charte des principes de l’islam qui va arrêter le terrorisme »

Abdallah Zekri, délégué général du Conseil français du culte musulman (CFCM) estime que ce n’est pas la charte des principes de l’islam de France qui va arrêter le terrorisme.

Islam

L’Espagne expulse le salafiste marocain Mohamed Badaoui

Le salafiste marocain Mohamed Said Badaoui, détenu depuis un mois au Centre d’internement des étrangers (CIE) de Barcelone, a été expulsé samedi au Maroc par les autorités espagnoles.

Maroc : le mois de Rajab débute ce samedi

Le ministère des Habous et des Affaires islamiques a annoncé, vendredi, que le mois de Rajab de l’an 1442 de l’Hégire débute ce samedi 13 février 2021.

Enlevée au Kenya en 2018, une Italienne se convertit à l’islam en prison

Enlevée en novembre 2018, suite à une attaque perpétrée par un groupe armé au Kenya, une bénévole italienne faisant partie d’une association humanitaire, s’est convertie à l’islam pendant la période de séquestration en Somalie. Ce choix est très vivement...

France : une nouvelle école pour former les imams

L’école nationale des cadres religieux et des aumôniers musulmans (Encram) d’Ostwald, en partenariat avec l’université de Strasbourg, a ouvert ses portes en vue de former des imams français.

Maroc : les prédicateurs en mode sensibilisation

Les prédicateurs ont pris d’assaut les rues de Tanger pour sensibiliser la population sur les mesures préventives à adopter en vue de contrer la pandémie du COVID-19.

Religion

« L’islam accepte volontiers que des critiques lui soient portées »

Lors de son audition devant la commission de l’Assemblée nationale, Mohammed Moussaoui, président du Conseil français du culte musulman (CFCM) a déclaré que les Français qui veulent critiquer l’islam ont le droit de le faire en toute...

Carcassonne : ivre, un Marocain crée un incident durant la messe de Noël

À Carcassonne, alors que les fidèles catholiques participaient à la messe de Noël le 24 décembre dernier, un Marocain en état d’ivresse a fait irruption dans l’église. Il sera arrêté par la police.

La prière de l’’Aïd Al Fitr, ce sera à la maison

A quelques jours de la fête de l’Aïd Al Fitr, les cas de covid-19 continuent de grimper au Maroc. Pour "préserver la santé des citoyens", les mosquées du royaume seront fermées au cours du ramadan.

Voici la date du 1er Moharram (nouvel an de l’Hégire)

Le 1er Moharram de la nouvelle année de l’Hégire 1442 correspond au vendredi 21 aout 2020, indique un communiqué du ministère des Habous et des affaires islamiques.

Mohammed VI dans le Top 10 des musulmans les plus influents au monde

Le roi Mohammed VI a été désigné 7ᵉ personnalité musulmane la plus influente au monde dans l’édition 2022 du classement « The Muslim 500 », réalisé par le Centre jordanien des recherches et études islamique.

Mohammed Moussaoui

Important message du CFCM pour la fête de l’Aïd El Fitr

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a annoncé que l’Aïd El Fitr va être célébré jeudi 13 mai. Dans ce contexte de pandémie de Covid-19, il a formulé plusieurs recommandations.

Voici la date de début du ramadan en France

En France, le mois sacré de ramadan débutera le 13 avril prochain. Cette annonce a été faite par le Conseil français du culte musulman (CFCM) et la coordination constituée des quatre fédérations musulmanes dissidentes du...

Vaccination contre le Covid-19 : l’appel du CFCM aux mosquées

Confrontée à une reprise épidémique forte, la France a pris de nouvelles mesures sanitaires dont la présentation obligatoire d’une attestation de vaccination ou d’un test Covid négatif dans certains lieux rassemblant plus de 50 personnes. De son côté, le...

Le CFCM annonce la date du début de ramadan

En se basant sur les données scientifiques et la décision du CFCM de mai 2013 sur l’utilisation du calcul pour déterminer le calendrier lunaire, le Conseil français du culte musulman (CFCM) a annoncé, jeudi 1ᵉʳ avril, les dates de début et de la fin du mois...

France : la date de l’Aïd el Fitr annoncée vendredi

Le Conseil français du culte musulman (CFCM), présidé par Mohammed Moussaoui, projette une rencontre, vendredi 22 mai 2020 à partir de 18 h 30, à la mosquée de Paris ou en visioconférence. À cette occasion, il annoncera le jour de la fête de l’Aïd el Fitr...