La cession au Maroc de la mosquée d’Angers ne plait pas à tout le monde

25 septembre 2020 - 14h40 - France - Ecrit par : S.A

La cession programmée de la mosquée d’Angers au Maroc n’est pas du goût de Mohamed El Hourch, ancien président de l’Association des Musulmans d’Angers (AMA), déchu il y a un an.

"Sauvons notre mosquée, patrimoine national et angevin, construit grâce aux dons de fidèles. […] En effet, ce vendredi 25 septembre, Mohamed Briwa (le nouveau président, NDLR) organise une assemblée générale extraordinaire en convoquant son conseil d’administration, composé de ses amis, non représentatifs de l’ensemble des musulmans et ces composantes ethniques. Et ce, afin qu’ils délibèrent sur un ordre du jour réfléchi et préparé depuis très longtemps (la cession de la mosquée)", fait savoir M. El Hourch.

Les travaux de la construction de la mosquée sur le plateau des Capucins avaient été lancés en 2014. La cession au Maroc permettrait d’avoir des fonds nécessaires pour achever ladite construction à l’arrêt, rapporte France ouest. Mais l’ancien président de l’AMA n’épouse pas cette idée. Il reproche à son successeur M. Briwa de n’avoir pas avisé les donateurs, tous les Angevins. Il y a eu 45 ans de solidarité autour du projet, de contributions morale et financière et 3 000 000 € injectés pour la construction.

M. El Hourch voit à travers cette cession en cours l’évitement d’un procès. "Bizarrement cette précipitation arrive au moment où il y a un procès et un jugement en cours (l’audience aura lieu le 28 octobre 2020). Par conséquent, toutes ces transactions sont orchestrées pour éviter le procès et échapper à l’audit financier", dénonce-t-il. Pour lui, il est clair que la procédure vise à contester l’exclusion de l’ancien président l’an dernier. "Tant que cela n’est pas tranché, l’association ne peut pas prendre de décisions comme celle de céder la mosquée", martèle-t-il.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Religion - Angers - Islam

Aller plus loin

France : remous autour de la cession d’une mosquée au Maroc

À l’heure où le projet de loi confortant le respect des principes de la République agite l’opinion, le projet de cession de la mosquée de Puteaux au Maroc n’est pas du goût de...

Le Maroc va bientôt gérer la Grande mosquée de Strasbourg

Le Maroc, à travers son ministère des Habous, est en passe de devenir l’associé majoritaire de la Société civile immobilière de la Grande mosquée de Strasbourg.

Montpellier dit niet à la cession de la grande mosquée au Maroc

Le maire de Montpellier Michaël Delafosse affiche son opposition à la cession à 1 euro symbolique de la grande mosquée de La Paillade au Maroc.

Le Maroc prend possession de la mosquée d’Angers

Les membres de l’Association des musulmans d’Angers (AMA) ont voté, vendredi 25 septembre, pour la cession de la mosquée Abou-Bakr-Essedik au ministère marocain des Habous et...

Ces articles devraient vous intéresser :

Officiel : l’Aid Al Fitr en Belgique ce vendredi

L’aïd al fitr sera célébré ce vendredi 21 avril 2023 en Belgique, vient d’annoncer l’Exécutif des Musulmans de Belgique. Voici le communiqué complet :

Aïd al-Fitr au Maroc : les salons de coiffure pris d’assaut

Au Maroc, les salons de coiffure retrouvent une affluence en cette période de fin de ramadan. Les Marocains célèbrent l’Aïd El Fitr ce mercredi 10 avril.

Chaâbane débute ce dimanche, le ramadan dans un mois

Le premier jour du mois de Chaâbane de l’année 1445 de l’hégire correspond au dimanche 11 février 2024, a annoncé samedi le ministère des Habous et des Affaires Islamiques dans un communiqué.

Vaucluse : les raisons de l’annulation d’une conférence musulmane

Programmée le 27 novembre à Montfavet, une conférence musulmane organisée par l’association D’Clic Valence, a été reportée au 8 janvier avant d’être annulée. Qui des raisons derrière cette annulation ?

Le Magazine Marianne censuré au Maroc

L’hebdomadaire français Marianne (numéro 1407) a été interdit de distribution au Maroc, en raison d’un dessin caricatural jugé offensant pour le prophète Mohammad.

Voici la date de début du mois de ramadan au Maroc

L’expert marocain en astronomie, Hicham El Aissaoui vient de prédire la date de début du mois de ramadan 2023 au Maroc.

Le Conseil d’État annule un arrêté anti-burkini

La ville de Mandelieu-la-Napoule, dans le sud-est de la France, a vu son arrêté interdisant le port du burkini sur ses plages suspendu par le Conseil d’État. Cet arrêté, réitéré chaque année depuis 2012, avait été contesté en justice par la Ligue des...

Ramadan : point sur la délégation d’accompagnement religieux des MRE

Le nombre de personnes composant la délégation chargée de l’accompagnement religieux des Marocains résidant à l’étranger en ce mois de ramadan est connu.

La Nuit du destin ou laylat al qadr, qu’est ce que c’est ?

La nuit du destin est citée par le Coran comme étant meilleure que mille mois (83 ans et 4 mois). D’après le prophète Mohammed, cette nuit est l’une des nuits impaires des dix derniers jours du mois de Ramadan, soit celles du 21, 23, 25, 27 ou celle du...

Voici les dates de début et de fin du ramadan au Maroc

Les dates de début et de fin du mois sacré de ramadan au Maroc sont désormais connues.