Retrait de la mosquée de Paris du projet du Conseil national des imams

29 décembre 2020 - 08h20 - Ecrit par : S.A

Chems-Eddine Hafiz, recteur de la grande Mosquée de Paris (GMP) a décidé de se retirer du projet de création du Conseil national des imams (CNI) voulu par le président français Emmanuel Macron. Il a dénoncé «  la composante islamiste au sein du Conseil français du culte musulman (CFCM) ».

«  J’ai décidé […] de ne plus participer aux réunions qui visent à mettre en œuvre le projet du Conseil national des imams et de geler tous les contacts avec l’ensemble de la composante islamiste du CFCM  », a-t-il écrit dans un communiqué, martelant que cette décision «  mûrement réfléchie est irrévocable  ».

Le recteur de la GMP a porté des accusations contre la composante islamiste au sein du CFCM. «  Tout semblait se dérouler dans des conditions normales jusqu’à la mi-décembre. Le projet de ’charte des valeurs républicaines’ aurait dû, selon les engagements annoncés, être finalisé et présenté au président de la République depuis près de trois semaines. Malheureusement, la composante islamiste au sein du CFCM, notamment celle liée à des régimes étrangers hostiles à la France, a insidieusement bloqué les négociations en remettant en cause presque systématiquement certains passages importants  », a-t-il dénoncé.

À en croire ce grand dignitaire musulman, des membres de la mouvance islamiste ont fait croire que cette charte avait pour ambition de toucher à la dignité des fidèles musulmans. «  Ce qui est un mensonge éhonté  », a-t-il encore dénoncé. «  J’estime que la représentation des musulmans mérite autre chose […] que des agissements douteux entourés d’actions qui cherchent à diviser la communauté nationale et à séparer les Français de confession musulmane de leur société  », a-t-il ajouté.

La création d’un Conseil national des imams (CNI) en France confiée au Conseil français du culte musulman (CFCM) n’a pas plu à bon nombre d’imams indépendants et à certaines organisations musulmanes. Ceux-ci voient à travers le futur CNI une instance propice pour l’entérinement de l’ingérence totale des pays étrangers sur l’islam de France.

Tags : Paris - Religion - Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) - Islam - Emmanuel Macron

Aller plus loin

Mohammed Moussaoui dénonce le refus de signature des trois fédérations du CFCM

Le président du Conseil français du Culte Musulman (CFCM), Mohammed Moussaoui, a dénoncé jeudi “la sortie unilatérale” de trois fédérations membres du Conseil qui refusent de signer en...

Réaction du CFCM suite aux propos de Gérald Darmanin

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a réagi aux propos du ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin. Celui-ci a indiqué que le CFCM est “mort” et « n’existait plus pour les...

Le CFCM contre l’imposition du port du voile aux enfants

Face à la commission de l’Assemblée nationale, Mohammed Moussaoui, président du Conseil français du culte musulman (CFCM) a affiché son opposition à l’imposition du port du voile...

France : les imams vent debout contre le projet de « labellisation »

La création d’un Conseil national des imams (CNI) en France confiée au Conseil français du culte musulman (CFCM) n’est pas du goût de bon nombre d’imams indépendants et de certaines...

Nous vous recommandons

Un bus transportant des migrants venus du Maroc arrêté à Paris

À Paris, les forces de l’ordre ont arrêté un bus en provenance de Briançon qui transportait une cinquantaine de migrants venus en majorité de Tunisie, du Maroc, d’Égypte, d’Irak ou encore d’Afghanistan.

Nasser Bourita s’était-il opposé à la réouverture des frontières ?

La décision du gouvernement marocain relative à la réouverture de l’espace aérien dès le 7 février prochain n’aurait pas fait l’unanimité. Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, s’y...

Vahid Halilhodzic évoque son avenir à la tête de l’équipe du Maroc

Éliminés de la CAN 2021 en quarts de finale, les Lions de l’Atlas sont rentrés ce mardi matin au Maroc. Ils n’ont fait aucune déclaration à la presse, mais Vahid Halilhodzic tiendra une conférence de presse, jeudi, au complexe Mohammed VI, pour revenir...

L’aéroport d’Agadir accueille de nombreux MRE

Suite à la réouverture officielle des frontières, le trafic aérien a repris à l’aéroport d’Agadir. Les premiers passagers ont foulé le sol marocain en provenance de Las Palmas et de la France.

Colombie : le baron de la drogue Saïd Razzouki extradé vers les Pays-Bas

Le trafiquant de drogue néerlandais d’origine marocaine, Saïd Razzouki, a été extradé de Colombie vers les Pays-Bas, mardi.

Les Marocains de Belgique payeront leurs billets d’avion plus cher

Au Maroc, les prix des billets d’avion en provenance de la Belgique vont considérablement grimper en raison de la hausse importante du prix du pétrole.

Ryanair risque d’annuler de nombreux vols au Maroc

Ayant déjà annulé plusieurs vols, dont certains opérés vers le Maroc en raison d’une grève de son personnel de cabine, Ryanair pourrait à nouveau prendre pareille décision. Et pour cause, le SNPNC-FO, représentant les hôtesses et stewards chez la compagnie, a...

L’aéroport Montpellier dessert une ville marocaine dès ce dimanche

L’aéroport Montpellier-Méditerranée desservira dès demain dimanche 27 mars une ville marocaine. Cette nouvelle destination s’inscrit dans le cadre de son programme estival.

JO 2021 : les huit mois de préparation de Teddy Riner au Maroc

En quête d’un troisième titre, le double médaillé olympique français Teddy Riner s’est exilé ces huit derniers mois au Maroc pour se préparer tant physiquement que mentalement. Une équipe de France 2 s’est intéressée au sportif qui pour avancer a fait de...

Agences de voyage : l’Algérie annule sa décision contre l’Espagne

Les autorités de la région de Bouira, dans le nord de l’Algérie, ont indiqué que l’instruction donnée aux agences de voyage de suspendre leurs relations avec l’Espagne était un « malentendu ».