Recherche

Maroc : enquête après le décès d’une femme vaccinée avec "Janssen"

© Copyright : DR

28 juillet 2021 - 17h00 - Société - Par: G.A

Suite au décès, lundi d’une femme de 33 ans, quelque temps après avoir reçu le vaccin-anti-Covid-19 Janssen produit par le laboratoire Johnson & Johnson, le ministère de la Santé a annoncé avoir diligenté une enquête. L’objectif est de déterminer si le vaccin est responsable du décès de la jeune femme ou s’il s’agit d’une coïncidence malheureuse.

Le Week-end dernier, le Maroc a réceptionné des doses du vaccin Johnson & Johnson, et a immédiatement lancé une opération de vaccination qui a ciblé environ 5 000 personnes, principalement les employés du tourisme à Casablanca, Marrakech et Agadir, souligne le ministère, mardi dans un communiqué.

À lire : À Marrakech, une femme décède après avoir été vaccinée avec Janssen

Le ministère affirme avoir immédiatement entamé une enquête après avoir appris le décès d’une jeune femme (33 ans) au centre culturel Bab Ighli à Marrakech, après avoir reçu une dose du vaccin, lundi, et de l’évanouissement d’une de ses collègues, précise le communiqué qui souligne qu’une commission a été dépêchée à Marrakech pour élucider les circonstances de cet incident.

À lire : L’Afrique va recevoir 400 millions de vaccins anti-Covid-19

Tout en précisant que le dispositif de pharmacovigilance veille depuis le lancement de l’opération de vaccination nationale, au suivi de tout effet secondaire ou incident coïncidant avec cette opération, le ministère assure qu’il publiera les résultats de l’enquête pour que tout le monde soit au même niveau d’information concernant cet incident.

Mots clés: Coronavirus au Maroc (Covid-19) , Vaccin anti-Covid-19 , Enquête , Décès

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact