Des MRE manifestent pour l’ouverture des frontières maritimes

14 mars 2022 - 18h20 - Espagne - Ecrit par : S.A

Des Marocains résidant en Espagne ont une fois de plus manifesté, samedi 12 mars, devant les consulats du Maroc à Barcelone, Madrid, Valence, Murcie, Gérone, Tarragone, Algésiras et à Ibiza, pour s’insurger contre le maintien des restrictions de voyage vers le royaume. Ils appellent le gouvernement marocain à ouvrir les frontières sans restrictions.

Et de 3 pour des militants de la communauté marocaine résidant en Espagne. Samedi, ils ont crié de nouveau leur ras-le-bol face au maintien des restrictions de voyage vers le Maroc. « Fermer les portes du pays devant des citoyens marocains est un problème qui ne peut passer sous silence », indiquent-ils dans un communiqué. Ils appellent le chef du gouvernement Aziz Akhannouch à assumer sa pleine responsabilité politique vis-à-vis des conséquences matérielles et économiques résultant de cette décision, qui a affecté très négativement des secteurs vitaux du pays et conduit à la faillite de nombreux commerçants et artisans.

À lire : Murcie : manifestation de MRE pour exiger la réouverture des frontières maritimes

Rappelant que le Maroc a rouvert le 7 février dernier, ses frontières aériennes, « après une longue attente et un silence injustifié de la part du gouvernement marocain, et grâce aux pressions et aux protestations menées par de nombreux militants marocains en Europe, en particulier ceux de la diaspora marocaine en Espagne », les manifestants jugent exagérées, arbitraires et incompatibles avec la plupart des mesures prises par d’autres pays pour freiner la propagation du Covid-19 les conditions d’accès au territoire marocain. Ces conditions sont : présentation d’un certificat de vaccination et d’un résultat PCR négatif de moins de 48 heures.

À lire : MRE : Algésiras demande la reprise des liaisons maritimes avec le Maroc

« L’obligation de fournir un certificat de vaccination pour entrer au Maroc contredit les exigences de la constitution marocaine », soulignent les protestataires. Ils entendent adopter une attitude jusqu’au-boutiste jusqu’à la satisfaction de leurs revendications à savoir la réouverture des frontières marocaines sans restrictions.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Barcelone - Madrid - Conseil de gouvernement

Aller plus loin

Murcie : manifestation de MRE pour exiger la réouverture des frontières maritimes

Une centaine de Marocains ont manifesté samedi devant le consulat à Murcie pour exiger la réouverture des frontières maritimes et que des facilités leur soient accordées pour...

Les Marocains d’Espagne attendent la reprise des liaisons maritimes

La forte communauté marocaine en Espagne attend impatiemment la reprise des liaisons maritimes pour se rendre au Maroc à l’été prochain.

MRE : une troisième année sans Opération Marhaba serait « mortelle » pour Algésiras

Le Maroc a fermé ses frontières maritimes avec l’Espagne depuis bientôt deux ans, ce qui a empêché l’organisation de l’Opération Marhaba en 2020 et 2021. La non tenue de cette...

MRE : Algésiras demande la reprise des liaisons maritimes avec le Maroc

Le conseil municipal d’Algésiras, en sa session du vendredi, a demandé au gouvernement central d’intensifier les négociations avec le Maroc en vue de la reprise des liaisons...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : une aide directe aux veuves

Le Conseil de gouvernement, présidé par le Chef du gouvernement Aziz Akhannouch, se réunira jeudi 6 avril pour examiner plusieurs projets de décrets, selon un communiqué du département du Chef du gouvernement publié lundi.

Nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant au Maroc

Le gouvernement marocain travaille à réglementer les hébergements alternatifs. Une nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant sera bientôt instaurée. Une manière pour lui d’encadrer le tourisme chez l’habitant.

Bank Al-Maghrib va aider les banques en difficulté

Suite à l’adoption par le conseil de gouvernement d’un décret, Bank Al-Maghrib (BAM) est autorisée à accorder des liquidités d’urgence aux banques ayant des problèmes de liquidités et de solvabilité. Une mesure saluée par des analystes financiers...

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Maroc : appel pressant des exportateurs de légumes

Les associations de producteurs et exportateurs de fruits et légumes appellent le gouvernement d’Aziz Akhannounch à autoriser la reprise des exportations.

Appel à l’intervention du roi Mohammed VI pour remanier le gouvernement

Sur la toile, les internautes marocains sollicitent l’intervention du roi Mohammed VI pour un remaniement urgent du gouvernement d’Aziz Akhannouch.

Restrictions d’eau : voici ce qui attend les Marocains

Face à une crise hydrique majeure imminente, le gouvernement d’Aziz Akhannouch a pris des mesures strictes pour lutter efficacement contre la pénurie d’eau.

Nabyl Lakhdar n’est plus directeur de l’administration de la douane

Le gouvernement a annoncé la nomination de Nabyl Lakhdar, ancien directeur général de l’administration de la Douane, au poste de Secrétariat général du ministère de l’Économie et des Finances.

Le Maroc met fin à l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement marocain a décidé de mettre fin à l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis l’apparition des premiers cas de contamination au coronavirus.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.