Voici les principales conclusions de l’étude sur les MRE

11 août 2016 - 11h30 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Le ministre chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration, Anis Birou, a évoqué hier à l’occasion de la journée nationale du migrant les grandes lignes d’une étude réalisée dans le cadre du projet Sharaka.

On apprend ainsi que 48% des MRE sont des femmes et que 67% d’entre eux se sont rendus au moins une fois dans leur vie au Maroc. Autre donnée notable, 71% des Marocains du monde maîtrisent au moins l’arabe ou l’amazigh.

L’étude révèle également que beaucoup de MRE ont décidé de revenir au Maroc, parmi lesquels une forte proportion de jeunes, notamment la tranche âgée de 30 à 40 ans. « Il est des cas où le projet de retour semble réfléchi en dépit d’une situation professionnelle stable, d’après cette étude », a expliqué Anis Birou.

D’après le ministre, dont les propos ont été rapportés par la Map, 40% des MRE qui investissent au Maroc ciblent l’immobilier, 25% l’agriculture ou l’achat de terrains agricoles, 22% le commerce alors que 13,8% se dirigent vers les services ou la restauration.

Cette étude a été réalisée par le ministère des Marocains de l’étranger et l’agence publique Expertise France.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Etude - Anis Birou - Ministère des Marocains résidant à l’étranger - MRE

Ces articles devraient vous intéresser :

Les Marocains de France ont transféré 5,4 milliards de DH au Maroc

En 2022, le Maroc a enregistré un pic historique dans les recettes issues des transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), atteignant 110,7 milliards de DH, soit une progression de 16 % par rapport à 2019, d’après le dernier rapport de...

Les MRE, une solution à la crise de l’immobilier marocain ?

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent de manière considérable à la relance du secteur de l’immobilier au Maroc, durement touché par la crise sanitaire du Covid-19, la guerre en Ukraine et la flambée mondiale des prix des matières...

Les MRE bénéficient d’une exonération fiscale pour l’achat de logements sociaux

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent bénéficier d’une exonération fiscale lorsqu’ils achètent un logement social, à condition de remplir les critères énoncés dans le Code général des impôts, a affirmé Nadia Fettah, ministre de l’Économie...

Jet-skis, bateaux de plaisance... que dit la douane marocaine ?

La douane marocaine a mis en place un régime d’admission temporaire pour les moyens de transport maritimes privés, en particulier les bateaux de plaisance, appartenant à des personnes résidant à l’étranger.

De nouvelles mesures pour simplifier la vie des MRE

Le Maroc a pris de nouvelles mesures pour simplifier la vie des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Il s’agit de la généralisation des systèmes de « Rendez-vous » et du « eTimbre » à l’ensemble des Missions diplomatiques et des Postes consulaires du...

Tanger Med s’est refait une beauté pour mieux accueillir les MRE

Le port Tanger Med est sur le point d’accueillir les Marocains résidant à l’étranger dans le cadre de l’opération « Marhaba 2023 », selon Kamal Lakhmas, le directeur du port. Une somme avoisinant 80 millions de dirhams a été consacrée à l’amélioration...

Meurtre de Malak : des traces d’agressions sexuelles révélées par le médecin légiste

Lors d’une conférence de presse donnée jeudi par le parquet de Liège, des révélations choquantes ont été faites sur le meurtre de Malak, la jeune adolescente de 13 ans tuée par Olivier Theunissen, un Sérésien de 37 ans. Le médecin légiste a en effet...

Le dilemme des MRE : vendre leurs biens ou se soumettre à l’échange fiscal

Des Marocains résidant à l’étranger (MRE) appellent à la suspension de l’accord multilatéral sur les échanges de renseignement automatiques des comptes financiers.

Les Marocains de France battent des records de transfert

Les Marocains du monde ont transféré au Maroc près de 115,15 milliards de dirhams (MMDH) à fin décembre 2023, soit une hausse de 4 % par rapport à la même période de 2022 (110,72 MMDH), révèle l’Office des changes.

Agression de MRE en Europe : le parlement marocain interpellé

Un parlementaire du parti de l’Istiqlal vient d’appeler Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération africaine, à agir pour combattre les attaques racistes répétées ciblant les Marocains résidant à l’étranger (MRE).