La mosquée Hassan II de Casablanca renforce les mesures restrictives anti-covid

14 août 2020 - 14h00 - Maroc - Ecrit par : I.L

La mosquée Hassan II de Casablanca a pris de nouvelles mesures restrictives pour l’accomplissement des cinq prières quotidiennes. Cette décision fait suite à la recrudescence des nouvelles contaminations enregistrées, ces dernières semaines dans la capitale économique.

Dans une déclaration à la Map, le directeur de la mosquée, Mabrouk Miloud, a précisé que toutes les personnes qui se rendent dans ce lieu de culte, en tant que pratiquants ou visiteurs, sont tenus de se conformer aux consignes et recommandations mises en place par les autorités compétentes. L’objectif de cette mesure est de préserver la santé et la sécurité de tous.

En ce qui concerne le volet sécuritaire de la Mosquée Hassan II, le premier responsable soutient qu’il coopère et coordonne, de manière permanente avec les acteurs concernés aux plans local et national afin de faire respecter les mesures de précaution en vue de freiner la propagation de la maladie.

Aussi rappelle-t-il qu’avant la réouverture des lieux de culte décidée par le ministère des Habous, une vaste opération de désinfection et de stérilisation des salles de prières (hommes et femmes), de la place et des dépendances de la Mosquée a été entreprise en coordination avec la direction régionale des Affaires islamiques de Casablanca-Settat et la société de développement local “Casablanca Baia”.

Mabrouk Miloud a par ailleurs invité les fidèles au strict respect des mesures édictées par les autorités sanitaires. Il s’agit du port du masque de protection, de l’usage du tapis personnel, du respect de la distanciation physique de 1,5 mètre entre les fidèles, à travers un marquage sur les tapis de la mosquée, et l’interdiction des rassemblements à l’intérieur de cette enceinte avant et après chaque prière.

D’autres mesures sont également prévues à savoir l’ouverture de portes supplémentaires lors de la sortie des pratiquants pour éviter les bousculades, la mise à leur disposition du gel hydroalcoolique devant les portes de la mosquée. A cela s’ajoutent la prise de température à l’entrée et la poursuite de la fermeture des sanitaires, des opérations de stérilisation après chaque prière au niveau des tapis et des salles, le rangement de tous les corans, chapelets et pierres pour ablutions, la fermeture des espaces sanitaires. Quant à la déclamation du “hizb”, il se fera désormais en présence de l’Imam et deux autres fidèles.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Mosquée Hassan II - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Se méfiant des vacances scolaires, la ville de Fès se barricade

La ville de Fès prend ses précautions pour se mettre à l’abri d’une flambée des cas de contamination à l’occasion des vacances scolaires et de l’Aïd Al-Mawlid. Le comité...

Ces articles devraient vous intéresser :

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Le Maroc met fin au PCR et pass vaccinal pour les voyageurs

Bonne nouvelle pour les touristes et les MRE souhaitant se rendre au Maroc. Les autorités sanitaires viennent de mettre fin à la présentation du PCR ou du pass vaccinal à l’entrée du territoire.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Le Maroc prolonge à nouveau l’état d’urgence sanitaire

Comme prévu, le gouvernement marocain vient d’annoncer la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Maroc : en difficulté, les hôtels subventionnés par l’Etat

L’État va octroyer une nouvelle subvention aux établissements d’hébergement hôtelier qui présentent des « cas exceptionnels », afin de mettre à niveau leurs infrastructures. Les détails de cette opération ont été publiés. Le dépôt des demandes jusqu’au...

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.