Le CFCM contre l’imposition du port du voile aux enfants

12 janvier 2021 - 10h00 - Monde - Ecrit par : S.A

Face à la commission de l’Assemblée nationale, Mohammed Moussaoui, président du Conseil français du culte musulman (CFCM) a affiché son opposition à l’imposition du port du voile aux enfants.

«  Je suis contre le fait de faire porter le voile à des enfants. La femme, lorsqu’elle a sa possibilité de choisir librement la façon dont elle se vêtit, on est dans la liberté individuelle, et dans ce cas-là chaque femme s’habille comme elle l’espère ou elle le souhaite  », a-t-il déclaré. «  Par contre, imposer cet endoctrinement aux enfants me parait contraire au respect de la liberté de l’enfant et de sa construction personnelle  », a martelé le responsable.

M. Moussaoui a fait ces déclarations devant la commission de l’Assemblée nationale qui l’interrogeait sur le projet de «  loi confortant les principes républicains  ». Le président de la République française, Emmanuel Macron avait confié au CFCM le projet de création du Conseil national des imams (CNI). Ce projet est en souffrance, en raison de divergences et de défections.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) - Enfant - Mohammed Moussaoui - Voile islamique

Aller plus loin

"Le voile n’est pas une obligation", affirme Tareq Oubrou

La polémique née autour de la présence de Maryam Pougetoux, vice-présidente de l’UNEF arrivée à l’Assemblée nationale voilée a suscité la réaction de Tareq Oubrou, imam et...

Emmanuel Macron « reste confiant » dans le processus de création du Conseil national des imams

Le président français Emmanuel Macron est préoccupé par l’avenir du Conseil national des imams, déjà fissuré par le retrait, le 28 décembre dernier, de la Grande mosquée de...

« L’islam accepte volontiers que des critiques lui soient portées »

Lors de son audition devant la commission de l’Assemblée nationale, Mohammed Moussaoui, président du Conseil français du culte musulman (CFCM) a déclaré que les Français qui...

Puma dévoile les prix des nouveaux maillots du Maroc

L’équipementier de l’équipe du Maroc de football,Puma, a dévoilé ce lundi 5 octobre, les nouveaux maillots des Lions de l’Atlas. Les joueurs les porteront pour les matchs...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les Marocains de plus en plus obèses

Près de la moitié de la population marocaine (46 %) sera obèse d’ici 2035, selon les prévisions de la World Obesity Forum.

Maroc : les femmes divorcées réclament des droits

Au Maroc, les appels à la réforme du Code de la famille (Moudawana) continuent. Une association milite pour que la tutelle légale des enfants, qui actuellement revient de droit au père, soit également accordée aux femmes en cas de divorce.

Maroc : risque d’augmentation des mariages de mineures après le séisme

Le séisme survenu dans la province d’Al Haouz vendredi 8 septembre pourrait entrainer une multiplication des mariages de mineures, craignent les femmes sinistrées dormant désormais avec leurs filles sous des tentes dans des camps.

Le harcèlement sexuel des mineures marocaines sur TikTok dénoncé

Lamya Ben Malek, une militante des droits de la femme, déplore le manque de réactivité des autorités et de la société civile marocaines face aux dénonciations de harcèlement sexuel par des mineures sur les réseaux sociaux.

Maroc : les femmes divorcées appellent à la levée de la tutelle du père

Avant l’établissement de tout document administratif pour leurs enfants, y compris la carte d’identité nationale, les femmes divorcées au Maroc doivent avoir l’autorisation du père. Elles appellent à la levée de cette exigence dans la réforme du Code...

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.

Hiba Abouk, séparée d’Achraf Hakimi, trouve du réconfort auprès de ses enfants

Affectée par sa séparation avec Achraf Hakimi et la polémique liée à leur divorce, Hiba Abouk continue de garder le moral haut et le sourire grâce à ses enfants Amin (3 ans) et Naïm (1 an).

Alerte sur les erreurs d’enregistrement des nouveaux-nés au Maroc

L’Organisation marocaine des droits de l’homme (OMDH) a alerté le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, au sujet du non-enregistrement des nouveau-nés à leur lieu de naissance, l’invitant à trouver une solution définitive à ce problème.

British Airways : une combinaison et un hijab pour les hôtesses de l’air

La compagnie aérienne British Airways a dévoilé les nouveaux uniformes que porteront désormais ses hôtesses de l’air. Il s’agit d’une combinaison et d’un hijab et l’une autre variante plus ample, mais toujours avec le voile.

Le mariage des enfants légalisé au Maroc ? une photo sème le doute

La publication d’une image montrant des fillettes prétendues marocaines en robe de mariage tenues par la main par des hommes âgés est devenue virale sur les réseaux sociaux. Certains affirment que cela s’est produit au Maroc. Qu’en est-il vraiment ?